CWC chronographe, ou quand la fonction crée la forme (Revues & Essais)

posté par Gér@rd , Paris, 10/10/18, 18:21
(Modifié par Gér@rd le 10/10/18, 18:33)
[image]

» Et je pense que c'est justement parce qu'il n'a absolument pas cherché
» quoique ce soit du côté esthétique et n'a cherché qu'à satisfaire le côté
» fonctionnel (montre militaire pas chère pure et fruste, point barre :-|)
» qu'il y est parvenu […] En résumé, ce chrono nous plait principalement
» parce que CWC n'a pas cherché à nous plaire.

» Je comprends ton raisonnement mais ne le partage pas entièrement.
»
» Au contraire, il me semble que l'aspect « militaire » est au service ici
» d'une excellente lisibilité du cadran, que l'on ne trouve pas forcément
» ailleurs. Et si on regarde en détail, il y a de subtils raffinements : le 3
» et le 6 un peu plus grands que les autres chiffres dont aucun n'est « mangé
» » par les compteurs, ce qui est remarquable ; les points lumineux
» discrètement intégrés ; le logo sobre et pas envahissant ; la forme pure du
» boîtier avec ses poussoirs discrets; bref, de ces petites choses qui font
» que la montre est agréable à regarder malgré son curieux compteur à midi,
» mais on le lui pardonne bien volontiers.Un beau quartz de course là-dedans et ce serait parfait (pour moi,s'entend) :-)


En fait on est complétement d'accord, car pour moi la lisibilité (recherchée) et est une fonctionnalité. Si le chiffre 6 est plus grand ce n'est pas par soucis d'esthétique mais parce que c'est plus lisible. Et la forme est asymétrique parce que le poussoirs et la couronne sont ainsi mieux protégés. Bref, il n'y a aucun soucis d'esthétique gratuite mais une vraie recherche de fonctionnalités. Chaque point répond a un besoin précis.

Et c'est pour ça qu'on la trouve esthétique!

Je pense que l'attrait esthétique principal ressenti envers un objet utilitaire est très directement lié à sa fonctionnalité (l'esthétique fonctionnelle). Adams l'avait très bien défini au 18ème siècle en disant que (de mémoire) "On éprouvait du plaisir à ce que les caractéristiques d'un objet répondent parfaitement au but pour lequel il a été conçu.". Et, à l'inverse, rien n'est plus inesthétique (dans un objet utilitaire) que ce qui à l'évidence est totalement gratuit (un décor mis là seulement pour "faire joli" )...

Pour l'histoire du 7765 je pense que CWC l'a choisi simplement parce que c'était robuste et pas cher (tout comme le 7733 pour les versions précédentes). Et pour les chronos à quartz chez CWC ça a bien existé par la suite et la première version utilisait un robuste moteur Seiko :

[image]


Discussion complète:

266832 messages dans 22084 discussions, 34294 usagers enregistrés, 131 usagers en ligne (2 enregistrés, 129 invités) :
yoli, hermione.lecocq
RSS Feed
powered by my little forum