Sujet sérieux: la crise horlogère en Suisse (Articles)

posté par capitaine56 Page d'accueil , Toujours près de la mer, 29/09/16, 10:59

Depuis un certain temps, le bruit court, dans les milieux généralement bien informés, que l'industrie horlogère suisse serait en crise, en raison de nombreux facteurs économiques, culturels et sociaux qu'il serait fastidieux d'énumérer ici et des assauts répétés de la concurrence étrangère.

Après une première analyse de la situation, les autorités helvètes ont, comme il se doit, désigné une commission d'experts chargée d'effectuer une enquête approfondie et, le cas échéant, de proposer une ou des solutions.

Malgré les nombreux obstacles dressés par la dite commission pour éviter toutes les tentatives tendant à ébruiter ses recherches, démarches, débats, réunions, consultations, réunions en tête à tête, en sous-commissions dans les plus discrets restaurants gastronomiques de la Suisse Romande

[image]


ou en assemblées plénières secrètes dans quelques hôtels inconnus de l'île Maurice, de Saint Barthélémy ou au plus profond d'un coin perdu de l'archipel des Tuamotu,

[image]


mon petit doigt m'a dit qu'une solution avait été trouvée, adoptée à l'unanimité et soumise aux autorités compétentes qui, à l'heure où vous me lisez, sont sur le point de faire connaître, urbi et orbi, le résultat définitif de leurs cogitations.

Étant profondément introduit dans le cercle le plus fermé de ces autorités, ce même petit doigt se fait un plaisir de vous communiquer en avant première mondiale les mesures qui seront appliquées.

A ce propos, il est nécessaire d'effectuer un lointain retour en arrière :

les plus âgés d'entre vous ont sans doute en mémoire un homme politique français des années cinquante, barbichu s'il en est, portant le doux nom de Ramadier (1888-1961), Popaul pour les intimes, dont le noms, au demeurant par ailleurs glorieux, demeure hélas entaché d'une faute indélébile : la création de la vignette automobile, destinée à venir, vaste rigolade, aux secours des « vieux » dans la difficulté. Traduisons en bon français, à venir boucher un coin des trous des caisses de l'état.

[image]
Paul Ramadier, écrasé par la honte.


Il y en eut de toutes les couleurs et des carrées, des rondes, des hexagonales.

[image]

[image]

[image]


Cela ne vous fait penser à rien ? Ben oui, à un boîtier de montre.

Il y en eut même des « à complications », ou a circuit intégré, je ne sais pas trop

[image]



Vous avez pigé ? Nos amis et voisins vont faire renaître et appliquer cette vieille recette !

« Sur les automobiles immatriculées en Suisse ? vous étonnerez-vous

-Mais, non, sots !, il y en a déjà une, pour les autoroute. Non, sur les montres issues des manufactures locales et vendues tant sur le marché national qu'à l'exportation. »

J'explique :

Dans un premier, on imprime chaque année des millions de vignettes de différentes couleurs, dûment numérotées. Non pas pour faire joli, mais pour déterminer des catégories. Attention : ces vignettes doivent OBLIGATOIREMENT mesurer entre 32 et 48 millimètres de diamètre.

Dans un second temps, on fourgue, par la force s'il le faut, ces jolies vignettes à tous les AD de la planète .

Dans un troisième temps, chaque AD qui « place » une montre doit revendre en même temps la vignette correspondant au modèle choisi par la victime, en prélevant au passage son pourcentage (faut ce qu'il faut, quand même, ces pauvres gens ont besoin de bouffer).

Il fallait y penser, non ?

Donc, lorsque vous achèterez une montre, vous serez tenu de payer la vignette, en fonction du prix et des performances de l'objet. En effet, il serait parfaitement antisocial d'imposer la même douloureuse aux différents chalands. Il y avait en 1957 une certaine différence entre une Vespa 400 et une Rolls Royce Silver Cloud.

[image]
[image]
(Vous avez remarqué ? Ce n'est pas le même gabarit)


De même, il y en a une entre cette Swatch et cette Patek Philippe, me suis-je laissé dire.

[image]

[image]


Par exemple, pour une Hamilton de base, vous aurez à acquérir une vignette kaki, pour une Omega une vignette bleu ciel, une Rolex une vignette verte et une Patek Philippe une vignette or. Les montres d'occasion recevront les mêmes vignettes, mais marquées de la mention « brocante » en grosses lettres noires. Leurs acheteurs ne paieront que demi-tarif. La honte.

« Mais où diable collerai-je cette vignette ? me demanderez-vous peut-être.

-Sachez que les Suisses, qui ne sont pas tombés de leur dernière montagne, ont trouvé LA solution. Vous collerez cette vignette, dont le dos, prévu à cet effet, est revêtu d'une colle cyanolitique absolument indécrochable issue des recherches les plus approfondies des laboratoires chimiques du pays. Et on ne rigole pas, en Suisse, avec les laboratoires chimiques. D'ailleurs, rigole-t-on en Suisse ? Oui, des Français, mais c'est une autre histoire...

Donc, disais-je, vous fixerez votre vignette SUR le cadran de votre montre, là où le premier gabelou ou agent du fisc venu pourra la voir et s'assurer que vous êtes en règle. Gare alors aux porteurs de Seiko, d'Akrone ou de Lange & Söhne qui se verront illico appréhendés et menés manu militari chez le vendeur de tocantes suisses le plus proche pour y acquitter une amende équivalente au double de la vignette de la catégorie de leur montre et tenus d'apposer sur leur cadran un auto-collant indestructible de couleur noire. Bien fait, sales traîtres!

Certains d'entre vous s'interrogeront encore :

« M'enfin, comment vais-je savoir l'heure qu'il est s'il y a un bout de papier qui masque mon cadran ?

-Parce que vous vous servez ENCORE de votre montre pour connaître l'heure, vous ? N'importe quoi ! Votre montre, mon bon, est un marqueur social, un signe extérieur de richesse, une preuve de goût, bon ou mauvais, mais donner l'heure, fichtre ! A quoi diable vous sert votre Ipad ?

Voilà, mes bons amis, les dernières nouvelles de demain. Pas sûr que ça soit la bonne solution, tiens...

la preuve, il y en a que cela fait bien rigoler :

Japonais mort de rire :
[image]


Russe plié de rire :
[image]



Grosse rigolade allemande:
[image]


Fou rire français :
[image]




LOL chinois:
[image]



Euh...non. Là, c'est un fake.

Bonsoir chez vous.

:nawak:

---
Je tiens beaucoup à ma montre, c'est mon Grand Père qui me l'a vendue sur son lit de mort (W. Allen)


Discussion complète:

272649 messages dans 22518 discussions, 36262 usagers enregistrés, 240 usagers en ligne (2 enregistrés, 238 invités) :
gnkt, Gremio
RSS Feed
powered by my little forum