Questionnement Grand Seiko (Général)

posté par Mnementh, Autan en emporte le vent, 28/02/21, 17:18

» Ma petite expérience puisque j'ai eu des GS, je déconseille le Spring
» drive, c'est beau pour le déplacement de l'aiguille, c'est technique, mais
» pour les pannes, ça n'a pas averti, du jour au lendemain, je me suis
» retrouvé avec une montre qui ne marche pas, ça peut être fâcheux, alors
» qu'une mécanique, généralement, on a des signes avant que ça s'arrête
» complètement, aussi le spring drive bien qu'une prouesse technologique, ça
» ne m'intéresse pas du tout.


Comme je le disais ailleurs (mais où ?) le SD combine les avantages et les inconvénients des deux technologies, la mécanique et l'électronique.

La panne mécanique entraine celle de l'électronique et lycée de versailles.


» Je préfère donc les mécaniques.

Néanmoins, et avec le souci de ne pas bisounourser la montre mécanique, j'ai eu des amusettes tout aussi soudaines avec de la méca.

- ressort de barillet cassé, paf. (speedmaster)
- tige de remontoir pétée avec blocage du remontage auto (patek 240)
- ressort de barillet cassé, paf (montre révisée depuis moins de 3 ans... et pas de la bas de gamme)
- module auto HS,
et d'autres, comme tout le monde je suppose.
C'est assez inévitable quand on accumule des dizaines de montres.

» Il y a encore deux ans, tous les sav se faisaient au Japon, je ne sais si
» c'est toujours le cas, ce n'était pas un vrai problème non plus, pas plus
» long ni plus onéreux que certaines marques Suisses.

Ce point a déjà été éclairci dans deux posts (une citation de Gilbert et un post de Gilbert lui-même).

» Il en demeure pas moins que je me suis détourné de Grand Seiko,

C'est dommage car GS n'a pas que le SD mais aussi du quartz HdG, et des mécaniques d'excellente qualité. Un point de vue quelque peu radical peut-être ?

» je préfère certaines marques Suisses qui apportent plus d'évolution sur leurs
» mouvements ( en particulier pour l'anti-magnétisme ).

L'AM n'est pas une évolution si pertinente (amha) quand cette évolution entraine une dépendance absolue du client final envers la SAV de la marque (et pour les horlogers obligés de se "certifier" à grands frais).
Il y avait des solutions AM bien avant le silicium... allons donc.

De fait, les Suisses passent leur temps à tourner autour de variations sur le même thème, un échappement qui fait tic-tac, en silicium, strontium, zénitium ou branlounium, c'est toujours le même bidule, un coup en biais, un coup je recule, et que je te taille une palette, etc

Tout est intéressant, qui mène à un résultat conforme à une attente. :yes:

Ce qui est vraiment ennuyeux, c'est de se faire br@nler le mou par des marques, soit-disant de luxe ou de prestige, qui persistent à vendre des solutions somme toute extrêmement traditionnelles, comme s'il s'agissait d'incroyables performances techniques.

Je suis vraiment navré, mais un ETA chrono bien réglé suffit à 99% de mes humbles besoins, Patek m'ayant vendu (et rendu après SAV tout aussi bien) des pièces moins bien réglées qu'une bécane à moins de 1000 balles.

De ce point de vue, j'en arrive (enfin) à reconsidérer beaucoup de choix.

Joyeux fin de dimanche à tous :flower:

---
Rien ne va de soi...


Discussion complète:

291352 messages dans 23924 discussions, 42885 usagers enregistrés, 814 usagers en ligne (1 enregistrés, 813 invités) :
EB
RSS Feed
powered by my little forum