capitaine56

Page d'accueilToujours près de la mer,
28/04/19, 18:52
 

C'est bientôt l'été, quelle montre emporter? (Général)

Youkahidi-youkahida, voici bientôt venir les temps des vacances d'été que vous allez passer, heureux veinards, près du seul endroit qui en vaille la peine: la mer, voire l'océan pour les plus chanceux.

A cette occasion, vous allez, bien entendu, car vous êtes des chrono-maniaques acharnés, emporter vos plus aimés "gardes-temps". Je vous dis: «Attention!»

Attention à ne pas vous charger d'objets délicats, fragiles et particulièrement sensibles à l'air salin, aussi bien celui de l'immobile mer Méditerranée que celui de la très changeante Manche.

Bien que vous soyez nombreux à être des fanas de cette activité, je ne vous entretiendrai pas des montres de plongée, d'autres s'en chargent, et avec quel talent! Je ne vous parlerai pas non plus des montres arborées sur la plage, à l'abri d'un parasol du côté du Lavandou ou d'un parapluie dans la région de Cabourg. Encore moins de celles que vous portez lorsque vous faites votre entrée au casino de Monte Carlo et que vous devez laisser à la caisse à la sortie en attendant que vous ayez épongé vos dettes.

Mon but est de vous orienter dans le monde complexe des montres de navigation, car, évidemment, vous allez naviguer, faute de quoi vous ne mériterez que mon plus souverain mépris. Commençons donc:

Il faut d'abord savoir que la navigation en mer se divise en trois systèmes de propulsion:

-La propulsion musculaire,
-La propulsion vélique,
-La propulsion mécanique.

En fonction du mode de propulsion envisagé, il va falloir déterminer quels sont les objets les mieux adaptés pour vous donner l'heure.

Par souci de simplification, je ne permettrai pour des raisons évidentes de retirer de mon propos deux engins diamétralement opposés:

1/ Le pédalo, qui ne correspond nullement à une activité maritime quoiqu'en pensent leurs ridicules utilisateurs. Ils portent sans doute une Festina à quartz et ce, même pas à «l'insu de leur plein gré», ce qui est un comble.

[image]


Question à l'attention des cruciverbistes: quelle est la définition du mot «étrave»? Réponse: D'un pédalo, en fait deux.

2: Ce yacht de luxe:

[image]


Celui-ci, baptisé «Shaddai», ce qui signifie en toute modestie «Dieu Tout Puissant» dans certains passages de la Bible, n'existe encore qu'à l'état de projet sorti tout droit du bocal fortement agité d'un designer italien et coûtera, hors options et taxes diverses environ deux cent vingt millions d'euros. Vous aurez bien sûr vos propres horlogers à bord (option) et dans vos différentes résidences (option). Je suis à votre disposition pour que vous m'appreniez comment on peut réunir autant de pognon pour s'offrir sans même en rougir ce genre d'horreur. Cela dit, il y en a d'autres encore beaucoup plus moches et encore plus chers.

Revenons donc à des Objets Flottants Parfaitement Identifiés, en respectant l'ordre d'apparition en scène dans la longue histoire de la navigation:

1/Les embarcations à propulsion musculaire. Là encore, il y a une hiérarchie:

-Le canot à rames (ou avirons, pagaies, etc.), simple, rustique, fiable, d'usage peu coûteux et n'embarquant qu'un équipage réduit. Il peut être en bois, en métal, en plastique ou en caoutchouc. Il peut être manœuvré à l'aide d'un seul aviron (la godille), ou de plusieurs, selon les besoins ou les moyens. Ceux qui ont quelques menus moyens peuvent même s'offrir un rameur.

Exemple: canot pneumatique tentant de naviguer à la godille entre les mains d'un esclave extrême-oriental.

[image]


Dans ce cas, aucun besoin d'une montre: on ignore totalement l'heure de départ et plus encore celle de l'éventuelle arrivée. Notez au passage que l'équipage s'il ne porte pas de montre, n'a pas omis de ceindre une brassière.

Le nombre des rameurs peut augmenter en fonction des besoins ou des délires locaux. Ci-dessous, un exemple de délire local:

Bateau de course à Thiruvananthapuram, capitale du Kerana (comme chacun sait)
[image]


Mais, la propulsion musculaire peut-être à usage éminemment sportif. Seul, à quatre, ou plus, l'aviron est un sport complet. Je parle bien entendu de l'aviron de MER! Nul n'ignore que l'aviron de bassin n'est qu'un loisir de fillettes anémiques…

La montre portée? aucune hésitation: un robuste chronographe façon Seiko si l'on embarque sur un canot traditionnel pour souquer sur le bois mort

Course Groix Lomener dans le Morbihan (comme chacun sait)
[image]


Chrono Credor
[image]


ou un engin blindé si on tire comme des malades sur les pelles en carbone.

Chrono Japy
[image]


L'hypothèse que vous ramiez à bord d'une galère, birème ou trirème étant écartée, je passe d'un bond à:

2/La propulsion vélique. Encore deux volets: le sport ou le loisir. Rappelons en premier lieu la définition de la voile:

«La voile est le moyen de locomotion le plus lent, le plus difficile et le plus coûteux pour se rendre d'un point où l'on ne fait rien à un endroit où l'on n'a rien à faire.»

Voici un exemple de voile de loisir:

[image]


On comprend au premier regard que c'est le pied. Bon, là encore, une plongeuse, mais, compte-tenu du bateau (Ici, un Cognac de Philippe Harlé), une vintage s'impose . Celle-ci en a vu de rudes. Merci à celui qui me l'a achetée d'en prendre bien soin: je la regrette…

Vénus:
[image]


Grâce soit rendue à Neptune, la voile de loisir peut-être un vrai loisir:

Concerto pour trompette et génois, ou «l'homme qui joue moins vite que son ombre»
[image]


Le musicien portait ce jour-là cette montre:

Lip Tallon automatique
[image]


Elle a survécu et vit encore. Je le sais, j'y étais:

[image]


La voile de loisir est même, parfois, résolument festive. Festive et musicale. Je n'ai pas dit "harmonieuse". Le grand avantage, c'est qu'elle se pratique au port.

[image]

Note: le tromboniste est le même pitoyable individu que le trompettiste vu plus haut. Il n'a fait que changer d'embarcation et d'instrument. Il sévit toujours, mais a changé de montre.

Dans ce cas, les montres, comme les instruments dits «de musique», n'ont pas d'autre importance que de faire du bruit. Donc, des mouvements mécaniques façon tracteur s'imposent. Un truc comme ça, entre autres:

TIC TAC TIC TAC


Altanus

[image]


Peut-être vous faites-vous une idée différente de la voile de loisir? Sur un petit voilier comme celui-ci, par exemple? Il se nomme «Belem», son surnom est «le yacht nantais»

[image]


Drôle de loisir, en vérité: il faut tirer sur des cordages,

[image]


astiquer des cuivres,

[image]


nettoyer les chi…, les toilettes

[image]


et ne boire QUE de l'eau. Farpaitement!

[image]


Enfin, chacun son trip! Dans ce cas, pas de problème: l'horloge du poste des «stagiaires» (traduction: esclaves, bons à rien, terriens, éléphants) vous tend ses aiguilles et la cloche du bord sonne les quarts.

[image]


[image]


Oubliez votre montre et emmenez très discrètement votre réserve personnelle de boissons réconfortantes. Attention à ne pas vous faire gauler! Il n'y a rien de plus pénible que de faire briller ce genre d'outil

[image]


Il est à remarquer que l'individu à gauche, contrairement aux apparences n'est ni un «bonnet rouge», ni un «gilet jaune», mais simplement un malheureux «stagiaire» et qu'il a payé pour faire ça.

La propulsion vélique n'est pas seulement un loisir. C'est aussi un sport, ce dont vous avez le plus grand besoin pour perdre une partie de la bouée de sauvetage que vous avez lentement développée autour de votre taille au cours de longues stations assises derrière votre bureau.

Ce sport se pratique selon des règles immuables sur des embarcations variées. Les règles immuables ne sont, en fait, qu'une seule et unique:

-Arriver le premier en «toutes classes» ou, au minimum, terminer premier de sa «classe», la «classe» n'ayant aucun rapport avec l'éducation nationale, mais avec la catégorie dans laquelle votre bateau peut figurer. Ainsi, il ne faut pas confondre la catégorie des "ultimes" avec les "classes" du RORC (Royal Ocean Racing Club, pour les non-initiés)

Il fut un temps où un «ultime», c'était ceci:

[image]


La montre du navigateur était celle-là:

Yéma Yachtingraft (calibre Seiko)
[image]


Un «ultime», aujourd'hui, c'est un monstre du genre visible ci-dessous:

Gitana V
[image]


Les montres n'y sont plus que des ordinateurs, je m'abstiendrai donc de vous infliger ce spectacle.

Notez au passage qu'il fut un temps où un «ultime» pouvait effectuer un grand nombre de traversées de l'Atlantique sans l'ombre d'une avarie, tandis qu'un «ultime» d'aujourd'hui à bien du mal à rallier Saint Malo à Pointe à Pitre sans s’éparpiller, avant même d'avoir viré Ouessant, aux quatre coins de la Manche façon confettis au premier courant d'air.

Par contre, en posant le pied à bord du classe III vintage du RORC sur lequel vous êtes invité à rallier en course-croisière (nuance!) le «Island Sailing Club» de Cowes au «Yacht Club» de Dinard, vous ne manquerez pas d'arborer à votre poignet la Ulysse Nardin qui va bien:

[image]


N'oubliez surtout pas d'emporter avec vous le blazer bleu marine et la cravate aux couleurs de votre club, faute de quoi vous ne serez convié ni à la remise des prix, fussiez-vous premier toutes classes, ni au cocktail de bienvenue! Le "Yacht Club de France", la "Société des Régates du Havre" ou le "Royal Thames Yacht Club" sont assez bien venus. le "Royal Yacht Squadron" est très vivement recommandé.

Attention! Si la chance vous permet d'embarquer sur un ancien Classe I du RORC à la semaine de La Rochelle

Baltic Bris à La Rochelle
[image]


ou sur un Classe J à la Nioulargue (photo Voiles et voiliers-Ouest France)

[image]


la Rolex ne s'impose pas nécessairement: le propriétaire en possède un certain nombre et il n'est pas utile d'essayer de l'impressionner.

A la rigueur, une Zénith qui a fait le tour du monde en solitaire avec un navigateur célèbre pourrait peut-être l'amuser un peu.

[image]


Avant de passer à la propulsion mécanique, un petit regard sur une formule intermédiaire que je baptiserais volontiers «propulsion musculo-vélique», celle que l'on utilise faute de vent et de moteur. L'équipier-esclave godille, le chef de bord barre en souplesse et décontraction. Il se doit de porter une montre assortie à l'âge de son embarcation. Classieux.

[image]


Omega
[image]


Venons-en au troisième volet de notre triptyque: la propulsion mécanique. Il est primordial de répondre à cette question:

«Qu'est-ce que la propulsion mécanique?»

Au début, il y eut ceci: un navire encore muni de voiles, mais ayant reçu dans ses entrailles une machine à vapeur assez semblable à celle d'une locomotive et boulottant quelques tonnes de charbons par jour.

[image]


Lent, polluant, gourmand en combustible, mal vu des vieux marins qui n'aimaient guère que l'on marche «à voile et à vapeur»

Puis quelqu'un inventa l'hélice en s'inspirant des mouvements de la godille (vous pouvez vérifier):

[image]


Grand, immense progrès! Il n'y eut bientôt plus que quelques Suisses, m'a-t-on dit, pour utiliser des roues à aubes. Rien d'étonnant, quand on voit à quelle vitesse évoluent certaines marques de leur horlogerie. Mais là n'est pas notre sujet.

[image]


Du vulgaire navire de charge, on passa bien vite au yacht à moteur

[image]


Ce qui est fort beau et nécessite la présence d'au moins un chronomètres de ce style

[image]


Pour aboutir, de nos jours, à ces objets encore plus exécrables que le plus enquiquinant des camping cars sur une départementale étroite, j'ai nommé: le scooter de mer!

[image]


Vous le pratiquez? Je vous hais. Ainsi donc, vous portez une montre connectée, "Appel Watch" ou autre bidule du même tonneau? Je ne vous hais que davantage. Retournez sur la plage boire votre Coca-Cola avec une paille en plastique et laissez-moi reprendre mon propos avec des gens fréquentables.

Par exemple, quelqu'un comme ce monsieur. Joli bateau!

[image]


Le motonautisme, vu de cette manière, mérite une montre qui convient:

Tribaudeau Marine Nationale 1914/1918
[image]


La propulsion mécanique permet de se déplacer quand les autres demeurent au mouillage, faute de vent:

[image]


La propulsion mécanique permet de confier la barre à de très jeunes équipiers, (surtout sous pilote automatique et en demeurant à côté)

[image]


La propulsion mécanique permet d'occuper utilement les équipiers qui n'ont pas à se charger des voiles

[image]


Tout en brossant le pont, ils apprennent que tribord, c'est à droite et c'est vert, tandis que bâbord c'est à gauche et c'est rouge. Notez que vous pourriez être l'un de ces esclaves scandaleusement exploités par un propriétaire sadique. Évitez donc d'embarquer sur n'importe quel bateau sans vous être renseigné aussi sérieusement que si vous achetiez une Rolex Daytona à Vintimille. D'autant que la Daytona ne correspond pas à l'esprit bateau. Évitez d'être celui qui astique pendant que l'armateur se goberge avec VOS équipières

[image]


La propulsion au moteur, à partir d'un certain tonnage, autorise le port d'à peu près n'importe quelle montre. Elle ne risque guère d'être mouillée, sauf lors des opérations de lavage de pont, quand une toolwatch est vivement recommandée:

N'importe quelle montre pas chère (Swatch)
[image]


Toolwatch pas chère non plus: West End Watch
[image]


Bien entendu, si vous montez un peu en gamme et que vous acceptez une invitation sur une embarcation un peu plus prestigieuse, la toolwatch sera, au minimum, une Seamaster Chronostop

[image]


qui vous permettra de servir le p'tit dej au boss avec une élégance certaine et pile poil à l'heure, quand lui se laissera aller au plus lamentable des abandons

[image]


Il va de soi que, pour des vacances bien méritées, vous pouvez choisir d'autres types de croisière à propulsion mécanique. Grosso modo et selon vos moyens, le choix peut se porter sur ceci:

"Symphony of the Seas"
[image]


Ou sur cela:
"Le Levant II"
[image]


Dans le premier cas, si votre cabine se trouve à l'intérieur, sur le pont 1 ou 2, vous porterez naturellement une Diesel qui s'accordera bien au bruit des moteurs situés juste en dessous de la couchette qui vous est affectée.

[image]


Si votre suite de luxe se situe sur le pont 19, pas de problème: affichez votre Rolex GMT en or que vous venez d'acheter sur le Bon Coin au double de son prix catalogue pour en disposer juste avant l'appareillage. Vous saurez ainsi qu'à l'heure où vous sirotez votre apéro «Mangue Pamplemousse Whisky Soda sur glace» (ce doit être parfaitement dégueu) au bar «Imperial Superior First» (ISF) vos employés de bureau se mettent au turbin devant la machine à café en bavant devant les MMS que vous n'avez pas manqué de leur envoyer.

"Rolex GMT or"
[image]


Dans la seconde éventualité, lors de votre tour du monde, vous jetterez peut-être un coup d’œil rapide sur votre DB25 Starry Varius pour vous remémorer l'heure de l'ouverture de Wall Street, tout en dégustant votre Dom Pérignon 2003,

[image]


Allez, bonnes vacances!

---
Jésus a reçu une montre pour sa communion. Depuis, c'est devenu la coutume. (Brèves de comptoir, tome 1, J.M. Gourio)

pierrounet

28/04/19, 21:13

@ capitaine56
 

C'est bientôt l'été, quelle montre emporter?

Magnifique, Capitaine (comme d'hab...)

Manque juste, si je peux me permettre, l'incontournable "Daniel Mink", Speciale "Monte Carlo Club" ...

[image]


(Ici,les aiguilles sont d'origine...) :lol3:

capitaine56

Page d'accueilToujours près de la mer,
28/04/19, 21:25

@ pierrounet
 

C'est bientôt l'été, quelle montre emporter?

»
» Manque juste, si je peux me permettre, l'incontournable "Daniel
» Mink", Speciale "Monte Carlo Club" ...

»
»

[image]

»
Mais non! C'est celle-ci qui est restée au casino!

---
Jésus a reçu une montre pour sa communion. Depuis, c'est devenu la coutume. (Brèves de comptoir, tome 1, J.M. Gourio)

lolov49

28/04/19, 21:30

@ pierrounet
 

C'est bientôt l'été, quelle montre emporter?

» Manque juste, si je peux me permettre, l'incontournable "Daniel
» Mink", Speciale "Monte Carlo Club" ...

» (Ici,les aiguilles sont d'origine...) :lol3:

:mdr: :mdr: :mdr:

---
le moins et le plus

28800-2

Page d'accueil29/04/19, 09:16

@ capitaine56
 

C'est bientôt l'été, quelle montre emporter?

Schweppes ou Rootbeer?
Des boissons d'été!

[image]

Ed the Grocer
[image]
Paris,
30/04/19, 17:56

@ capitaine56
 

C'est bientôt l'été, quelle montre emporter?

Merci Capitaine pour ces sujets-voyages au long cours dans lesquels tu nous embarques ! C'est toujours un grand plaisir de te lire.

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier - Pour voir les photos otages de Photobucket ransomware : sur Google Chrome, download l'extension "Photobucket Hotlink Fix " et sur Firefox : " photobucket embedded image fix " ou "Photobucket Hotlink"

262332 messages dans 21726 discussions, 32864 usagers enregistrés, 91 usagers en ligne (3 enregistrés, 88 invités) :
Yo1, T020202, Juneger
RSS Feed
powered by my little forum