Les détails rédhibitoires (Général)

posté par Mnementh, 83420, 29/10/20, 16:02
(Modifié par Mnementh le 29/10/20, 16:19)

» Bonjour,
» Et le calibre 19 à venir de Pascal Coyon?

Pascal fabrique les pièces sur CNC comme tout un chacun et ensuite si besoin travail machine guidé à la main, puis finition strictement manuelle, on lime, on frotte, on polit.
Tout y passe.

On ne peut pas faire des angles rentrants convaincants à la machine, c'est forcément à la pogne.
Et faut pas se louper, un coup de lime en trop => poubelle

Les têtes de vis frottées une à une sur la plaque de zinc, je l'ai vu sur place.
On tient la vis entre pouce-index-majeur et frotte frotte frotte, c'est long et fatigant.

Les aiguilles faites à la main, avec un niveau d'exigence extrême.
Barbara, y faut pas rigoler quand elle bosse, concentration, le nez dans l'aiguille, la loupe vissée à l'œil.
Et quand on a le droit de regarder c'est waouh ! :surprised:

Il a conçu son échappement aussi, une paille.

Parlons aussi de la finition manuelle des rouages, le genre de truc qui optimise la réduction des frottements, chaque denture (pouvez compter) , les bras de roues affinés anglés, c'est autre chose qu'un 7S26...

Le 7S26, faut pas déconner, c'est un mouvement conçu pour des montres à bas prix pour le marché des pays en voie de développement comme on dit (sans rire) ,
Et c'est internet qui a fait que ces montres sont arrivées ici, mais ce n'était pas vraiment le but.
Le prix a ensuite été adapté au train de vie supposé de l'Europe.

Quand au 215PS , c'est le minimum de la base basique de ce que certains nomment la HH.
Patek parvient quand même à le rentrer dans des tolérances garanties, sans commune mesure avec les Seiko.

Je pense que personne ici ne croit 2 secondes que les pièces des montres puissent être fabriquées à la main.
Depuis bien plus d'un siècle c'est un boulot machine à la base, c'est même le pourquoi de la création des usines de manufacture. Produire en ligne. Standardiser des pièces interchangeables. Optimiser coût et qualité.
Omega crache 100.000 mouvement chronomètres à la suite entre le 5 Octobre 1964 et le 10 Février 1966, tous en résultats particulièrement bons, la marque met au point en interne des machines d'équilibrage spécifiques, le boulot est fait par des dizaines de personnes sur des postes de travail et la machine est là, indispensable.

Soyons honnêtes (juste un moment) :-D

---
Mourir d'ennui ? Plutôt crever !


Discussion complète:

275822 messages dans 22732 discussions, 37223 usagers enregistrés, 268 usagers en ligne (4 enregistrés, 264 invités) :
BBT50, phil-67, mostra, effe
RSS Feed
powered by my little forum