Dubois-Depraz , fournisseur de Rolex (Articles)

posté par Ed the Grocer (modérateur) , Paris, 09/10/23, 10:20
[image]

Nous connaissons tous la maison Dubois-Depraz, fournisseurs depuis 1901 de pièces et de modules de complications horlogère pour l'industrie suisse, celebre pour le calibre 11, chronographe automatique développé pour Heuer, Breitling et Hamilton, assemblé sur un mouvement à micro-rotor Buren, et pour le non moins celebre calibre 2000, module chronographe adaptable sur de nombreux calibres.

Dessin du calibre 11 : le module du chronographe et le calibre Buren

[image]


Le moyen infaillible pour detecter le chronographe modulaire (calibre 2000): la couronne du remontoir ( au niveau du calibre) n'est pas alignée sur celle des poussoirs (module chronographe) - c'est le cas de cette Omega Dynamic (credit C24) :

[image]


Aujourd'hui l'activité de Dubois Depraz est organisée selon trois pôles: les complications, les composants et les développements sur mesure, et peuvent ainsi fournir de façon extremement confidentielle, des grands noms helvetiques, comme par exemple ce mobile repondant aux critères du Poinçon de Geneve (credit europastar) :

[image]


Mon propos aujourd'hui n'est pas de rentrer dans l'eternel et sterile debat de la manufacture (notion marketing), et de la bienfacture (notion technique) : pour moi le choix est simple depuis toujours ; l'industrie horlogère suisse s'est construite sur un principe d'assemblage, qui permettait de reunir les composants faits par des specialistes, pour composer un ensemble d'exception.

Que les maisons horlogères continuent à le pratiquer - le succès de Dubois Depraz en est l'indicateur - parait tout à fait sain. La difference, de nos jours, c'est la confidentialité qui entoure cette sous traitance, notion artificielle de manufacture oblige.

Que le calibre 2170P de Patek Philippe soit une ebauche 2310 de la Nouvelle lemania n'etait à l'époque un secret pour personne (credit collectability) :

[image]

[image]


Une des differences, de nos jours ,est peut être la capacité de Dubois Depraz de fournir des mièces ou des modules totalement finis, alors qu'auraravant Patek reprenait par exemple integralement le calibre Nouvelle Lemania, pour non eulement en assurer la finition au niveau des critères du Poinçon de Geneve, mais aussi pour l'ameliorer, comme par l'ajout du fameux cache de la roue à colonne.

Toutes cette longue introduction pour arriver au propos de ce post : lors d'une discussion ce week-end sur un groupe whatsapp, il est ressorti que Dubois Depraz fournissait aussi Rolex.

Là j'avoue avoir été un peu étonné, compte tenu du niveau d'integration actuel de Rolex, qui va de la fonderie aux cadrans...

Mais ce point est confirmé dans un article de A Blog to Watch de 2020, ( dont je vous recommande la lecture) :

"Some of Dubois-Depraz’s largest clients are major brands in the Swatch and Richemont Group – as well as Rolex. Yes, even Rolex relies on Dubois-Depraz for at least a few important parts in some of their movements. Brands I know they work with include Breitling, Omega, Jaeger-LeCoultre, Rolex, Patek-Philippe, Audemars Piguet, Richard Mille, and a lot others."

Egalement dans un article de 2011 de Worltempus

Et c'est là que je pose la question - à laquelle je n'ai pas de reponse - mais vous peut être - quels types de composants ou de modules Rolex peut il bien acheter à Dubois Depraz ? Ou quels ont été ceux fournis dans le passé ?

Car Rolex n'est pas une maison connue pour la richesse de son offre en complications !

Et merci aussi de préciser / infirmer / completer tout ce que je peux raconter dans ce survol rapide !

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier


Discussion complète:

290940 messages dans 23893 discussions, 42678 usagers enregistrés, 865 usagers en ligne (2 enregistrés, 863 invités) :
tictalcoolique, js
RSS Feed
powered by my little forum