villerville
[image]
Rive gauche,
08/02/07, 20:10
 

Revue de l'Analgogica, de la Nouvelle horlogerie calabrese (Revues & Essais)

Pour la première revue du nouveau Chronomania, je vous propose une version revue et corrigée de celle que j'avais publiée sur un autre forum dernièrement. J'ai notamment reçu plusieurs réponses de Tina Calabrese, la fille de Vincent, qui m'ont bien aidé. Qu'elle en soit très sincèrement remerciée.

[image]

Il n'y a, à ma connaissance, pas de revue de détail de l'Analogica sur le Net (exceptée celle de TZ [/i]http://forums.timezone.com/index.php?t=tree&th=672829&mid=2055653&rid=0&rev=&reveal= à laquelle j'emprunterai quelques photos).

Vous voudrez bien excuser la qualité des photos. Tous mes emprunts sont référencés. Les photos sans source sont les miennes. Vous verrez vite la différence.

Pour les aspect techniques, il y aura bien un paragraphe sur le calibre, mais rien sur le plateau des heures sautantes et vagabondes. Les brevets sont en cours et il n'y a rien sur le net à leur sujet. Pour vous donner une idée de l'ingéniosité de Vincent Calabrese, vous verrez à la fin deux liens vers des brevets antérieurs qui annoncent l'Analogica.

Par bien des aspects, cette montre est d'un classicisme absolu

Le mouvement
Le mouvementest le très connu ETA 2892 que l'on ne présente plus. Pour ceux qui veulent un descriptif détaillé : http://www.horlogerie-suisse.com/Complications/2892/2892-A2.html

A noter cependant que Vincent Calabrese, qui est l'un des horlogers les plus talentueux de sa génération (on lui doit entre autre la construction du premier tourbillon sur une montre bracelet pour Blancpain, et la réalisation du golden bridge pour Corum), a sans doute choisi ce mouvement pour la totalité de la gamme de NHC, en raison de sa précision et de ses qualités de "tracteur" bien nécessaires pour la complication de l'Analogica.

Le 2892 côté cadran :

[image]

source : http://www.chronometrie.com/eta2892/eta289202.html

Vu de dos sans le rotor :

[image]

source : http://www.chronometrie.com/eta2892/eta289202.html

Ses caractéristiques techniques sont les suivantes :

Calibre de 111/2'''
Diamètre de 25,60 mm
Hauteur de 3,60 mm
Mouvement mécanique avec système de remontage automatique
Indication du quantième
Tige de remontoir à 3 positions (remontage, mise à la date rapide, mise à l'heure)
Alternances/heure de 28800
Angle de levée de 51°

source : http://www.horlogerie-suisse.com/Complications/2892/2892-A2.html[/url]

Le fond et la décoration du mouvement

Le mouvement de l'analogica est visible grâce au fond saphir, ça tombe bien, il est décoré :

[image]

Et une autre photo qui n'est pas de moi : on n'y voit pas mes empreintes digitales.

[image]

source : http://forums.timezone.com/index.php?t=tree&th=672829&mid=2055653&rid=0&rev=&reveal=

La décoration concentre tout ce que j'aime : perlage, côte de Genêve, anglage, guillochage en damier du rotor, vis bleuies, logo NHC au centre.

La littérature est simple : le numéro, inox, 5 atm, saphires, swiss. On ne peut pas faire plus dépouillé.

A noter, le logo de la Nouvelle Horlogerie Calabrese, entrelace un N et un H placés entre deux colonnes doriques. Pas de C pour Calabrese...

Tout cela est bien beau, mais ce n'est évidemment pas pour cela que j'ai acheté cette montre...dont bien des aspects sont au demeurant très classiques...

Le bracelet et la boucle déployante

La montre est montée sur un bracelet en aligator gold de bonne facture, fermé par une boucle déployante d'une qualité tout à fait exceptionnelle.

[image]

source : http://forums.timezone.com/index.php?t=tree&th=672829&mid=2055653&rid=0&rev=&reveal=

[image]

La boucle est sécurisée par deux boutons latéraux, solidaires des deux branches internes, lesquelles font ressort pour maintenir fermée la boucle.

La boîte

La boîte est en acier inox poli, elle a un diamètre de 40 mm.

De forme ronde, aux flans galbés, elle est tenue par des cornes qui partent de la lunette.

[image]

La large lunette prolonge sur la boîte le galbe de la glace saphir, la couronne est siglée NH :

[image]

source : http://forums.timezone.com/index.php?
t=tree&th=672829&mid=2055653&rid=0&rev=&reveal=


Les cornes fixes donnent une première touche inhabituelle à l'Analogica. Elle sont en effet montées en deux parties liées par une vis. Cela donne une forme originale, assez "technique", mais contribue au confort de la montre.

Tout cela respire la bonne facture. Nous sommes bien en Suisse.

Place maintenant à la complication de l'Analogica : l'heure et la date sautantes et vagabondes

L'heure sautante est une complication qui semble séduire particulièrement Vincent calabrese.

Pour Bell & Ross (personne n'est parfait), il a conçu la vintage 123 heure sautante, que d'aucuns estiment être la plus belle B&R.

[image]

source : http://www.chronophage.com/l_bdd_montres_fiche.php?Fiche=75&Position=1&Criteres=+AND+Marque_Nom+like+%27%25Bell+%26+Ross%25%27++AND+Complication+like+%27%25Heure+Sautante%25%27+

Toutefois, l'Analogica procède directement de la production personnelle de Calabrese, notamment le modèle Baladin :

[image]

source : http://www.vincent-calabrese.ch/baladinref.htm

Le site de Calabrese la décrit ainsi : Au travers d’un affichage unique d’un mélange analogique et numérique, V. C présente une heure sautante et vagabonde! Un brin de mystère, beaucoup de sobriété et une lecture de l’heure peu commune mais surtout très amusante. C’est l’histoire de l’heure, enfermée dans un guichet, qui s’en va raconter les minutes tout autour du cadran, et, par sa position, vous indique, tout naturellement, celle actuelle !

On retrouve cette complication dans la collection sous le nom de "Vincent" (jeu de mot à l'occasion du passage à l'an 2000 = 20X100=vincent)

[image]

Bien que Calabrese ne produit pas les montres NHC (mais il a formé les horlogers qui les montent), son inspiration est très sensible. D'ailleurs, le plateau d'heure sautante et vagabonde est si complexe à réaliser que le mouvement est monté par Calabrese dans son atelier de Lausanne et livré à NHC. C'est ce qui explique sa relative rareté et accessoirement l'absence de distributeur en France.

Comment lire l'heure sur l'Analogica (ajout spécial pour Néo)

En soixante minutes, la fenêtre de l'heure effectue une rotation complète. Elle est surmontée par un petit triangle noir, elle indique dont les minutes. C'est pourquoi l'heure est dite vagabonde
A l'heure pile, l'heure saute :

[image]

La lecture de l'heure est à l'usage très facile. Il n'y a pas d'acclimatation. pour éviter toute confusion due à la rotation du guichet des heures, les chiffres sont remplacés par un M pour Midi / Minuit, un T pour Trois Heure, un S pour Six Heure, et un N pour Neuf Heure, les autres heures sont marquées par des chiffres.

Le guichet de la date est aussi vagabond, il fait, lui, le tour de cadran en un mois :

[image]

Le cadran

Le cadran, d'une blancheur satinée paraît très simple. Ce minimalisme donne à la montre une élégance à laquelle je suis très sensible. Mais en réalité, il est très complexe.

Les index des minutes sont marqués sur un cercle qui semble suspendu au dessus du cadran :

[image]

On voit bien ici la complexité du cadran :

[image]

Sur le cercle central, le logo NHC trourne sur lui-même en une minute. S'il serait très hasardeux de dire qu'il fait office de trotteuse, il indique cependant que la montre fonctionne...et que ce n'est pas du quartz !

Au total, cette montre offre une lecture vraiment inédite de l'heure et dégage un charme vraiment très spécial.

Elle existe aussi avec un boîtier en or, avec un cadran noir et avec un bracelet acier.

La distribution des montres NHC

Il n'existe pas de distributeur de la NHC en France. La production est trop limitée pour répondre à une demande trop forte.

Il faut donc aller à Lausanne, Bd de Grancy 19a - 1006 Lausanne - Switzerland / téléphone : +41.21.617.08.34 / Fax : +41.21.617.08.35 / sales@nhc-company.com

Et si l'accueil est aussi bon que par mail, cela doit valoir le détour.

Pour en juger, voici le mail reçu à la suite de la première publication de la revue :

"C'est avec grand plaisir que nous avons parcouru votre revue sur l'Analogica et nous vous remercions vivement de cette gentille attention.

Nous sommes ravis que vous ayez opté pour notre modèle Analogica et qu'il vous apporte une grande satisfaction. Merci pour vos données concernant votre montre et concernant les distributeurs en France, pour l'instant, nous n'en n'avons pas. Il faut dire qu'une partie de la production est faite par des tiers mais que la partie la plus importante et encore faite par Vincent Calabrese. Ce qui renforce le côté unique et exclusif de ces montres ainsi que leur rareté, mais nous empêche une distribution normale, ce que nous considérons, toutefois, comme pas plus mal.

Concernant votre revue, mise à part deux ou trois petites erreurs, votre exposé est complet, très bien détaillé, les photos sont magnifiques, même celles avec vos empreintes et nous sommes vraiment touchés que vous ayez pris le temps de partager cela avec vos "collègues" passionnés et de décortiquer ce modèle comme vous l'avez fait…Les petites erreurs sont par exemple, les cornes… qui sont fixes et non articulées… le logo est un N et un H entrelacés, le C n'y est pas… Aussi concernant les deux brevets que vous citez, ils ne correspondent pas à l'Analogica, mais à l'affichage différentiel qui est notre modèle Horus et à l'heure sautante qui est notre modèle Mona Lisa. A part ça, nous ne voyons pas grand-chose à rajouter, si ce n'est encore une fois merci de nous permettre d'exister…

Pour finir, nous vous souhaitons tout le meilleur avec votre Analogica et restons à votre disposition pour tout complément que vous voudriez connaître.

Avec encore nos remerciements et nos meilleures salutations.

Tina Calabrese"


Liens

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la naissance de NHC, lire l'excellent article de Joël de Toulouse sur Chronomania :
http://chronomania.free.fr/Articles/naissance_marque/naissance-d-une-marque.html

Le site de NHC est en construction et renvoie sur le site de Vincent Calabrese qui est ici :
http://www.vincent-calabrese.ch/bienvenue.html

Une intervention de Vincent Calabrese aux journées d'études de la Société suisse de chonométrie en 2005 intitulée "Bilan de trente ans de conceptions et vues sur l'avenir". Ce texte, très vivant donne une bonne première approche de son travail : http://www.ssc.ch/d2wfiles/document/776/5008/0/Bilan%20de%2030%20ans%20de%20conceptions%20et%20vues%20sur%20avenir.pdf

Et pour vous faire une idée de l'inventivité technique de Vincent Calabrèse (désolé, je n'ai pas trouvé les brevets propres à l'Analogica) :
Le brevet de l'affichage différenciel du modèle Horus :
http://v3.espacenet.com/textdes?DB=EPODOC&IDX=CH692257&F=0&QPN=CH692257

[image]

source : http://www.vincent-calabrese.ch/horusref.htm

Le brevet l'heure sautante de la Mona Lisa :

http://v3.espacenet.com/textdes?DB=EPODOC&IDX=WO9119233&F=0&QPN=WO9119233

[image]

source : http://www.vincent-calabrese.ch/monalisa.htm

---
En plein décentrage...

BB Webmaster
[image]
08/02/07, 20:14

@ villerville
 

Fait !! ST

ST

---
Toi mon frère, je serai toujours avec toi.

271650 messages dans 22446 discussions, 35973 usagers enregistrés, 192 usagers en ligne (0 enregistrés, 192 invités) :
RSS Feed
powered by my little forum