de rien (Articles)

posté par Exupery, 03/02/16, 11:36
(Modifié par Exupery le 03/02/16, 12:08)
[image]

Bravo capitaine, bel objet, et belle restauration!

Tu as de la chance d'avoir connu ces navigateurs. Pour ma part, du groupe de Tabarly, j'ai connu Titouan Lamazou quelques semaines lorsqu'il est venu nous rendre visite au royaume de l'insolence. J'aurais voulu connaître Moitessier, mais je n'ai découvert son oeuvre qu'après sa disparition. Ces objets m'ont toujours fasciné. Nous avions un octant (arc d'1/8e de cercle vs 1/6e pour le sextant) familial, qui a été volé, mais j'ai mon sextant depuis une quinzaine d'années, un modèle professionnel moderne similaire à celui de la photo de Regis.

La Royale continue de former au sextant, qui, même s'il ne sort jamais, reste un équipement obligatoire sur navire en cas de panne d'instruments électroniques. Dans ses dernières années, Moitessier confiait qu'il n'utiliserait un GPS que pour devenir "plus précis au sextant", tant il aimait la gymnastique intellectuelle de l'appareil, qui est un peu un "art" zen et demande une initiation.

Pour l'anecdote, l'exemple de l'US Navy rappelle celui de services en Allemagne qui ont commencé à réutiliser des machines à écrire pour certains documents, par peur des cyber-attaques.

Le sextant fait partie de cette famille d'objets combinant la même recherche de l'élégance du raisonnement et du geste, de la mathématique et de la mécanique des rouages de cuivre et des rouages du ciel, et enfin d'un objet-témoin intemporel, construit pour durer plus longtemps qu'une vie d'homme. Il est aussi un jalon de l'histoire de nos connaissances et du génie scientifique: optique, astronomie, géographie, difficultés inhérentes à la production d'instruments de précision (solidité, fiabilité, dilatation des matériaux face aux écarts de température, etc).

Comme les montres mécaniques, il n'a plus le monopole de sa fonction. On peut donner l'heure d'une autre façon, on peut donner une position géographique d'une autre façon... Mais l'objet reste d'une efficacité redoutable qui garantit qu'il ne sera jamais obsolète.

Il reste très lié à la mesure du temps, surtout quand on connaît l'histoire du défi impossible qu'a été celui de faire le point précisément, lié au défi de construire un chronomètre de marine fiable. Ce fut le défi de la longitude.

Enfin, pour rigoler, citons la Juvenia Sextant, hommage à l'instrument:

[image]

---
Proverbe: "A man with a watch knows the time. A man with two watches is never sure"


Discussion complète:

272465 messages dans 22501 discussions, 36231 usagers enregistrés, 300 usagers en ligne (9 enregistrés, 291 invités) :
sceint, Caius Douglus Caligula, apr14, MaitreRobinton, pierrounet, Nick Wooster, leo.muriset, octave.dong, Malvo75
RSS Feed
powered by my little forum