Ed the Grocer (modérateur)
[image]

Paris,
19/04/23, 15:36
 

La révolution n'est pas un dîner de gala (Articles)

Bonjour à toutes et à tous.

Je suis en train de négocier un virage important dans ma vie de collectionneur de montres.

Comme nombreux d’entre nous, il y a des pièces qui me paraissaient mythiques, et que j’ai pu chercher parfois durant de longues années. Elles possédaient toutes des qualités techniques, esthétiques ou historiques, et aussi de rareté, qui les rendaient non seulement extrêmement désirables, mais également presque introuvables.

Il y a ainsi eu une Minerva Pythagore, cadran dit “anniversaire” aux chiffres arabes or, calibre 48 upgradé avec un col de cygne, et surtout le très rare bracelet metal signé Minerva, le tour dans l’élégant diamètre de 34mm, qui positionne la petite seconde au bon endroit - vous voyez que mes critères ne sont pas simple !


[image]


Un chronographe vintage Flying Officer 24 h Guinand, Valjoux 7733 modifié, diamètre 37mm, dans un état quasi NOS : les chronographes de petit diamètre et d’une épaisseur raisonnable, avec ce type d’affichage sont de rares bestioles :

[image]

[image]


Une petite Lip “Les Industries de Palente”, produite par la coopérative ouvrière durant la période insurrectionnelle de la grève, symbole émouvant de ces moments si forts

[image]


Une Citizen Diamond Flake, la 3 aiguilles mécanique la plus fine jamais produite, introuvable en acier - c’est toujours du plaqué or ayant souffert - quasi NOS avec bracelet et étiquette :

[image]

[image]



Une Smiths PRS-29 Air Ministry , diametre idéal de 36mm, cadran de folie laqué blanc aiguille bleuies :

[image]


Une autre PRS-29 , reproduction de l’originale de dotation, plexi, barre soudée , 100% fidèle au cahier des charges du Ministry of Defense:

[image]

[image]


Et d’après vous, quel est le point commun de ces montres ?

Je vais vous le dire, le voici, le voilà : elles ne restent pas à mon poignet. Au bout d’un jour ou deux, je les change, au profit d’une autre qui s’incruste.

Pourquoi ? Je suis incapable de l’exprimer. Elles ont tout pour elles, et devraient au contraire me faire un effet boeuf, mais non. Effet flop.

A ce moment de ma péroraison je reviens à mon préambule; ce qui change dans ma vie d’amateur de montre, c’est maintenant la décision de modifier mes critères, et de passer à une autre dimension : une montre que je ne porte pas doit partir, quand bien même elle ait tout pour elle, et ait été longuement désirée.

C'est assez brutal, mais je me dois d'être cohérent avec moi même, l'âge venant.

Je me sépare donc de ces perles rares, ainsi que de quelques autres bricoles, et de la Furlan Marri Black Sector 2116-A - pour cette dernière, il s’agit plutôt d’une erreur de casting :


[image]


Mais on ne dîne pas avec le diable, même avec une longue cuillère.

Qui a bu boira.

Car l’utilisation du budget qui sera ainsi dégagé me plonge déjà dans des abîmes de perplexité - façon querelle des anciens contre les modernes.

Sur le principe de recentrer, en partant sur une seule pièce, je suis à peu près d’accord avec moi même, sans me faire trop violence.

Mais j’hésite entre deux pôles diamétralement opposés :

La Rolex Explorer 124270 , celle du retour au diamètre historique de 36mm, mais avec un calibre automatique 3230 de dernière generation, échappement Chrononergy, 70 heures de réserve de marche, 28800 alt/h, et étanche jusqu’à 100 mètres : bref la petite robe noire indispensable que je n’ai pas, et qui pourra m’accompagner partout, éminemment répandue mais toujours désirable , et quasi équivalente à du cash. Un sommet horloger pour une production industrielle.

La Hentschel Hamburg H1 Chronometer acier de 37mm de diamètre, interprétation contemporaine d’un chronometre classique, au très désirable pour moi cadran noir sur une boite fine et élégante, et équipée d’un antédiluvien AS1130 à remontage manuel , 37 heures de réserve de marche, 18800 alt/h, étanche à 5 mètres, mais aux ponts retravaillés, chatons ajoutés, et finement réglé - visible par un fond transparent : le tout en production quasi artisanale, extremement méconnu, et difficilement revendable .


[image]

[image]

[image]

[image]

[image]



Vous êtes vous déjà trouvé dans cette situation de décisions drastiques pour du cheptel existant, et l’acquisition de nouvelles bêtes ?

Quid du match Explo vers Hentschel H1 ?

Vos avis m’intéressent grandement !

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

Montres1
[image]
Lagos - Nigéria,
19/04/23, 16:49
(Modifié par Montres1
le 19/04/23, 16:58)


@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Bonjour Ed !
Je dois dire que c'est toujours intéressant de lire les pérégrinations des Chronomaniaques, évolution des goûts, du budget (!), des envies et des must-haves au fur et à mesure de la vie.

J'ai longtemps été un boulimique sans n'avoir jamais rien revendu, et puis un jour je me suis décidé, j'ai revendu quelques montres sans valeur et sans intérêt pour une collection, depuis je continue à acheter sans revendre ! J'ai quelques pièces de valeur supérieures à la moyenne qui fait qu'elles dorment au coffre (donc le côté pas de temps de poignet = vente ne peut pas s'appliquer pour moi), et par ailleurs j'ai toujours beaucoup de plaisir à changer et à renfiler des montres pas portées depuis longtemps.
J'en suis maintenant à plus de 40 montres sans compter les montres de poche, et si je devais me recentrer je garderai les montres un peu rares ou exceptionnelles et me débarrasserais du tout-venant...
Vaste programme, quand je vois ce que tu présentes, la Minerva et la Citizen, notamment, ont un intérêt de collection sans doute plus que les Smith, de là à les définir tout-venant...
En gros j'essaye de concentrer ma collection sur des pièces qui aient un intérêt quelconque (mouvement, histoire, marque - on ne va pas se mentir !- ) et je laisse passer les autres. J'ai ajouté un dernier critère qui est celui de la revente, ne jamais surpayer, c'est-à-dire, pouvoir revendre à peu près au même prix, mais là toutes les montres présentées entrent dans cette catégorie !
J'ajouterais que parfois le plaisir du collectionneur réside simplement dans le fait de posséder une pièce et pas forcément de la porter.

Pour finir le match Explorer 1 vs. Hentschel:
Je ne suis pas fan de Rolex et je n'en ai aucune dans ma collection (ne jamais dire "Fontaine je ne boirai jamais de ton eau", mais quand même il s'en faudra pour que je franchisse le pas); cependant l'Explorer 1 est la seule qui pourrait être dans ma collection - affaire de goûts.
La Hentschel est très belle et sûrement très rare, plutôt haute horlogerie vs. production de masse. Certainement moins passe-partout qu'une Rolex (du moins plus orientée dîner de gala (sic) que jean/Tshirt mais bon), autrement plus "de fin connaisseur" qu'une Rolex qu'on trouve à tous les poignets (vraies comme fausses !).
Choix cornélien, mais je penche plus Hentschel pour ma part, et je pense que je serai parmi les rares ici !

Tiens-nous au courant !

PS: cette Minerva :hungry: j'adore !

regulateur


19/04/23, 17:08

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Bonjour Ed the grocer,
Je pense qu'il ne faut pas garder ce que l'on ne porte pas.....dis le gars qui ne vend quasiment rien...je ne suis pas vraiment bien placé pour parler de façon éclairée de cette phase de vie qui consiste à se recentrer sur l'essentiel.... si tant est que les montres soient un élément essentiel....:lol:
Ces deux montres, dans leur catégorie respective, sont parfaites...mais pas pour le même usage.
La Hentschel est très belle....mais est vouée quand même à être portée lors des soirées avec l'ambassadeur. Je trouve que la Rolex est beaucoup plus versatile car même si elle n'est pas "habillée", elle me semble quand même bien s'adapter au costume noir avec chemise blanche et noeud-papillon au cas ou ....
Et puis Rolex en termes de solidité et de fiabilité n'a plus rien à prouver....
Tu l'as bien décrit, c'est une petite robe noire....
Et je ne parle pas de la revente..... c'est effectivement du cash!
Choix cornélien.....mais je vote Explorer :ok:
Cordialement.
JP

jef33
[image]
19/04/23, 19:28

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Bonsoir Ed,
Mais pourquoi s'être séparé de cette Citizen NOS! montre que je découvre une de plus.
Je te suis et je constate que tu vends très rapidement tes achats, chose qui m'échappe, chaque collectionneur a son fonctionnement, l'âge joue beaucoup enfin pour les plus accro ça ne s'arrête jamais, ce qui n'est pas mon cas.
Ces 2 montres sont très différentes, je ne crois pas à une montre universelle, l y a les habillées, les sportives, les décontractées et d'autre. A mon sens il n'y a pas une montre qui satisface tout les critères.
La Rolex sera financièrement correcte, l'autre moins.
Si la sportivité l'emporte c'est Rolex si c'est l'habillée c'est l'autre.
Je ne t'ais pas aidé, c'est tellemnt personnel une montre.
Perso je suis un collectionneur qui ne vend pas, qui ne néglige pas l'aspect investissement loin de là, qui ne porte pas ses montres! tous les défauts :)
Bon plaisir pour choisir parceque ça c'est touours agréable.

Himal


20/04/23, 10:27

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris la démarche.
Est-ce trouver LA montre unique ? Ou est-ce trouver la remplaçante à celles qui vont être vendues, sachant qu'ils y en a/aura d'autre dans ta collection ?

Dans le 1er cas de la montre unique, il est évident que l'Explo tient la corde, même si personnellement j'ai élu la DJ 36 mm à 6 chiffres comme étant la meilleure Rolex (la plus polyvalente, avec la possibilité d'alterner cadran/bracelet si on a envie de changement).
Par ailleurs la vraie question, est de savoir si, ici, nous sommes capables de nous contenter d'une seule montre...

Dans le 2è cas, et compte-tenu des montres déjà possédées, il semble que la Hentschel corresponde plus à tes goûts.

Gargamel


20/04/23, 11:02

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Tu as toujours une CWC Diver Ed ? Je confonds peut être...

Je ne peux que conseiller cette 124270 qui est en effet un condensé de ce qui se fait et s'est fait de mieux chez Rolex.
C'est clairement la montre à tout faire qui s'oublie et ne quitte jamais le poignet.

En revanche, ça manque un peu de folie, de peps.

Et même si l'Allemande n'est pas à proprement parler délurée, elle a ce quelque chose d'exotisme bien agréable.

Hulot
[image]

20/04/23, 13:48

@ Himal

La révolution n'est pas un dîner de gala

» Par ailleurs la vraie question, est de savoir si, ici, nous sommes capables
» de nous contenter d'une seule montre...

:lol3:

léo
[image]

Kallisté,
20/04/23, 19:01

@ Gargamel

La révolution n'est pas un dîner de gala

Hello,

Pour moi ce serait clairement l' Allemande, elle est vraiment belle et sort des sentiers ( trop) battus proposés par l' Explorer, montre certes facile à revendre, mais bon s'il ne reste plus que cet argument ...:no:

Bref, c'est malin, me voilà désormais très tenté par une Hentschel, il manque dans ma collection une montre habillée, épurée, de forme ronde avec 3 aiguilles et un diamètre contenu ( 37 mm) ....:lol3: qui est la cible " type" pour ma " prochaine" ( soupirs, car il y a toujours une prochaine ).

---
" Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou "
Friedrich Nietzsche

léo
[image]

Kallisté,
20/04/23, 19:04

@ léo

La révolution n'est pas un dîner de gala

Erreur !

---
" Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou "
Friedrich Nietzsche

chicalexis
[image]

Savoie,
20/04/23, 22:51

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Cette comparaison me surprend. On a deux mondes différents:
- L'une est plutôt confidentielle, habillée, quasi pas étanche, remontage manuel etc... On a affaire à une montre pour spécialiste pointu.
- L'autre est une icône, une marque connue qui a autant d'aficionados que de détracteurs, une valeur sûre.
Ce sont des choix totalement opposés. Il s'agit avant tout d'un choix personnel, d'un style. Il me semble difficile de les comparer et donc de les opposer. Finalement lorsqu'on choisit une montre, une fois le choix fait, on trouve toutes les bonnes raisons de l'avoir achetée. Il n'y a rien de rationnel, que du feeling. Un peu comme le coup de foudre pour une femme... Et heureusement, sinon on voudrait avoir tous la même (femme)!

autrichongris
[image]

21/04/23, 08:24

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Ta démarche a toujours été inspirante pour moi depuis de nombreuses années Ed, et tes montres sont superbes, et très personnelles.

pour moi, la démarche que tu décris, forte, structurée et définitive, ben ça marche pas.

Jacques Brel l'a tellement bien dit dans "la chanson des vieilles montres", dont voici un extrait:

1000 fois tu pris ton bagage, mille fois je pris mon envol, et chaque montre se souvient dans cette chambre au coffre fort, des éclats des vieilles tempêtes...Moi je sais tous tes sortilèges, tu sais tous mes envoutements, tu m'as gardé de pièges en pièges, je t'ai perdue de temps en temps, bien sur tu pris quelques amants, il fallait bien passer le temps, il faut bien que le corps exulte...

Courage.

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

Ed the Grocer (modérateur)
[image]

Paris,
21/04/23, 08:56

@ Ed the Grocer (modérateur)

Eléments de langage

Merci à tous ceux qui m'ont répondu, et à ceux qui vont continuer.

Pour préciser un peu mon propos :

- ce n'est pas le choix d'une montre unique, j'en ai déjà beaucoup trop, d'ou ce semi recentrage.

- est ce que je vends rapidement ? Tout est dans la qualification de "rapide". Pour reprendre l'exemple de la Citizen ou de la Minerva, je les ai depuis au moins 3 ou 4 ans - pour moi ce n'est pas rapide.

- mais je fais encore des erreurs de casting, certes moins mais quand même, soit quand j'ai vraiment envie d'une pièce, en passant au dessus d'un micro detail qui chiffonne, et là ça ne rate pas, le micro detail plante finalement l'ensemble (comme une matière lumineuse façon tritium vieilli, ou un mm de diamètre de trop). Là, la revente peut être beaucoup plus rapide.

- il y a aussi l'effet microbrand, avec des tarifs raisonnables, et une terrible pression pour l'achat impulsif. On sait qu'on a quelques secondes ou au mieux minutes pour acheter, et qu'après c'est fini.
Or le propre de la production de ces microbrands, et qui permet le maintien tarifaire, c'est souvent le déséquilibre entre les niveau de qualité ou d'interet d'une partie spécifique : cadran superbe, mais boite moyenne, belle silhouette, mais calibre cheap, et on revient au point précedent.
Après quelques années , seules certaines AnOrdain, Kurono Tokyo, et Serica tiennent la route.

- un honorable correspondant me faisait remarquer qu'en réalité c'est le plaisir de la chasse qui pouvait être le moteur, et finalement pas celui de porter la pièce convoitée. C'est sans doute souvent vrai.
Par exemple, pour la Citizen DiamondFlake, le schéma classique est fort : découverte par hasard de l'existence de cette pepite méconnue, recherche laborieuse d'informations avec la barrière de la langue japonaise, identification du modèle idéal à mon gout (ici version acier beaucoup plus rare que le plaqué or), recherche systematique toujours dans un monde avec la barrière de la langue, bref il m'a fallu plusieurs années.
Mais le paradoxe est qu'ensuite, cela ne fonctionne pas au poignet, alors qu'elle a tout pour elle. Et retour au debut du post initial : il n'y a pas d'explication vraiment logique sur ce désamour, que l'intrêt de la traque a pu faire passer au second plan.

Je reviens maintenant au match Explo versus Hentschel H1.

Ici, la question est clairement budgétaire : si je pouvais, je prendrais les deux, car les deux me plaisent pour les differents motifs exprimés precedemment.

Mais comment les departager ? Là est mon dilemme.

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

Saniloc
[image]
21/04/23, 09:09

@ Ed the Grocer (modérateur)

Eléments de langage

Le choix est simple, mets toi sur liste de l'explo et prends celle qui est disponible :lol2:

Ne me remercies pas Edouard :lol3:

Himal


21/04/23, 11:31

@ Saniloc

Eléments de langage

L'explo étant désormais en 40, la version 36 nécessite de passer par de l'occasion, non ?
Sauf à faire vite pour choper un des derniers exemplaires en 36.

knvbparis


paris/chamonix,
21/04/23, 14:54

@ Himal

Eléments de langage

ED,

un seul conseil, écoutes tes tripes ! à l'instinct.

une préférence pour l'explo (en 36) qui fait à la fois baroudeur et aventurier de cocktail mondain ;-). avec une explo on peut tt faire couper du bois, de la plomberie, nager, marier sa fille, négocier un contrat, de l'alpinisme et faire le loukoum dans son canapé.

---
vanitas vanitatum omnia vanitas

hhh
[image]

Sur le forum,
23/04/23, 07:52

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Bonjour Ed,
Ah les affres du collectionneur ! Je comprends bien ta démarche, nous sommes tous passés par là…
A mon très humble avis, si tu es lassé de tes montres, oui passe à autre chose sans regret.
Personnellement, j’éviterai la Hentschel certes plus confidentielle qu’une banale Rolex, mais sans saveur à mon goût.
Tente l’explorer : si ça ne colle pas tu pourras toujours la revendre pour faire autre chose.
Bien chronomaniaquement,

---
Il n'y a pas que les montres dans la vie.

LeonDeBayonne


23/04/23, 12:45

@ hhh

La révolution n'est pas un dîner de gala

La voix de la raison ! Mais peut-être trop raisonnable pour quelqu'un aux préférences moins conformistes que beaucoup.
Je rejoins triple h sur le fait que la Hentschel manque de saveur. Si l'élégance du chemin de fer, des aiguilles et de la seconde déportée, était relevée d'un cadran avec un peu de vie (émail grand feu par exemple) et/ou d'un verre un peu bombé voire en acrylique, j'aurais sans doute eu un avis différent.
Pourquoi ne pas envisager cette nouvelle Tudor aux sages dimensions (37mm) ?

Mnementh

Autan en emporte le vent,
24/04/23, 00:12

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

La Rolex est pratique.
Ceci dit, elle est d'une banalité... :-|

La Hentschel est jolie.
Ceci dit, elle est d'une banalité... :-|


Prends donc une DD ou D+D. :cool:

Avec l'âge (et ta future retraite), tu verras que tous les jours se ressemblent.
Autant savoir si on est mardi ou jeudi d'un coup d'œil (et une loupe est si pratique, hum) :flower:

---
Rien ne va de soi...

Boris
[image]

24/04/23, 05:45

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Salut Ed,

Ca fait des annees que tu nous bassines pour que Rolex ressorte une Explorer en 36mm avec un mouvement et une construction moderne.

Ils viennent finalement d'acceder a tes souhaits, alors que demande le peuple?

Blague a part, la Hentschel est tres bien, mais l'Explorer est tout de meme un modele incontrournable, et un des rares dans la collection actuelle de Rolex a trouver grace a mes yeux (avec, a ma grande surprise, la nouvelle Air King).

Commence avec l'Explorer, et si d'aventure elle ne reste pas suffisament a ton poignet, il sera toujours possible de la refourguer rapidement pour te prendre la Hentschel.

Amities,
Boris

PS: sans vouloir encore compliquer le debat, as-tu vu la Black Bay 54 de Tudor? Toi qui, comme moi, aime le vintage, ce modele devrait te plaire. J'ai ete assez impressionne quand je l'ai essayee l'autre jour.

Ed the Grocer (modérateur)
[image]

Paris,
24/04/23, 10:08

@ Ed the Grocer (modérateur)

On n'est pas au bout du tunnel

Merci à ceux qui me poussent dans ma réflexion, avec des arguments souvent frappés au sceau du bon sens, que l'on oublie parfois dans notre quête obsessionnelle.

J'ai ainsi identifié que ce qui fausse le débat, en ce qui me concerne, c'est la notion de valeur des pièces, qui reste dans mon inconscient en retard d'un certain nombre d'années, avant la flambée des prix.

Dit autrement, l'Explorer devrait être max 3000 €, et trouvable en neuf (car même sur une liste d'attente, je n'ai aucune chance, n'ayant jamais acheté de Rolex neuves), et la Hentschel dans la même zone de prix.

Ce qui en arriere plan mental me les fait trouver chères, et donc fausse le débat.

Mais une fois mis en lumière, cette voie économique parait la plus logique : après avoir écarté le "c'est trop cher" ( ou sinon j'abandonne), m'orienter vers l'Explorer, autour de laquelle je tourne effectivement depuis de nombreuses années. Et si l'alchimie ne fonctionne pas, la revendre facilement, et tester l'Hentschel (qui n'est pas si fade à mon sens). Le contraire serait beaucoup plus compliqué.

Merci egalement pour les propositions alternatives : la nouvelle Tudor est bien dans mon scope théorique, mais par un autre effet du passé, pour moi une Tudor reste une sous Rolex. C'est totalement faux , mais il y a un truc psychologique qui fait que ça ne marcherait pas.

Et la day date je n'ai jamais trop accroché, sauf eventuellement en version or blanc bark finish, et là on sort du budget...

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

Mnementh

Autan en emporte le vent,
24/04/23, 11:43

@ Ed the Grocer (modérateur)

On n'est pas au bout du tunnel

» Merci egalement pour les propositions alternatives : la nouvelle Tudor est
» bien dans mon scope théorique, mais par un autre effet du passé, pour moi
» une Tudor reste une sous Rolex. C'est totalement faux , mais il y a un truc
» psychologique qui fait que ça ne marcherait pas.

Ca reste une réalité.
Que ce soit de l'ETA ou du Kenissi, c'est toujours un cran en-dessous d'un Aegler (désormais Rolex).
Quand au côté quasi-copie conforme et/ou resucée réinterprétative d'un "glorieux" passé, on touche le fond d'un design plus qu'éprouvé, parfois même éprouvant.

Amha, une D+D (qui ne se fait plus) est une bonne montre du quotidien pour un pépé, avec l'avantage d'être bien moins lourde qu'une DD, et j'en parle avec une longue expérience.
On peut évidemment s'en passer, tout cela finira bien un jour, pas vrai ?

---
Rien ne va de soi...

Gargamel


25/04/23, 14:19

@ Mnementh

On n'est pas au bout du tunnel

» On peut évidemment s'en passer, tout cela finira bien un jour, pas vrai ?

Aussi certainement qu'une montre mécanique à une réserve de marche finie.
Mes amitiés cher Menthe.

Exupery (Modérateur)
[image]
25/04/23, 14:53

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

» Quid du match Explo vers Hentschel H1 ?
"La révolution n'est pas un dîner de gala"
Mao ou Ludwig von 88?
Anglaise ou Allemande?
Ces deux options sont surprenantes après les montres de ta collection ci-dessus, qui semblent nettement plus intéressantes.

Si c'est absolument entre ces deux, alors mon vote irait à l'Explo.

---
**Exupéry (Modérateur)**

Ed the Grocer (modérateur)
[image]

Paris,
25/04/23, 16:04

@ Exupery (Modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

» Mao ou Ludwig von 88?

Mao, bien sûr. Ludwig von 88 est trop parodique. Moi je suis sérieux.

» Ces deux options sont surprenantes après les montres de ta collection ci-dessus, qui semblent nettement plus intéressantes.

Intéressantes certes, mais pour lesquelles la magie ne fonctionne pas...

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

mostra
[image]

corse,
26/04/23, 19:03

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Mon point de vue est que rien ne remplace l'aura des montres issues des grandes maisons.

J'ai quelques pièces que je porte avec beaucoup de plaisir, acquises à des prix risibles en comparaison de ce qui ce pratique actuellement par les grandes suisses made in manufactures... mais le petit supplément d'âme, qui est de l'ordre de l'invisible, n'est pas là.

A changer ou à recentrer, les grandes maisons et les un rien moins grandes, sont toujours un choix sans regrets d'après moi.

Mnementh

Autan en emporte le vent,
27/04/23, 02:13

@ mostra

La révolution n'est pas un dîner de gala

» A changer ou à recentrer, les grandes maisons et les un rien moins grandes,
» sont toujours un choix sans regrets d'après moi.

Etant entendu que plus ces maisons sont grandes, plus elles sont closes. :flower:

---
Rien ne va de soi...

autrichongris
[image]

27/04/23, 14:46

@ Mnementh

La révolution n'est pas un dîner de gala

» » A changer ou à recentrer, les grandes maisons et les un rien moins
» grandes,
» » sont toujours un choix sans regrets d'après moi.
»
» Etant entendu que plus ces maisons sont grandes, plus elles sont closes.
» :flower:

:mdr:

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

Jura français


30/04/23, 09:17

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Cher Epicier,

Puisque tu sollicites nos avis/conseils pour choisir entre Explorer 1 et Hentschel, voici le mien, assez tranché.

J'élimine d'abord l'Hentschel, pas pour les bonnes raisons: beau cadran, beau boîtier, beau mouvement, prix raisonnable..., MAIS dans mes critères de choix, très personnels, je privilégie les pièces qui proviennent de nos beaux cantons romands ou encore des régions de Morteau ou de Pontarlier, où recommence à battre, même faiblement, un coeur horloger. Alors, laissons les saucisses à Hambourg, on a suffisamment de choix par ici.

Et pour l'Explorer, mille fois oui, diamètre de 36 millimètres, mouvement fiable, précis, robuste. Et surtout, ce n'est pas une montre, c'est une légende, quand je regarde ou prends la mienne, je voyage avec Hillary et Tensing Norgay en 1953, je suis le sherpa qui court le long des chemins himalayens jusqu'à Darjeeling pour télégraphier la nouvelle à la Société des explorateurs à Londres.

Je sais, il y a débat pour savoir si la Rolex était au poignet d'Hillary ou si c'était une Smiths, mais "c'est la vie", ce sont les plus forts et les plus malins qui réécrivent l'histoire. En tout cas, ce n'était pas le cadran de l'Explorer tel que nous le connaissons aujourd'hui, mais celui d'une Oyster Perpetual.

Souvent nous nous cachons notre envie profonde, trouvons des raisons (trop cher, image de Rolex, liste d'attente insupportable,...), mais ici il ne s'agit pas de tout Rolex, simplement d'un modèle; en fait, tu en as envie, et tu gagnerais du temps en te décidant tout de suite, même si tu diffères l'achat pour des raisons budgétaires. Cela cadrerait par ailleurs avec ta démarche de te débarrasser des montres que tu ne portes pas, et de choisir moins mais mieux.

Les deux raisons pour lesquelles tu dois choisir l'Explorer sont deux photos , que je n'arrive pas à copier, figurant Hillary et Tenzing. Mais je viens de vérifier, en cherchant sur Getty Images, tu trouveras de quoi te mettre dans l'ambiance de 1953.

Voilà, cher Epicier, ma modeste contribution, tiens nous au courant de tes décisions.

phil-67


01/05/23, 20:28

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Bonjour,

je trouve que la "non-Rolex" n'a pas la lisibilité "en un regard" que l'explo, en raison de la taille trop semblable des deux aiguilles (alors que la lisibilité immédiate est l'ADN de ce type de montres).

Bien cordialement,

Philippe

knvbparis


paris/chamonix,
02/05/23, 12:33

@ Ed the Grocer (modérateur)

On n'est pas au bout du tunnel

»
» J'ai ainsi identifié que ce qui fausse le débat, en ce qui me concerne,
» c'est la notion de valeur des pièces, qui reste dans mon inconscient en
» retard d'un certain nombre d'années, avant la flambée des prix.
»

tellement vrai et je suis hélas dans le même cas de figure. ca limite & c'est bien d'un certain point.

---
vanitas vanitatum omnia vanitas

Ed the Grocer (modérateur)
[image]

Paris,
29/06/23, 10:57

@ Ed the Grocer (modérateur)

Epilogue

Je vous dois bien la suite de l'histoire.

Cohérent dans mon propos, j'ai donc continué la vente des pièces décrites, en ajoutant d'autres, ainsi que le début d'une collection de couteau amorcée, mais vite arrêtée, car je sentais la compulsion proche, et je ne voulais pas basculer, avec les montres, c'est déjà assez compliqué.

Un constat general pour la vente : on a beau faire , l'appréciation de chaque pièce reste subjective. Ainsi je pensais que le Guinand Flying Officer partirait très vite, modele rare, type militaire, excellent etat, prix modéré, erreur, il est toujours à vendre. A priori, moi seul discerne ses qualités.

Retour au sujet : après de nombreuses tergiversations, avoir lu et relu vos conseils contradictoires, j'ai finalement opté pour l'Explorer 124270, pour les raisons suivantes :
- elle a theoriquement toutes les qualités que je recherche
- si je n'essaie pas, je le regretterai
- si elle ne me plait pas, je pourrais facilement m'en séparer (à la difference du Hentschel)

J'ai donc fait grossir mon bas de laine, me collant des claques pour ne pas céder aux nombreuses tentations qui se dressaient sur le chemin (seule incartade j'ai quand même commandé la nouvelle Serica 5303 chronometre, et vendu dans la foulée mon ancienne 5303, celle avec le nom du sous marin qui ne sert à rien).

Pour une fois, le temps jouait pour moi : le degonflement de la bulle permettait au prix du gris de baisser.

En effet, comme dit dans le post initial, n'ayant jamais acheté de Rolex neuve, je m'orientais vers le marché gris.

Vendredi dernier, passant devant un AD Rolex près de chez moi , je la vois en vitrine : effet positif de la nouvelle politique, qui permet de montrer des pièces non disponibles, ce qui est un avantage par rapport a la situation précédente, qui consistait en ne pas montrer des pièces non disponibles.

J'hésite : mon dernier échange avec ce magasin, il y a un an et demi s'était vraiment mal passé, pour retour SAV catastrophique à répétition d'une autre marque. Mais j'avais laissé mon nom 3 mois avant cet episode dans la liste pour l'Explo.

Je rentre quand même, c'est une occasion inespérée de la voir, si ce n'est de l'essayer, et j'ai passé l'age de me faire trop de noeuds aux cheveux.

Et là, à mon profond etonnement, le rouleau compresseur de la Fée Rolex entre en scène - j'ai l'impression d'être un acteur de second role dans le remake de la série B du retour de la Légende:
- oui, je suis autorisé à pénétrer dans le magasin
- oui, je peux voir la montre
- oui, je peux l'essayer
- oui , je suis un vrai amateur d'horlogerie, ma Serica 4512 cadran email tuxedo le prouve, elle est remarquée et examinée
- oui, l'essai me confirme la forte envie de cette montre
- oui, vérification faite, je suis bien sur la liste d'attente depuis 2 ans
- oui, peut être l'AD va t'il en recevoir bientôt, on se renseigne dans l'arrière boutique
- oui, il devrait en arriverjustement bientot
- oui, ce bientot pourrait devenir tout de suite, avec celle la même que j'essaye en ce moment, si je veux.

Bingo. Baissé de rideau. Au prix boutique :

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]


Et je confirme : entre option 1 [imbittable] et option 2 [indubitable], elle est resolument option 2.

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

léo
[image]

Kallisté,
29/06/23, 13:15

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

Hello,

Félicitations pour cet achat, même si j'avais penché vers l'autre option, il est vrai que cette Explorer 36 est aussi un bon choix , et certainement très facile à vendre au cas où ....:ok:

Je me demande aussi si , en passant devant un AD, sans être inscrit sur liste d'attente, il redevient possible d'essayer et de repartir avec une Rolex pro neuve au poignet ( peut être pas une Sub ou une Daytona ni une GMT, mais des modèles moins en tension comme cette Explorer, une Eplo II, une Milgauss), ce qui à priori serait tout à fait "normal" ....

---
" Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou "
Friedrich Nietzsche

Ed the Grocer (modérateur)
[image]

Paris,
29/06/23, 13:47

@ léo

La révolution n'est pas un dîner de gala

» Je me demande aussi si , en passant devant un AD, sans être inscrit sur liste d'attente, il redevient possible d'essayer et de repartir avec une Rolex pro neuve au poignet ( peut être pas une Sub ou une Daytona ni une GMT, mais des modèles moins en tension comme cette Explorer, une Eplo II, une Milgauss), ce qui à priori serait tout à fait "normal" ....

Pour être honnête, je me suis demandé s'ils m'avaient vraiment retrouvé sur cette fameuse liste, ça m'a paru rapide.

Pendant que j'étais dans le magasin, un homme est entré. Il a expliqué qu'il habitait Marseille, qu'il attendait un Daytona depuis 15 ans, et que l'AD marseillais lui avait conseillé de monter à Paris, pour s'inscrire sur les listes des 20 détaillants Rolex de Paris, ce qu'il faisait l'un après l'autre, pour augmenter ses chances.
il a essuyé un refus.

Oui, vraiment une question d'opportunité, de connexion, et la légende du Père Noël distributeur de Rolesque pour enjoliver le tout.

J'aime le monde égalitaire dans lequel nous vivons.

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

Saniloc
[image]
29/06/23, 14:14

@ Ed the Grocer (modérateur)

Epilogue

» Je vous dois bien la suite de l'histoire.

Et ben voilà !
si je me souviens bien tu parlais déjà de cette explo il y a des années, tu as eu bien raison d'essayer comme ça, tu sauras si c'est vraiment ça

Ta petite boutique de quartier redevient ce qu'elle était il y a 10-15 ans, un commerçant qui doit vendre à des clients, tant mieux pour les vrais acheteurs.
Je dois dire que c'était tellement désagréable de leur rendre visite quand ils pensaient être les maitres du monde avec droit de vie sur le bénéficiaire potentiel de leur largesse d'accepter de nous vendre une montre :lol2:

léo
[image]

Kallisté,
29/06/23, 18:07

@ Ed the Grocer (modérateur)

La révolution n'est pas un dîner de gala

» »
» Pendant que j'étais dans le magasin, un homme est entré. Il a expliqué
» qu'il habitait Marseille, qu'il attendait un Daytona depuis 15 ans, et que
» l'AD marseillais lui avait conseillé de monter à Paris, pour s'inscrire sur
» les listes des 20 détaillants Rolex de Paris, ce qu'il faisait l'un après
» l'autre, pour augmenter ses chances.
» il a essuyé un refus.

»
»

Il avait l'air " dans son assiette " l' ami Marseillais ??? Parce que 15 ans d' attente, ben faut pouvoir, monter à Paname après toutes ces années, faire le tour des 20 détaillants pour s'inscrire sur une liste bidon , essuyer peut être autant de refus ........:surprised:

C'est presque pire que le Catenacciu de Sartène ! :-D

---
" Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou "
Friedrich Nietzsche

290583 messages dans 23867 discussions, 42611 usagers enregistrés, 770 usagers en ligne (3 enregistrés, 767 invités) :
tictalcoolique, michel93, mostra
RSS Feed
powered by my little forum