Les coups de coeur de Bâle, suite (Articles)

posté par JoeldeToulouse , 14/03/12, 22:35

Chez les indés il y a le phénomène HYT. J'ai eu droit à une présentation du mouvement par le boss Vincent Perriard.

[image]

[image]

Sur la photo suivante, on voit bien les deux petits réservoirs qui poussent puis relâchent le liquide sous l'effet du mouvement mécanique. On ne voit pas grand chose pendant la montée progressive, mais le retour se fait en environ 15 secondes et c'est assez ludique. Côté mouvement c'est du sérieux mais d'après Lucien Vouillamoz, l'homme des fluides, le mouvement mécanique, c'était le plus facile ! La montre devrait tourner autour de 40 000 euros.

[image]

[image]

A l'Académie, il y avait une montre qui faisait sensation : un tourbillon entièrement réalisé en bois. C'est l'ami Vincent Calabrese qui m'a présenté à l'horloger, de Kiev, qui s'appelle Danevitsch. De la poésie pure.

[image]

[image]

[image]

Vincent, par ailleurs libéré de ces liens avec Blancpain, a décidé de se lancer un nouveau défi : donner un second souffle aux pendules de Jean Kazes, autre poète dont le grand âge faisait courir le risque d'une disparition sans descendance. Transformer sans dénaturer, la chose ne sera pas simple mais on peut faire confiance à l'artiste.

[image]

[image]

Puisqu'on est dans les pendules, quelle joie de retrouver l'Epée ! En plus avec l'intention de faire évoluer la marque si j'en crois cette très belle pendule avec QP et tourbillon dont les 2 épées se croisent au rythme des secondes pour reproduire le symbole de la marque. Bien vu.

[image]

[image]

Tourbillon de poche très classieux chez Jurgensen,

[image]

et juste à côté les montres de Gronefeld, tout aussi classieuses

[image]

[image]

Pour ceux qui croient qu'un tourbillon c'est exclusif, surtout ne pas s'arrêter au stand Stuhrling : c'est l'orgie assurée.

[image]

On termine plus classique avec la troisième montre à s'être baladée dans l'espace, une chinoise nommée Fiyta, et une Sinn tout en fluorescence.

[image]

[image]

On sent que tout va bien pour l'horlogerie suisse, le mot d'ordre dans ce cas c'est différentiation, et juste pour rappel, quand ça va mal le mot d'ordre c'est réduction des coûts. Mais franchement c'est pas pour tout de suite !
Joel


Discussion complète:

283494 messages dans 23321 discussions, 39984 usagers enregistrés, 51 usagers en ligne (3 enregistrés, 48 invités) :
jean luc desplats, tictalcoolique, hermione.lecocq
RSS Feed
powered by my little forum