Eska , RdM , Orient, et statut social fin des années 50 (Général)

posté par Ed the Grocer (modérateur) , Paris, 12/12/23, 13:57
[image]

Je suis assez d'accord, les aiguilles d'origine ne sont pas top, mais celles montrées sur IG beaucoup plus sympa.

Oui, cadran laqué noir et lunette bakélite seraient un plus indispensable.

J'imagine que la petite réserve de marche à midi propre à l'Anton Schild 1382N d'époque aura disparu, pourtant on peut se prêter à rêver ! Il n'y a qu'a acheter des calibres F6N47 à Orient, pour réintroduire le mythe :

[image]


L'Anton Schild 1382N :

[image]



L'Orient F6N47 :

[image]



Après, pour moi, Eska avait surtout une image de gamme intermediaire, pour hommes et femmes, à une epoque ou l'on ne possédait qu'une seule montre polyvalente, elegante mais robuste.

Et puis je me suis souvenu qu'il y avait un truc avec Eska, à propos de statut social - c'était une pub qui nous avait fait rigoler , je l'ai retrouvée :

[image]


Par contre, je n'ai toujours pas réussi a identifier une pub de l'Eska Amphibian 600, dont le caractere technique tranche avec le reste de la gamme à l'époque.

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier


Discussion complète:

290568 messages dans 23867 discussions, 42605 usagers enregistrés, 834 usagers en ligne (1 enregistrés, 833 invités) :
jean luc desplats
RSS Feed
powered by my little forum