Ed the Grocer
[image]

Paris,
13/03/07, 19:48
 

Revue : la Seiko SUS Military, une exception (Revues & Essais)

SEIKO SUS Military


[image]


Cette étrange montre est née de la volonté de Seiko de faire découvrir aux jeunes japonais un concept totalement démentiel et novateur : une montre peut ne pas être à quartz ! Et de les faire revenir de ce fait à la production mécanique de Seiko.

Pour ce faire il fallait un produit attrayant : ce sera la ligne Seiko SUS , dont la SUS military est sans aucun doute la plus caractéristique :

[image]

[image]


Ce sont les ingénieurs Chitoshi Funamoto et Atsushiko Matsuno qui ont été en charge de ce projet qui n'aura qu'une brève durée de vie : 2 ans, de 1995 à 1996, ce qui explique également leur rareté et l'engouement des collectionneurs pour cette production confidentielle.

[image]


Qu'est ce qui caractérise cette montre pour la rendre si remarquable ?

Tout d'abord le cadran : il s'agit d'un melting pot étonnant, ou vous retrouverez les influences et les codes de nombreux styles :

Aiguilles du type des Mark XI, avec les heures à bout carré.
Cadran noir et indexs type militaire. Curieusement les indexs ne sont pas lumimeux.
Toute petite date à 4 heure … El Primero ?

[image]

[image]

[image]


L'évolution du cadran dans la pub de l'époque :

[image]

[image]


Convaincu, non ? L'idée est que l'oeil est attiré par la couleur du cadran, suive les aiguilles, découvre les indexs, bref soit scotché par la montre, avec en détail qui tue la fonction date quasi invisible.

Après la boite, en acier microbillé, cornes percées, tout de l'utilitaire attrayant et pas rayable - lunette fixe :

[image]

[image]

[image]


Et le fond : un fond transparent, pour que notre teen ager japonais puisse voir la mécanique, et s'en vanter auprès de ses copains : ils découvriront le 4S15, un mouvement tellement malin que quand tu bouges le bras il se remonte tout seul ! Il est automatique !

Plus sérieusement ici nos ingénieurs ont fait fort : ce 4 S15 est un mouvement qui fait date dans la carrière de Seiko, et qui contribue à l'intérêt suscité par cette montre. Il sera repris dans les lignes Credor , King Seiko et Grand Seiko. Pas radins sur les antichocs, nos ingénieurs :

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]


Vola ce qu'en dit ici Carlos A Peres bien mieux que moi :

The base movement of the 4S series is the 4S15, a 25 jewel automatic with center seconds and date calendar. It runs at 28,800 vph, has a flat brushed finish except for the rotor which is finished with colimaconnage, is nickel-plated, and has cap jewels on both the escape and fourth wheels -- a nice touch which dates back to the early Seiko "Chronometers" which often featured cap jewels all the way to the center wheel. The use of colimaconnage is also a Seiko tradition that dates back to the Grand Seiko automatic movements of the 1960s. The 4S15 is essentially a reissue of their 52 series calibre from the 1970s, originally used in their premium King Seiko line. It is probably the highest quality simple automatic movement at this price point in the world (35,000 to 45,000 Yen). Calibre 4S12 is a variant of the 4S15 with an additional 24-hour GMT hand.

Pas de la daube . Pas évident à photographier.

Que rajouter ?

Il existe 2 versions : cadran blanc et cadran noir :

[image]


Avec la boite et la doc , cela donne ceci ( hélas pas le mien) :

[image]


La notice d'utilisation est très explicite :

[image]

[image]


Et le catalogue d'époque attractif : qu'est ce que la Mécanique ?

[image]


On retrouvera plus tard le 4S15 dans l'Alpinist, beaucoup plus connu :

[image]


Encore 3 photos en vrac :

[image]


[image]

[image]


Et pour finir zoom sur le 4S15 ( aucune photo ici n'est de moi ) en état, dépiauté, et passé aux rayons X :

[image]

[image][image]

[image]

[image]


La page d'Alan, ma source principale

Comme d'habitude, chez Jay , des paquets et des paquets de photos

Et qu'en pense le père fondateur ?

[image]

[image]


Mystère :out:

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

Pedro
[image]

En 121,
13/03/07, 20:25

@ Ed the Grocer

...

j'avais mis un post sur le sujet sur l'ancien forum et bien parce qu'elle m'avait tappé dans l'oeil. seyiajapan.com vendait une SUS d'occas l'année dernière, les 35mm de diamètre m'avaient freiné.

manu
[image]

Alsace,
13/03/07, 20:31

@ Ed the Grocer

Merci Ed, ...

... pour cette revue bien documentée,
Pedro a déjà répondu à la première question que j'allais te poser sur le diamètre ... une autre question : cette montre a-t-elle été en dotation militaire ou doit-elle ce surnom a son look très "militaire" ?

Encore merci,

Amitiés,

manu.

---
"no sport" - Winston Churchill.

autrichongris
[image]

13/03/07, 20:34

@ Ed the Grocer

Revue : la Seiko SUS Military, une exception

Superbe post très documenté. Ah, ces japoniaiseries horlogères.......

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

Pandani
[image]

13/03/07, 21:03

@ Ed the Grocer

Géniale cette revue ... +

Je l'adore cette petite Seiko (la montre, son histoire, ses particularités bizarroides ...). Surtout la version avec cadran argent, d'ailleurs.

Ils sont fous ces japonais ! :clap:

[image]

alemmar (Modérateur)
[image]

Page d'accueil 13/03/07, 21:23

@ Pandani

Géniale cette revue ... +

Superbe revue! Seiko c'est pas suisse mais c'est quand mm pas mal! Le 6r15 a-t-il un rapport de filiation avec le 4s15?

---
Tempus et circenses

http://watchphotosblog.eklablog.com/accueil-c24620802

Deniz
[image]

Page d'accueil France,
13/03/07, 22:08

@ Ed the Grocer

merci. Des revues comme je les aime

même si je n'acheterai pas de Seiko, pour l'instant du moins !

Bruno Brazil
[image]

13/03/07, 23:59

@ Ed the Grocer

EXCELLLLLLENTE revue !!

Bravo ED, j'ai adoré ta revue !

C'est vrai en + que ce mouvement est intéressant, avec son double diashock !

A l'époque, combien cette montre devait couter ??

Ce serait aussi intéressant de voir la version Credor de ce mouvement !!

Merci encore pour ta revue...

BB

---
--------------------------------
Chronomania 4 life !!!!

Bruno Brazil
[image]

14/03/07, 00:11

@ Bruno Brazil

ça doit ressembler à ça...

[image]

sympa !

BB

---
--------------------------------
Chronomania 4 life !!!!

Ed the Grocer
[image]

Paris,
14/03/07, 09:17

@ Ed the Grocer

Le diamètre, où avais je la tête , et la cote

Le diamètre , point important pour cette montre : taillé pour les poignets de teen ager avant la mode des grosses montres : au pied à coulisse un tout petit peu au dessus de 35 mm.

La cote : vendue à l'époque pas très cher, j'ai le souvenir de posts ( que je n'arrive plus à retrouver), ou il me semble qu'on les trouvait vers les 150 / 200 euros, mais uniquement au Japon.

Maintenant nos amis de MWR l'estime vers 850 dollars, soit environ 650 euros

Et merci pour vos appréciations sur cette montre peu connue.

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

Néo
[image]

Va savoir ?,
14/03/07, 09:50
(Modifié par Néo
le 14/03/07, 09:59)


@ Ed the Grocer

chouette revue !




le mouvement me fait penser à cette vénérable Seiko que j'ai depuis 1968 époque lointaine ou Seiko n'était pas vendu en France

cette Seiko haut de gamme fut rapportée du Japon

à l'époque la marque avait déjà l'habitude de mettre des antichocs en nombre



[image]

[image]

un look assez typé 70'

[image]



d'ailleurs si qq a des infos sur ce calibre je suis preneur

---
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet...

Ed the Grocer
[image]

Paris,
10/03/16, 10:18

@ Ed the Grocer

Up - Seiko SUS military 4S15 SCFF003 cadran argent

[image]


Je remonte cette revue pour la compléter. En effet, après avoir vendu la SUS military noire il y a quelques années, j'ai replongé l'automne dernier pour une Seiko SUS Military 4S15 7020 R2 , reference SCFF003 version silver dial, dont l'aspect général est plus léger que celle avec le cadran noir, et qui répond parfaitement à la boite brossée.

Ce format de montre de sport au diamètre contenue ( 36 mm ) est pour moi une solution idéale en matière de confort et d'élégance. La lunette large, plate et sobre y contribue également.

Gros plan :

[image]


Curieux comme elle rappelle une Patek Philippe 3796 (une icone que je ne possède toujours pas) ...

[image]


Quelques wristshoots en situation - remarquez comme son équilibre global fait totalement oublier le diamètre mesuré :

[image]

[image]

[image]

[image]


La carrure :

[image]

[image]

[image]


Le 4S15 :

[image]

[image]


En complément de la doc technique, et un tableau de marche qui compare les différents calibres Seiko (j'ai hélas égaré le crédit) :

[image]

[image]


Et voilà ...

J'oubliais, avant de finir : le diable qui comme chacun sait se cache dans les détails me fait rechercher un bracelet semblable à celui d'origine, en cuir noir 18 mm entrecorne et boucle.

J'en ai un, mais bien abimé : le voici sur la boite de la montre

[image]


Alors si quelqu'un avait ça dans un fond de tiroir...

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

fred1563


10/03/16, 13:41

@ Ed the Grocer

Up - Seiko SUS military 4S15 SCFF003 cadran argent

Bonjour Ed,
je suis ici forumeur passif, n'ayant pas grand'chose à dire d'intéressant...
les bracelets cuir 18/18 ne sont pas fréquents.
Mine de rien celui de chez Vostok n'est pas si mal (avec son rembourrage central, on aime ou pas) une fois virée la boucle d'origine qui est lamentable (mais vous pouvez réutiliser la vôtre)
Merci pour le remontage de ce post et de toutes vos contributions au forum.
Cordialement.
Fred

moonfleet


10/03/16, 20:27

@ Ed the Grocer

Up - Seiko SUS military 4S15 SCFF003 cadran argent

Merci Ed pour ce pur moment de jubilation horlogère.
Cette montre par sa simplicité est une vraie merveille, à mes yeux profanes en tout cas...

Est-ce que tu as essayé de poser la question à Seiya ?
Il avait , il y a quelques temps le don pour débusquer ce genre d'oiseau rare; alors pour les accessoires ...!?

Ed the Grocer
[image]

Paris,
06/10/21, 18:48

@ Ed the Grocer

Seiko SUS military scff001 4S15 : le set complet

Un certain nombres d'années sont passées depuis la mise en ligne initiale de ce post. Je ne l'écrirais plus sans doute ainsi, on y trouve des fraicheurs de newbie.

J'ai vendu la montre qui en faisait l'objet, racheté puis revendu le modèle cadran argent, mais il me manquait toujours. Quand l'occasion s'est présentée d'une pièce en bon état, et avec un set complet, je n'ai pas hésité.

C'est la raison de cette exhumation : partager avec la communauté la composition complète du set, afin que tous ceux qui recherchent de l'info sur le Seiko SUS Military scff001 puissent y accéder.

La bête devient rare, les prix s'envolent, d'ou l'intérêt de faire attention.

Vision globale :


[image]

[image]

[image]

[image]


Les flancs - désolé pour la couleur verte, que je ne m'explique pas vraiment. Point d'attention : la couronne est polie

[image]


[image]


Le 4S15 :

[image]

[image]

[image]

[image]



Details du bracelet et de la boucle :

[image]

[image]


Surboite en carton blanc, et boite en plastique noir souple :

[image]

[image]


Montre et set :

[image]


Ensemble de la doc :

[image]

[image]


Tags :

[image]

[image]


Garantie :

[image]

[image]


Je n'ai pas déstické le mode d'emploi, dont le scan se trouve plus haut dans le post.

Et voilà.

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

Ed the Grocer
[image]

Paris,
01/06/22, 12:20

@ Ed the Grocer

Up : pub

Détails sur le 4S15 et pub d'époque :

[image]

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

autrichongris
[image]

01/06/22, 14:55

@ Ed the Grocer

Up : pub

Salut Ed,

Est qu'on sait pourquoi Seiko a mis Hi-beat sur la cadran pour un 28 800 alternances ? Je croyais que l'appellation était plutôt réservée aux 36 000 ?

Bon 8 alt / sec. c'est déjà du haut rendement c'est sur...

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

Ed the Grocer
[image]

Paris,
01/06/22, 15:05
(Modifié par Ed the Grocer
le 01/06/22, 15:38)


@ autrichongris

Up : pub

» Est qu'on sait pourquoi Seiko a mis Hi-beat sur la cadran pour un 28 800 alternances ? Je croyais que l'appellation était plutôt réservée aux 36 000 ?

» Bon 8 alt / sec. c'est déjà du haut rendement c'est sur...

C'est plus rapide que 18 000 alt/h ... et effectivement la com de Seiko a l'époque parlait de haute frequence à l'époque pour le 4S15, mais paradoxalement pas pour l'Air Diver scvf001, egalement avec le 4S15 :

[image]

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

georges zaslavsky


02/06/22, 23:45

@ alemmar (Modérateur)

Géniale cette revue ... +

» Superbe revue! Seiko c'est pas suisse mais c'est quand mm pas mal! Le 6r15
» a-t-il un rapport de filiation avec le 4s15?
Non car ce sont deux mouvements différents au niveau de l'architecture et de la conception. Le 4S donnera naissance au 9s en 1997 avec la renaissance de Grand Seiko

georges zaslavsky


02/06/22, 23:49

@ Ed the Grocer

Up : pub

» » Est qu'on sait pourquoi Seiko a mis Hi-beat sur la cadran pour un 28 800
» alternances ? Je croyais que l'appellation était plutôt réservée aux 36 000
» ?
»
» » Bon 8 alt / sec. c'est déjà du haut rendement c'est sur...
»
» C'est plus rapide que 18 000 alt/h ... et effectivement la com de Seiko a
» l'époque parlait de haute frequence à l'époque pour le 4S15, mais
» paradoxalement pas pour l'Air Diver scvf001, egalement avec le 4S15 :
»
»

[image]


superbe cette pièce :ok: , tu m'as donné idée pour ma prochaine seiko

georges zaslavsky


02/06/22, 23:53

@ Ed the Grocer

Revue : la Seiko SUS Military, une exception

»

SEIKO SUS Military

»
»
[image]

»
» Cette étrange montre est née de la volonté de Seiko de faire découvrir aux
» jeunes japonais un concept totalement démentiel et novateur : une montre
» peut ne pas être à quartz ! Et de les faire revenir de ce fait à la
» production mécanique de Seiko.
»
» Pour ce faire il fallait un produit attrayant : ce sera la ligne Seiko SUS
» , dont la SUS military est sans aucun doute la plus caractéristique :
»
»
[image]
»
» [image]

»
» Ce sont les ingénieurs Chitoshi Funamoto et Atsushiko Matsuno qui ont été
» en charge de ce projet qui n'aura qu'une brève durée de vie : 2 ans, de
» 1995 à 1996, ce qui explique également leur rareté et l'engouement des
» collectionneurs pour cette production confidentielle.
»
»
[image]

»
» Qu'est ce qui caractérise cette montre pour la rendre si remarquable ?
»
» Tout d'abord le cadran : il s'agit d'un melting pot étonnant, ou vous
» retrouverez les influences et les codes de nombreux styles :
»
» Aiguilles du type des Mark XI, avec les heures à bout carré.
» Cadran noir et indexs type militaire. Curieusement les indexs ne sont pas
» lumimeux.
» Toute petite date à 4 heure … El Primero ?
»
»
[image]
»
» [image]
»
» [image]

»
» L'évolution du cadran dans la pub de l'époque :
»
»
[image]
»
» [image]

»
» Convaincu, non ? L'idée est que l'oeil est attiré par la couleur du cadran,
» suive les aiguilles, découvre les indexs, bref soit scotché par la montre,
» avec en détail qui tue la fonction date quasi invisible.
»
» Après la boite, en acier microbillé, cornes percées, tout de l'utilitaire
» attrayant et pas rayable - lunette fixe :
»
»
[image]
»
» [image]
»
» [image]

»
» Et le fond : un fond transparent, pour que notre teen ager japonais puisse
» voir la mécanique, et s'en vanter auprès de ses copains : ils découvriront
» le 4S15, un mouvement tellement malin que quand tu bouges le bras il se
» remonte tout seul ! Il est automatique !
»
» Plus sérieusement ici nos ingénieurs ont fait fort : ce 4 S15 est un
» mouvement qui fait date dans la carrière de Seiko, et qui contribue à
» l'intérêt suscité par cette montre. Il sera repris dans les lignes Credor ,
» King Seiko et Grand Seiko. Pas radins sur les antichocs, nos ingénieurs :
»
»
[image]
»
» [image]
»
» [image]
»
» [image]
»
» [image]

»
» Vola ce qu'en dit ici
» Carlos A Peres bien mieux que moi :
»
» The base movement of the 4S series is the 4S15, a 25 jewel automatic
» with center seconds and date calendar. It runs at 28,800 vph, has a flat
» brushed finish except for the rotor which is finished with colimaconnage,
» is nickel-plated, and has cap jewels on both the escape and fourth wheels
» -- a nice touch which dates back to the early Seiko "Chronometers" which
» often featured cap jewels all the way to the center wheel. The use of
» colimaconnage is also a Seiko tradition that dates back to the Grand Seiko
» automatic movements of the 1960s. The 4S15 is essentially a reissue of
» their 52 series calibre from the 1970s, originally used in their premium
» King Seiko line. It is probably the highest quality simple automatic
» movement at this price point in the world (35,000 to 45,000 Yen). Calibre
» 4S12 is a variant of the 4S15 with an additional 24-hour GMT hand.

»
» Pas de la daube . Pas évident à photographier.
»
» Que rajouter ?
»
» Il existe 2 versions : cadran blanc et cadran noir :
»
»
[image]

»
» Avec la boite et la doc , cela donne ceci ( hélas pas le mien) :
»
»
[image]

»
» La notice d'utilisation est très explicite :
»
» [image]
»
»
[image]

»
» Et le catalogue d'époque attractif : qu'est ce que la Mécanique ?
»
»
[image]

»
» On retrouvera plus tard le 4S15 dans l'Alpinist, beaucoup plus connu :
»
»
[image]

»
» Encore 3 photos en vrac :
»
»
[image]
»
»
» [image]
»
» [image]

»
» Et pour finir zoom sur le 4S15 ( aucune photo ici n'est de moi ) en état,
» dépiauté, et passé aux rayons X :
»
»
[image]
»
» [image][image]
»
» [image]
»
» [image]

»
» La page d'Alan, ma source
» principale
»
» Comme d'habitude, chez Jay ,
» des paquets et
» des paquets de photos
»
» Et qu'en pense le père fondateur ?
»
»
[image]
»
» [image]

»
» Mystère :out:

merci du partage de cette montre rare:ok:

283730 messages dans 23334 discussions, 40031 usagers enregistrés, 25 usagers en ligne (1 enregistrés, 24 invités) :
jean luc desplats
RSS Feed
powered by my little forum