JoeldeToulouse

13/11/22, 23:10
 

Chronologie des plongeuses suisses - la suite 1960 à 1964 (Vintage)

A partir des années 60 la chronologie des plongeuses suisses se complique du fait de la profusion des modèles, et de l'apparition de sociétés, comme Jenny ou Aquastar, qui se spécialise dans le plongeon.
Les dates ont été soigneusement vérifiées dans les revues professionnelles suisses d'horlogerie, mais comme pour la première liste, il y a certainement des erreurs : n'hésitez pas si vous en repérez.
Voici donc la suite :

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]

Bertrand

15/11/22, 21:19

@ JoeldeToulouse
 

Chronologie des plongeuses suisses - la suite 1960 à 1964

merci beaucoup pour cette suite Joel.

On constate que beaucoup de marques partagaient les mêmes boites comme la fameuse super-compressor de Piquerez chez Mulco et Leonidas ou Jaquet Droz.

Peu de différences entre la Telda de 1961 et la la Technos de 62. Je possède une AJP ??? avec la même boite.

Comment ça marchait à l'époque ?
Les fabricants de boites proposaient des modèles sur catalogue et les marques/assembleurs faisaient leur marché ?

Parallèlement, je suppose que les poids lourds faisaient fabriquer selon leurs propres spécifications (Omega chez Huguenin par exemple)

Il est amusant de constater qu'aujourd'hui les marques (même les plus petites) investissent beaucoup pour avoir des boites spécifiques alors que le mécanisme est souvent le même alors qu'à l'époque c'était souvent l'inverse. Universal, JLC ou Longines utilisaient des boites EPSA presque identiques mais il aurait été à mon avis impensable pour ces marques d'utiliser autre chose que leurs calibres.

Après pour les assembleurs, il n'y a que le cadran et les aiguilles qui diffèrent un peu et visiblement tout le monde s'en moquait ...

Vivement la suite :ok:

ld-1910
[image]
le plus beau pays du monde...,
19/11/22, 09:54

@ JoeldeToulouse
 

Chronologie des plongeuses suisses - la suite 1960 à 1964

Bonjour Joel!
Merci pour ce travail partagé qui est extrêmement instructif!

---
il est toujours plus tard que l'on croit

boblinux31
[image]
Page d'accueilToulouse,
23/11/22, 21:39

@ JoeldeToulouse
 

Chronologie des plongeuses suisses - la suite 1960 à 1964

Merci Joël pour ce partage passionnant !

---
Quand les mouettes suivent un chalutier, c'est qu'elles pensent qu' on va leur jeter des sardines

E. Cantona

Ed the Grocer
[image]
Paris,
24/11/22, 09:23

@ JoeldeToulouse
 

Et l'Airvac 400 ?

Salut Joel,

Quel travail !

J'ai hâte de lire l'article ou l'ouvrage complet !

(et d'ailleurs l'ouvrage sur les pub, une idée de la date de sortie ?)

J'ai deux questions sur la Jaquet Girard perfex Airvac 400, qui bien que dotée du brevet d'Erwinn Piquerez la rendant étanche à vie, et de la fameuse couronne quadrillée, elle n'a pas de lunette, et ne peut donc pas etre utilisée pour les temps de plongée, et n'apparait donc pas dans ta chronologie : à quelle étape se situerait elle ? Y a t'il eu des montres de plongée avec cet Airvac là ?

Pour ceux à qui ce modèle n'est pas familier, mais qui s'interesseraient à la question, voici line vers la revue, et 3 photos :

[image]

[image]

[image]

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

JoeldeToulouse

27/11/22, 17:39

@ Ed the Grocer
 

Et l'Airvac 400 ?

La chronologie des montres "sous vide" est la suivante :
- 1959 : brevet de Hans-Ulrich Klingenberg (CH 355742)
- 1961 premières Glycine Vacuum. Trois remarques à ce sujet. Contrairement à ce que dit Ranff le vide ne disparait pas rapidement de la montre. Ranff se base sur les propriétés des verres plastiques, or la Glycine Vacuum avait un verre minéral imperméable aux gaz. Il pense que les horlogers suisses n'avaient pas les connaissances à l'époque ce qui est totalement faux. Deuxième remarque, la montre revendiquait une étanchéité à 120 m mais elle était testée à une profondeur bien supérieure. En plongée en effet la pression de l'eau appuie sur le verre ce qui ne fait que renforcer l'étanchéité. Enfin la fréquence du balancier est bien supérieure dans le vide que dans l'air. Lorsque le vide disparaissait d'une Glycine Vacuum la montre retardait d'environ 15 secondes/j.
Pour ceux que ça intéresse : Journal Suisse d’Horlogerie, 1968, 3, p.272 et Journal Suisse d’Horlogerie, 1961, 1, p. 90-91
Il y a eu des Glycine Vacuum de plongée mais à ma connaissance par de Jaquet-Girard.

[image]

- 1963 : lancements des Jaquet-Girard Airvac 400. Perfex était une société d'export de montres suisses vers les US créée en 1961.

[image]

- 1967 : Airvac 800
- 1968 Marvin Airvac 400
Hans-Ulrich Klingenberg a ensuite été impliqué dans plusieurs entreprises qui ont produit des montres sous vide, en particulier Vacuum Chronometer, créée en 1966, Chronotech, créée en 1967, et Century Time, créée en 1975.

[image]

Ed the Grocer
[image]
Paris,
28/11/22, 09:09

@ JoeldeToulouse
 

Et l'Airvac 400 ?

Merci Joël pour toutes ces précisions !

Il me reste à identifier si le verre de ma Jacquet Girard est en plexi ou en verre...

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

284636 messages dans 23400 discussions, 40280 usagers enregistrés, 94 usagers en ligne (6 enregistrés, 88 invités) :
Montres1, tictalcoolique, Gargamel, nonosore, milgauss13, Lassale
RSS Feed
powered by my little forum