Hamilton Sir Echo WG , ou le top de l'Age Atomique (Revues & Essais)

posté par Ed the Grocer (modérateur) , Paris, 25/03/24, 11:39
[image]

Je vous avais déjà parlé de la Hamilton Sir Echo, mais je rassemble ici l'ensemble de la documentation recueillie, pour l'edification des generations futures, avant que je ne la vende.

L'Hamilton Sir Echo constitue un sommet à double titre dans la production horlogère américaine pendant la période fin des années 1950 - début des années 1960 : dans la qualité du travail de la boite et du calibre d'une part, et dans le jusqu'au-boutisme du design "Atomic Age" ou "Space Age" d'autre part, mais tout celà dans une montre de conception classique et non electrique...

Elle a été produite en 2 types de cadran dont un avec des diamants, l'autre des index. Il y a eu un duo "Monsieur et Madame" en fin de periode de production.

Le boitier est en or plein 14 k suivant les habitudes americaines : l'or solide est rare et alors gage de production de grand luxe , par rapport au gold filled generalement utilisé pour l'horlogerie US.

La plus grande partie de la production des Hamilton Sir Echo est en or jaune : très rares sont les modeles comme celui ci en or blanc , et encore plus rare en etat. En effet l'or jaune etait bien plus recherché, comme marqueur social, et porté souvent à outrance, sans précautions particulières.

Le calibre est le Hamilton 770 , a remontage manuel, 22 rubis , le plus haut grade de la production Hamilton de l'époque.

Le charme de l'Hamilton Sir Echo tient en grande partie dans le contraste entre sa forme de boite classique, d'un diametre élégant de 34 mm, son cadran argent soleillé sur 2 niveaux mais uniquement pour une partie de la circonference (pie pan ? je n'ai jamais compris exactement ce que ce terme signifiait), ses sobres aiguilles dauphines, l'ensemble percuté visuellement par ses cornes complemenent delirantes, de forme obus ou fusée quand on les regarde de dessus, et spiraloïdes quand ont les regarde de côté...

Je l'ai équipée d'un bracelet vintage datant de la même décennie, sur lequel est montée une boucle Hamilton egalement d'époque, avec le bon logo, mais en acier.

Elle était livrée dans une boite très typée elle aussi, avec le logo dit "atomic logo" d'Hamilton.

Vue generale : observez bien les cornes quand on en fait le tour

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]


Les flancs :

[image]

Détails boitier et cadran :

[image]

[image]


La boite Hamilton au logo atomique et la boucle ardillon :

[image]

[image]


Le fond et calibre Hamilton 770 (photos de mon vendeur Unwind in Time, le specialiste US de l'Hamilton electrique et des design correspondants, fils spirituel de René Rondeau) :

[image]

[image]

[image]


Les pubs ( ad) d'époque, qui permet de comparer aussi avec la production plus classique -seul ou en duo - j'ai eu beaucoup de mal à en retrouver ;

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]


Et pour finir l' Hamilton Sir Echo White Gold classiquement au poignet

[image]

[image]


Je n'ai pas réussi à trouver l'origine du nom "Sir Echo", et suis preneur de toute information sur le bestiau.

Plus de lecture ICI chez Hamilton Chronicles sur les differents modeles et une restauration.

Merci de m'avoir lu !

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier


Discussion complète:

290892 messages dans 23888 discussions, 42656 usagers enregistrés, 354 usagers en ligne (1 enregistrés, 353 invités) :
dali
RSS Feed
powered by my little forum