Philou1971
[image]
Entre betteraves et champagne !,
13/03/19, 10:15
 

Les Oméga Dynamic de mes parents (Revues & Essais)

Pour cette revue des deux modèles Oméga dynamic homme et femme de la fin des années 60, je vais débuter par l’histoire (personnelle) des ces deux montres. Ce post je l'avais fait il y a quelques années déjà, je l'ai ressorti de mes archives et un peu modifié. Mais si vous n’êtes pas intéressé par le texte, prenez l’ascenseur jusqu'à la première photo…


Ces montres ont été offertes respectivement, le modèle homme par ma mère à mon père et le modèle femme par mon père à ma mère… Je crois que c’était à l’occasion de leur fiançailles, en 1968 ou 69 c’est à dire 2 ou 3 ans avant ma naissance. Je n’ai pas vraiment de précision car ma mère à éludée mes questions à ce propos et je n’ai pas voulu insister... Bref, je hurlais 3 longues années que j’en voulais une aussi –si si je vous jure j’ai été le pire enfant qui soit- mais mes parents catastrophés ne comprirent pas alors l’origine de mes pleurs jaloux et j’ai du attendre 37ans bien tassés pour avoir enfin une Oméga à moi…. !

J’ai un souvenir très net de la montre de mon père, il l’enlevait le soir et la posait dans la salle de bain, à coté de l’après rasage. Je n’osais jamais y toucher (gare à mes fesses !), j’étais un gamin de 6 ou 7 ans. Mon père l’a portée une quinzaine ou une vingtaine d’année je crois puis elle est tombée en panne. C’était alors l’avènement du quartz et l’Oméga disparue… Elle fut remplacée sans que je m’en soucie car à cette époque hormonale délicate j’étais plus intéressé par les personnes du sexe opposé…

Ma mère à portée la sienne un peu plus longtemps (une grosse vingtaine d’année) mais elle l’a faite révisée deux fois avant de se lasser… Plus du coût des réparations (mal faites mais pas par Oméga) que de la montre je crois ! Là, étrangement je n’en ai pas de souvenirs anciens, mais bien plus récents (de 20 ans au moins tout de même !).

Il y a douze ans et quelques, en pleine crise de CHI Oméga il me revint en tète cette histoire de montres jumelles… Je questionnai mon père à propos de ces deux montres, sachant pertinemment que celle de ma mère était chez lui, en panne mais n’ayant pas la moindre idée de ce qu’était devenu la sienne…Il me donna tout de suite le modèle femme et me dit qu’il avait sûrement jeté la sienne à la poubelle ! Sur le moment j’ai été très dubitatif et un tantinet énervé…A la poubelle ! Dingue ! Et puis ça ne ressemblait pas à mon père…Comme j’avais l’intention de les récupérer toutes les deux j’étais un peu déçu (autant qu’elles servent plutôt qu’elles soient remisées en panne au fond d’un tiroir…). J’insistais pour en savoir plus, était-il certain de ne plus avoir la sienne ?
Il finit par éluder la question en me disant qu’il la chercherait dans ces affaires, car il ne l’avait peut être pas jetée finalement…Son décès brutal quelques semaines plus tard ne nous permis pas d’en reparler. Je ne saurais donc pas s’il avait vraiment oublié ou il l’avait rangée, ce qui est possible, plus de 20 ans après qu’il ait cessé de la porter.

Quelques mois plus tard, alors que je préparais des cartons pour vider sa maison, je l’ai retrouvée, dans un indescriptible sentiment ...

Bien sur je l’ai faite révisée, tout comme le modèle femme quelques temps auparavant.
Suite à cette révision, le mécanisme avait mal été emboîté (sur ce modèle boitier est monobloc), je suis donc retourné chez l’homme de l’art pour que le mouvement ne danse pas la gigue à chaque mouvement…c’est à cette occasion que la tige de remontoir qui doit être arrachée a cassée…neuf mois plus tard, je me suis impatienté et j’ai trouvé la pièce (que l’horloger n’a pas du chercher beaucoup, il m’a fallu 5min de recherche sur le net et moins d’une semaine pour avoir la pièce, merci à watchesulike.com…).

Alors voila ces deux Oméga Dynamic :



Toutes les deux sont à remontage manuel, le slogan publicitaire de l’époque est :

''The Omega Dynamic is the first watch designed especially for the human wrist'' (male or female)

La pub en anglais :

[image]
Crédit photo : omegawatchprosite

Je trouve quelque peu prétentieuse cette pub, en effet les autres montres-bracelet (Oméga ou autres) n’avait certainement pas été développées pour des poignets de pingouins (male ou femelle !)… Par ailleurs vous remarquerez que pour les besoins de la pub, le gentil monsieur mannequin et la gentille madame mannequin ont mis leur Dynamic à l’envers ! (on le voit mieux sur la photo suivante).

la version française (j’ai acheté sur la baie la pub originale papier et je l’ai scannée) :

[image]

Passons à la revue des ces deux Oméga Dynamic :

[image]

Force est de constater que ces montres sont très agréable à porter, elles se fondent véritablement sur le poignet : la pub a prévenue !
Je pense que c’est grâce au mode de fixation du bracelet qui se trouve dans une quasi parfaite continuité avec le fond de la montre.
La taille de la boucle est petite pour une montre homme (16,5 mm) et 13,5mm pour le bracelet. Cela participe activement au coté vintage de l’ensemble !
Comparativement c’est beaucoup plus classique sur le modèle femme (12 mm) et 9,5 pour le bracelet…
Le bracelet homme est assez usé mais peu encore servir, je ne sais pas s’il est d’origine. Le bracelet femme à été changé j’en suis certain : avant il était noir, il est maintenant bleu marine.

[image]

Ces modèles ont la particularité d’avoir un bracelet monobloc qui est pincé entre le fond plein et fixe du boîtier et une bague fileté. Le mécanisme de ces montres n’est donc accessible que par le coté verre qui n’est autre que du pléxi ou hésalite pour Oméga, une alternative intéressante au verre minéral de l’époque. La même matière qu’utilise une certaine Speedmaster…Pour les néophytes, pas de verre saphir car à l’époque car cette technologie n’était pas appliquée aux montres à l'epoque.

Les plexis ont le petit sigle Oméga au centre comme les speed et d’autre modèles, ils sont bagués afin de garantir une meilleur étanchéité :

Il semble qu’Oméga fournissait l’outil pour dévisser la bague pour changer de bracelet, en tout cas j’ai le petit modèle qui était avec la montre femme mais pas le grand. C’est dommage mais pas très grave, un outil pour dévisser les fonds et le tour est joué !

[image]
[image]

Le modèle femme est équipée du calibre 630 :

[image]
[image]


Crédit photos : l’horloger qui a effectué la révision

Il est sans complication, remontage manuel, pas de stop seconde. J’ai fait allusion plus tôt à de mauvaises et coûteuses réparations qui furent effectuée fin des années 90 : le calibre était encombré de colle qui était sensée maintenir le fond sur le calibre…bref du travail de cochon ! D’autant plus que c’était chez un bijoutier ayant pignon sur rue et revendeur Oméga…Il a perdu son label Oméga depuis longtemps.

Le modèle homme est équipé du calibre 613 Il a la complication date qui se règle rapidement en tirant/poussant le remontoir. Il est à remontage manuel, sans stop seconde.

[image]

Place à quelques vues générales :

[image]
[image]

[image]

On remarque sur les fonds ‘’waterproof’’ et au dessus ‘’tool02’’ et ‘’tool 07’’

J’aime beaucoup l’effet ying/yang de ces deux modèles : l’homme fond bleu, un ‘’tour’’ argent, les écritures blanches, les aiguilles heures et minutes blanches. La femme fond argent, un ‘’tour’’ bleu, les écritures noires, les aiguilles heures et minutes noires. Seules les aiguilles des secondes sont de couleur identique.

La lisibilité est très bonne …

[image]

Quelques chiffres et considérations diverses :

Le modèle homme fait 41,3 mm par 36,3 mm (grand coté de l’ellipse par petit coté) et 10,7 mm d’épaisseur, verre inclut.

La couronne a son petit logo Oméga et est très petit pour une montre homme, 4,5 mm de diamètre, probablement une question d’esthétique car il n’est pas très pratique à l’usage (comparativement à d’autre montre homme j’entends et à la taille des doigts mâles).

Le modèle femme fait 29,7 mm par 26,2 mm (grand coté de l’ellipse par petit coté) et 10 mm d’épaisseur, verre inclut.

La couronne, avec logo, fait ici 4,5 mm de diamètre, en fait le même que la version homme !

[image]

Et enfin le wristshot (le poignet de poulet c’est moi, celui de poule, c’est ma femme… !) :

[image]

[image]

Ce sont deux photos rares, car en fait, ces montres, je les remonte de temps en temps, mais elles ne sont plus utilisées. Je pourrais porter la montre de mon père, mais non, je ne peux pas, car … C’est la montre de mon père et le reste.
S’il ne devait me rester que deux montres ce serait ces deux là !

:waving:

---
Impossible de vous donner l'heure : Elle change tout le temps ...

capitaine56

Page d'accueilToujours près de la mer,
13/03/19, 11:41

@ Philou1971
 

Les Oméga Dynamic de mes parents

Sympa et émouvant. On devine une histoire familiale compliquée.
J'ai eu la chance d'hériter de la Dynamic de mon beau-père, retrouvée elle aussi dans un capharnaüm de vieilles tocantes (essentiellement des "LIP" cadeaux chinoises offertes à ma belle-mère avec ses nombreux abonnements à des tas de revues)

Je n'ai eu qu'à remplacer le bracelet et elle est repartie pour un tour. Parfois, elle vient faire un tour sur mon poignet: c'est un délice à porter.


Des photos? Oui, j'en ai, mais aussi longtemps que ce fichu bazar de "Uploading" sera ce qu'il est...

---
La vie est une maladie mortelle et sexuellement transmissible

alemmar
[image]
Page d'accueil13/03/19, 12:44

@ capitaine56
 

Les Oméga Dynamic de mes parents

:ok:

Très beau post pour une montre qui m'a toujours intrigué: boitier hyper 70's et très beau calibre.
Faut les porter aujourd'hui!

---
Odit profanum vulgus et arceo

http://watchphotosblog.eklablog.com/accueil-c24620802

Deniz
[image]
Page d'accueilFrance,
13/03/19, 13:08

@ Philou1971
 

Belle histoire !

Merci du partage.

Mnementh
[image]
13/03/19, 13:30

@ Philou1971
 

Les Oméga Dynamic de mes parents

Merci :-)

C'est toujours une bonne chose de pouvoir récupérer puis transmettre (on n'aura pas attendu la réclame patek...) ces petits objets du quotidien, pas gros, pas chers, ils ont des chances de survivre aux déménagements et aux générations. Une montre, un briquet, un canif, des jumelles, ce genre de choses.

Et c'est vrai, oui, c'est un ressenti spécial de porter la montre du dabe.
Disons qu'il est plus facile de la remonter de temps en temps...

---
Rien ne va jamais de soi...

alemmar
[image]
Page d'accueil13/03/19, 19:27

@ Mnementh
 

Les Oméga Dynamic de mes parents

"Et c'est vrai, oui, c'est un ressenti spécial de porter la montre du dabe.
»
» Disons qu'il est plus facile de la remonter de temps en temps..."

Et oui...en paralnt de ça, je cherche tjs un boitier pour un Zénith 2542pc...;-)

---
Odit profanum vulgus et arceo

http://watchphotosblog.eklablog.com/accueil-c24620802

264043 messages dans 21874 discussions, 33447 usagers enregistrés, 26 usagers en ligne (0 enregistrés, 26 invités) :
RSS Feed
powered by my little forum