Grand Seiko SBGX291 9F61 (Général)

posté par Gremio , Aix en Provence, 03/03/19, 21:38
[image]

[image]

Bonjour,

Lecteur du forum depuis bientôt 10 ans, j’ai assez peu participé depuis mais aujourd’hui je voulais partagé avec vous une mini revue de la montre que j’ai acquise vendredi. Une GS SBGX291.
Le texte qui suis présente le cheminement qui a conduit à cet achat, la "petite" revue juste après.

J’ai découvert les GS grâce à certains membre du forum (notamment GNKT), uniquement à la lecture de leur post, ne connaissant personnellement aucun de ces membres mais les remerciant vraiment aujourd'hui.

Il y a quelques années j’ai demandé conseil ici même pour l’achat d’une montre qui devait pouvoir m’accompagner tous les jours. La montre choisie à l’époque était une IWC TZC, montre que j’ai gardé de nombreuse années mais que j’ai finalement revendue pour une raison simple. Le GMT n’est pas équipé d’une date rapide ce qui est pénible quand on doit remettre la montre à la bonne date.

[image]

Mon cahier des charges pour ce nouvel achat était identique avec un budget plus important cette fois ci, mais il fallait toujours une montre que je puisse porter tous les jours, en jean, en costume, à la maison, peut importe, une montre avec un diamètre inférieur à 40mm (petit poignet), confortable et surtout surtout une montre que je ne croiserai pas tous les jours (elle ou ses nombreuses copies…)

J’ai toujours regardé Seiko et GS d’un peu loin sans jamais y prêter vraiment attention tout en étant depuis de nombreuses années un amateur de la qualité des produit japonais et du savoir faire nippon, que ce soit en terme de vêtements (toiles Dova, le molleton Toki,…), d’automobile, de boissons, de cuisine. J’ai toujours apprécier le sens du détail, le rafinement et l’histoire des produits. C’est donc assez logiquement que j’ai commencé à m’intéresser à la marque au lion sur ce forum en lisant pas mal de post de gnkt justement. J’ai retrouvé chez GS ce qui me fait vibrer quand je vois vieillir un jean en toile japonaise teint à l’indigo naturel, réalisé sur des métiers à tisser d’avant guerre. Un soucis du détail, une maitrise d’exécution et une histoire riche.

Tout a basculé avec ce post de gnkt (encore, désolé) sur le 9F : http://forum.chronomania.net/mix_entry.php?id=241735#p241735

Il conclu avec une dernière intervention : "Tout le monde ne va pas se ruer sur les GS quartz (ce n'était d'ailleurs pas l'objectif), mais si ces quelques lignes peuvent vous amener à regarder le 9F avec un oeil différent, alors les revues valent encore la peine d'être partagées sur notre forum préféré. » -> Le post date de 2016, et voilà. Il a changé ma vision du quartz, et m’a convaincu qu’il me fallait une GS 9F.

Il m’a fallut un peu de temps, mettre un bon budget de côté et partir à la chasse, pas si loin que ça finalement.

Hier rendez vous pris à la boutique Seiko d’Aix en Provence pour un essai. J’étais venu pour une SBGN005 (9F86) ou une SBGX261G (9F62).

Un très bon accueil de l’équipe. Le responsable de la boutique (qui connait très bien ses produits et les vintages de la marque, il m’a appris certaines choses sur ma Kakume que j’avais avec moi pour l'occasion) me conduit à l’étage pour me présenter la collection et la je me rend compte d’une chose, en plus d’une magnifique collection de vintage en présentation, il possède certains modèles Seiko ou GS normalement réservé au marché domestique dont, entre autres, une Landmaster, une SBGX295, une SBGN007 et surtout une SBGX291. Je n’ai malheureusement que peu de cliché car j’étais vraiment pris par le moment.

[image]
(petite collection de vintage)

[image]
Petite photo de l'essayage, de gauche à droite, la SBGX291, une SBGN007, une SBGX295 et la SBGN005

L’essayage n’a été qu’une formalité. Cette montre, je l’avais déjà vu sur le site de Seiya Japan, je ne reviendrai pas sur mon cahier des charges mais elle coche toutes les cases. J’ai aussi apprécié la SBGN007 mais un peu plus épaisse (GMT oblige) et un fond vert très beau mais peut être moins adapté à un port quotidien ne m’ont finalement pas convaincu.

La SBGX291 est le successeur de la SBGX091 avec pour principale différence un cadran reflétant le nouveau branding de GS qui ne mets plus en avant SEIKO mais GS.

[image]
(La SBGX091, crédit : internet)

Elle possède un diamètre assez contenu (38,8mm) pour une épaisseur de 10,7mm mais une carrure taillée à la hache avec des cornes massives en faisant une montre finalement bien présente au poignet.

[image]
(crédit : internet)

[image]
(crédit : internet)

Alternance polie brossé exécuté parfaitement, notamment la lunette polie zaratsu. Boitier type club qui me rappel beaucoup la 4420-9000.

[image]

Le cadran argent a des reflets crème voir même parfois rosé en de très rare occasions.
[image]
[image]

Elle est animée par un 9F61 (no date) donné à +/- 10s par an

[image]
(crédit : internet)
Je ne reviendrai pas sur ce mouvement, gnkt en parle mieux que moi, et Grand Seiko en fait une très belle présentation sur son site.

Couronne vissée et marquée de l’emblème GS, un fond orné du Lion GS vissé. Seule déception, le bracelet ne possède pas de réglage rapide, dommage mon poignet à tendance à légèrement évolué durant l’année.

Aiguilles dauphine qui renvoient bien la lumière, le coté chic de cette montre (avec la lunette poli zaratsu).
L'aiguille des seconde est parfaitement alignée avec les index, l'aiguille des minute passe sur chaque index à 60sec, c'est propre. Les index ont une vraie présence, polie sur les cotés ils renvoi la lumière en toute occasion.

[image]

Petit détail qui a eu son importance pour moi, l'écriture "Magnetic resistant 40000 A/m" en rouge qui apporte du caractère visuellement et qui donne une âme "scientifique" ou "ingénieur" à cette montre, dans les traces d'une milgauss par exemple.

Je n’ai pas réussi à prendre des photos aussi précises que celles de certains excellents membres du forum, j’ai donc du en prendre quelques unes sur le net, je n’ai pas l’art de conter des histoire comme le Capitaine, mais je voulais surtout remercier ceux qui m’ont permis de découvrir cette marque et le 9F.

[image]
(elle se marie parfaitement à un molleton japonais de la maison Toki)

Je vais maintenant chercher un bracelet cuir, je pense que ça peut bien aller à en juger certains clichés de sa grande soeur.

[image]
(crédit : internet)


Discussion complète:

262142 messages dans 21712 discussions, 32824 usagers enregistrés, 27 usagers en ligne (1 enregistrés, 26 invités) :
leo.muriset
RSS Feed
powered by my little forum