regulateur


19/03/22, 15:14
 

Grand Seiko SBGA231G (Revues & Essais)

Bonjour à tous,
Une Grand Seiko chasse l’autre….Après avoir revendu une SBGM021 à un membre éminent de ce forum, je vois sur le CDA une Divers SBGA231G….Et là, c’est le drame. Je suis de nouveau tourmenté par cette montre que je regarde depuis des années sans avoir jamais sauté le pas. J’ai vu un signe du destin dans cette conjonction de vente de montre et de disponibilité sur le CDA. Une sorte d’alignement astral. On se rassure comme on peut sur ses propres faiblesses…
Grand Seiko un jour, Grand Seiko toujours!
Cette SBGA231G n’est vraiment pas une nouveauté. En 2017, Seiko décide de faire voler de ses propres ailes la marque Grand Seiko et « re-badge » tous ses modèles. Le zéro de la référence initiale est transformé en 2 et fait disparaitre Seiko du cadran. Donc cette montre est en fait une SBGA031, qui elle même était au catalogue depuis longtemps. Et d’ailleurs au passage, je trouvais que le cadran de cette dernière était un peu mieux équilibré au niveau de la littérature.
[image]
[image]
Donc je ne fais pas la revue d’un nouveau modèle, mais la revue d’une montre qui provoque chez moi une immense émotion…..et ce n’est plus si souvent que cela m’arrive en matière de tocantes.
Je ne remercie ni Autrichongris ni GNKT pour leur contribution périodique ou ils affichent de superbes montres qui font vraiment envie. Je crois même qu’ils nous narguent, gentiment, mais ils nous narguent.

Au premier abord, cette Divers est à mon sens un peu un OVNI: c’est tout à la fois une vraie « tool watch » qu’un plongeur pourrait parfaitement utiliser (Des spécialistes sur ce forum en parlerait beaucoup mieux que moi car il possède l’expérience de la plongée et de ce modèle). Et en même temps, elle a un aspect très « luxueux » qui la place me semble-t-il dans un univers qui n’est pas celui auquel elle est destinée à l’origine. Et pourtant, aucun chichi ici: pas de céramique ou de verre saphir sur la lunette, pas de boitier en or ou en platine….etc. Mais comme très souvent avec Grand Seiko, cette montre est vraiment subtile et tout a été extrêmement bien pensé, sans même parlé de la qualité de fabrication.
[image]

[image]

[image]
Fidèle à leur concept que la fonction crée le design, les Japonais y ajoutent en plus une vraie justesse dans les proportions de chaque éléments. Ces aiguilles un peu surdimensionnées (et qui sont donc très lisibles sous l’eau) sont contrebalancées par des index cerclés et biseautés qui au premier abord semblent petits, mais qui se révèlent être en fait de la bonne taille. Un triangle à 12h00, des index rectangulaires à 6h00 et 9h00 et des index ronds pour chaque heure. Ces index polis miroirs prennent la lumière sous n’importe quel angle et sont remplis de Lumibrite de coloris vert/bleu la nuit. Ils présentent une sorte de volume qui leur confèrent une vraie présence malgré leurs tailles.
Photos des index à 12h00 et a 9h00 et aux heures 5 et 6 et 7
Elle est belle aussi la nuit….
[image]
La longueur des aiguilles est parfaite et ne souffre d’aucune critique. Le diable est dans les détails: la trotteuse (qui ne trotte pas en fait, mais glisse) reçoit une espèce de cabochon poli qui permet de cacher en grande partie « l’assemblage » des aiguilles…. D’ailleurs, cette trotteuse est complètement polie et offre un joli contraste avec les aiguilles des heures er des minutes qui elles sont satinées/brossées.
[image]
Le choix d’une date sur fond blanc, qui n’est pas ce que je préfère, vient en contrepoint de l’index placé à 9h00 qui rétablit finalement ainsi assez bien l’équilibre du cadran.
[image]
Le cadran d’un noir profond reçoit en partie haute un logo GS appliqué doré satiné et une inscription Grand Seiko également dorée du plus bel effet. Cela apporte un joli contraste avec ce cadran noir intense. En partie basse, on retrouve écrit en gris clair « Spring Drive » et « Divers 200 m ». Même si j’ai une légère préférence pour l’ancien cadran, la beauté et l’équilibre de celui-ci sont également incroyables.
[image]

[image]
Enfin, une indication de la réserve de marche sous la forme « d’un petit éventail » est positionnée entre 7h00 et 8h00 sur le cadran. Je n’en étais pas hyper fan au début mais je dois dire que plus je contemple cette montre et plus mes yeux s’y habitue. A présent, cet élément ne me dérange plus. Les 72h00 de réserve de marche sont divisées en 3 secteurs de coloris différents allant du blanc (réserve maxi) au noir (réserve mini) en passant par le gris: simple, efficace et immédiatement compréhensible. Quant à la qualité d’exécution de ce petit éventail, la photo ci-dessous parle d’elle même.
[image]
Le rehaut du cadran possède un chemin de fer qui vient parfaitement compléter les index.
[image]
La lunette noire, qui n’est pas en céramique mais en acier, est vraiment réussie. Elle est hyper brillante et présente des chiffres et des index avec un léger relief d’un blanc très pur qui offre dès lors un très grand contraste. En fonction de la lumière, elle vire du noir au gris anthracite et c’est un vrai régal pour les yeux. La typographie utilisée pour les chiffres est parfaite, ni trop grosse ni trop chétive. Cette lunette est une très grande réussite et si j’osais la comparer à celle d’une Submariner 16610 (que je possède par ailleurs, donc pas de polémique de ma part), cette lunette de Grand Seiko domine Rolex « de la tête et des épaules » non seulement au niveau du rendu visuel, mais aussi pour la qualité perçue. D’ailleurs, par pure curiosité et mon propos n’a pas le but d’exciter les « Rolo-boys », j’aimerais bien aussi pouvoir comparer l’une à côté de l’autre une lunette céramique de chez Rolex (que je trouve plutôt réussie avec un look très flatteur) à cette lunette de GS. Le match devrait être très serré…mais avec un léger avantage à mon sens pour GS. En cas de chute, la lunette acier de GS me semble être moins fragile.
La lunette est bien sûr unidirectionnelle (120 clics ni trop durs ni trop mous) et sa préhension est très aisée. Bon après, cette SBGA231 restera une « Desk-Diver » en ce qui me concerne. Mais alors, avais-je vraiment besoin de cette tool watch….?
[image]

[image]
Venons-en à son boitier et donc à ses dimensions. Sur le papier, avec ses 44 mm de diamètre hors couronne et ses 14 mm d’épaisseur, cela ne semble pas être une montre « de fillette». J’ai plutôt l’habitude de porter des montres dont le diamètre oscille entre 37 et 39 mm pour les « habillées » et pas plus de 40 mm pour les sportives.
Et bien en fait, je suis assez bluffé par le confort de cette GS et la facilité qu’elle a de se poser sur le poignet. Son poids de seulement 136 gr (merci le titane), ses cornes très courtes et ses 51,4 mm de corne à corne la rende tout simplement extrêmement confortable. Côté esthétique, le boitier reçoit en grande partie un polissage Zaratsu dont la qualité visuelle n’est plus à démontrer. Associé au titane, cela donne une jolie couleur un peu moins froide que ce que l’acier produit.
Les cornes très courtes ont une très jolie courbure et sont percées…..ce que je trouve très pratique lors des changements de bracelet.
[image]

[image]

[image]

[image]
L’intégration du bracelet au boitier est parfaite et je trouve que cette montre révèle toute sa beauté seulement équipée de celui-ci. Il est satiné et comporte deux fines bandes polies miroir au niveau du rayon central qui sont du plus bel effet. De plus, les maillons extérieurs reçoivent quant à eux un petit chanfrein poli miroir situés de part et d’autres du bracelet. C’est encore une fois très subtil et ajoute au rendu visuel final.
[image]

[image]

[image]
En plus d’être beau, ce bracelet est très confortable. Il offre 4 réglages fins par pas de 3,5 mm au niveau de la boucle déployante qui permettent de parfaitement « équilibrer » cette montre.
[image]
En mode plongée, cette boucle déployante offre la possibilité de rallonger le bracelet juste en appuyant sur la sécurité afin de libérer l’extension qu’elle contient et ainsi de pouvoir positionner la montre sur la combinaison.
[image]
La contre-partie est que cette boucle déployante est plutôt épaisse (environ 10 mm). Mais à l’instar de ce qu’écrivais Renaud à propos de sa très belle SBGJ287, rien ne raccroche. D’ailleurs, je ne crois pas que cela soit du hasard si cette boucle déployante très conséquente est toute en courbe: aucune arête vive susceptible de raccrocher quoi que ce soit. Et il semblerait en plus que GS est appliqué un traitement spécial à ce titane qui lui confère une résistance aux rayures assez élevée comparée à l’acier standard. Je verrai bien sur la durée….
[image]
La couronne, assez bien protégée, est signée d’un joli GS. Cerise sur la gâteau, si la couronne n’est pas vissée, on voit apparaitre une bande rouge qui indique qu’elle n’est pas à sa place. Je ne me rappelle pas avoir déjà vu cela sur une autre plongeuse;
[image]

[image]
Le fond de cette montre est plein et arbore le logo de Grand Seiko: un lion avec écrit Grand Seiko avec cette typographie si particulière.
[image]
En dernier lieu, le calibre 9R65 qui anime cette montre est de la famille des Spring Drive avec une confortable autonomie de 72h00. (Les nouveaux calibres Spring Drive affiche jusqu’à 5 jours d’autonomie). Ce calibre hybride combine un ressort-moteur traditionnel à un régulateur appelé « Tri-synchro » qui contrôle la vitesse. C’est une association de mécanique, d’électricité et d’electro-magnétisme. Cela amène la trotteuse à glisser sans a-coups et c’est vraiment séduisant. Je suis tout sauf un spécialiste et le site de Grand Seiko est une mine d’informations pour ceux qui veulent en savoir plus.
Ce calibre est donné pour ne dériver que d’une seconde par jour…. Et je suis sûr que c’est vrai. Grand Seiko est arrivé à cette innovation majeure à force de persévérance et de ténacité, qui a en plus été saluée en son temps par M Dufour himself lors de son voyage au Japon en 2015….. Qu’un artisan Suisse mondialement renommé salue l’horlogerie Japonaise m’amène à penser que Grand Seiko joue vraiment dans la cour des grands.

En conclusion, les temps horlogers changent et le Japon est en train de conquérir le monde. Grand Seiko puise dans la très riche culture Japonaise des éléments qu’ils savent parfaitement retranscrire dans leurs montres. (leurs cadrans sont pour certains à tomber). Ils y associent des savoirs-faire et des technologies de haut niveau, et font preuve d’audace là ou malheureusement beaucoup de marques Suisses s’endorment sur leurs lauriers.
Lors de mon dernier passage dans une boutique Grand Seiko, j’ai été frappé par la gamme extrêmement large de produits disponibles en boutique. En partant de montres à quartz et jusqu’à des EL équipées de calibre High Beat, il y à encore vraiment de quoi trouver une montre qui fasse rudement plaisir et ce dans différentes gammes de prix.
Bon, cette revue n’est pas complètement objective….certainement! Je suis encore sous le coup de l’émotion d’avoir cette montre au poignet.
Et puis d’abord, quand je serai grand, j’irai m’acheter une Eichi II de chez Credor…on peut rêver un peu…..
Et bien sûr, l’inévitable wristshot de fin de revue….
[image]

Beep Beep


19/03/22, 17:15

@ regulateur

Grand Seiko SBGA231G

Belle présentation qui personnellement me donne envie de rencontrer cette jolie japonaise et de voir si effectivement je suis séduit.
De prime abord, j'ai un doute sur la taille des aiguilles.
La bande rouge sur l'axe de la couronne est une excellente chose.
Merci d'avoir pris le temps de nous rédiger et d'illustrer cette présentation.

Hulot
[image]

19/03/22, 17:53

@ regulateur

Grand Seiko SBGA231G

Belle revue, merci !
On vous sent ému, Monsieur Régulateur... Comment ne le serait-on pas ? Profitez bien de cette merveille (j'aime beaucoup la lunette et la personnalité qu'elle donne à cette grande montre).

renaud (Modérateur)
[image]

20/03/22, 21:02

@ regulateur

Grand Seiko SBGA231G

Que dire, que dire....

Tu nous a composé une magnifique revue. La montre est sublime, il faut que rapidement je m'épanche sur la gamme plongeuse de GS dont Autrichongris nous a si souvent vanté les mérites.

Je te remercie pour les photos qui expriment parfaitement à la fois ton intérêt pour la marque, et également ton envie de partager un beau moment de bonheur.

Enjoy!:ok:

---
Je préfère une 100 mètres chez Rolex à une 200 chez beaucoup d'autres.

regulateur


21/03/22, 13:01

@ renaud (Modérateur)

Grand Seiko SBGA231G

Bonjour Renaud,
En fait, c'est un peu à cause de toi tout cela.....:lol:
Tu nous as régalé avec la revue de SBGJ237.... et je me reconnais bien dans les propos que tu as tenu.
Je pense que GS nous procure vraiment beaucoup de plaisir. Un plaisir qui nous a peut-être un peu quitté quand on évoque d'autres marques....Bref, nous sommes des grands malades en fait! :-D
Et si tu commences a t'!intéresser aux plongeuses de chez GS, je ne donne pas "cher de ta peau" (en fait de ton compte en banque)
A bientôt pour de nouvelles aventures.
Cordialement.
JP

phil-67


21/03/22, 21:00

@ regulateur

Grand Seiko SBGA231G

» Bonjour,

Merci pour cette passionnante revue.

La montre est magnifique ; un bémol concernant l'aiguille des heures trop tarabiscotée mais c'est affaire de goûts.

Pour franchir le pas, je suis retenu par la question de la pérennité du sringdrive en termes de disponibilité dans le futur des pièces (je n'ai pas bien étudié la question mais il y a de l'électronique là dedans, pas que du mécanique?).

Philippe

regulateur


22/03/22, 08:39

@ phil-67

Grand Seiko SBGA231G

Bonjour Philippe,
Cette montre est extrêmement séduisante et je trouve que les aiguilles, de part leur traitement, leur forme et leur taille, apporte un contraste saisissant avec le reste de la montre. Elles sont le parfait contrepoint à la sophistication par ailleurs évidente du boitier, du bracelet et de la lunette. Cela lui donne un look plus "agressif".
Concernant la techno Springdrive, j'avoue que ce n'est pas vraiment un frein en ce qui me concerne.
GS a travaillé sur ce système pendant de très longues années avant de pouvoir enfin le commercialiser. Et GS continue d'investir en proposant une évolution du Springdrive au travers de sa nouvelle version qui possède une réserve de marche portée à 5 jours. Je les vois mal arrêter tout cela d'un claquement de doigts. De plus, je les pense suffisamment respectueux de leur clients pour que si la décision d'arrêter cette techno était prise, un stock de pièce détachées soit conservé pour assurer le SAV.
GS est partie à la conquête d'une nouvelle clientèle (Europe et USA) et s'en donne les moyens. Il me semble qu'au travers de tous les modèles qui sortent avec du Springdrive, GS a bien l'intention de conserver à bord pour longtemps cette techno. D'autant que les Japonais font de la précision "une quête absolue" et les calibres Springdrive en sont une forme d'aboutissement quasi parfaite.
J'ai déjà lu ici et là que le jour ou le sous-traitant arrêtera de fabriquer pour GS la partie électronique, GS sera en difficulté. Cela me fait sourire quand on sait que justement, l'argument imparable de GS, est que cette marque est l'une des rares dans le monde à être une vraie manufacture qui fabrique tout en interne. Le groupe Seiko a de telles ressources technologiques, que l'argument me semble tomber à plat.
Ce n'est que le modeste fruit de mon analyse et je ne sais évidemment pas ce que GS réserve à cette techno dans 15/20 ou 25 ans. Mais d'ici là, j'aurai pleinement profiter de cette montre qui me procure un plaisir infini: et ça, ça n'a pas de prix! :lol:
Bonne journée.
Cordialement;
jp

Ed the Grocer
[image]

Paris,
23/03/22, 17:20

@ regulateur

Grand Seiko SBGA231G

Elle m'a toujours fait envie, et je n'ai jamais osé, à cause du diamètre.

Bravo à toi, et merci pour cette belle revue !

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier

J++
[image]

23/03/22, 17:35

@ regulateur

Grand Seiko SBGA231G

» Je ne remercie ni Autrichongris ni GNKT pour leur contribution périodique
» ou ils affichent de superbes montres qui font vraiment envie. Je crois même
» qu’ils nous narguent, gentiment, mais ils nous narguent.
»

On dirait que M. M. Autrichongris et GNKT ont désormais de la compagnie ;-)

Sinon merci pour cette revue pour le moins circonstanciée. Beau modèle, y'a pas à dire, dommage qu'il soit si gros (remarque générale à propos de GS).

Bonne journée.

---
Il n'y a pas de vérité démontrable. Il n'y a que des hypothèses réfutables (d'après Karl Popper)

regulateur


24/03/22, 19:18

@ J++

Grand Seiko SBGA231G

Je fais partie de la secte GS à présent....:lol:

autrichongris
[image]

27/03/22, 06:40

@ regulateur

Grand Seiko SBGA231G

Je suis presque un peu ému d’avoir un poil contribué à l’acquisition de cette montre, qui s’est installée dans ma collection comme une valeur sure, la montre de l’île déserte… normal pour un amateur de plongée et d’horlogerie !
Bravo, très belle revue d’une montre splendide !

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

regulateur


28/03/22, 13:20

@ autrichongris

Grand Seiko SBGA231G

Un poil contribué……. Un baobab contribué……:ok:
Mais je suis faible et en plus, je suis une victime consentante…..:lol3:
Belle journée à toi
Cordialement
JP

autrichongris
[image]

31/03/22, 10:26

@ regulateur

Grand Seiko SBGA231G

https://www.grand-seiko.com/fr-fr/special/evolution9style/

J'en profite pour partager la prose de Seiko sur "Evolution 9" leur dernière évolution stylistique pour GS, plus gros index, aiguilles qui ressortent mieux, bracelet élargi et semble t'il un amincissement des boitiers...

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

gnkt
[image]

Page d'accueil 02/04/22, 00:42

@ regulateur

Grand Seiko SBGA231G

Bienvenue parmi ceux qui savent :-D

Cette diver est très qualitative, c'est vraiment un excellent choix :ok:

---
GS, pour ceux qui savent ...
Instagram @gnktwatch

regulateur


03/04/22, 23:19

@ gnkt

Grand Seiko SBGA231G

Cher gnkt,
Eh oui, à force de voir vos belles photos et les commentaires qui les accompagnent, on finit par avoir “un peu plus de savoir”. C’est la vraie richesse de ce forum où le partage permet d’entrouvrir plus facilement certaines portes de la connaissance. GS devient petit a petit là marque principale dans laquelle je trouve des tocantes qui me procurent du plaisir……même si je trouve que les prix deviennent un peu élevés. La rançon du succès certainement
Cordialement
JP

renaud (Modérateur)
[image]

09/04/22, 00:14

@ autrichongris

Grand Seiko SBGA231G

» https://www.grand-seiko.com/fr-fr/special/evolution9style/
»
» J'en profite pour partager la prose de Seiko sur "Evolution 9" leur
» dernière évolution stylistique pour GS, plus gros index, aiguilles qui
» ressortent mieux, bracelet élargi et semble t'il un amincissement des
» boitiers...

Lien très instructif, je te remercie. Le soin apporté aux évolutions est vraiment frappé au sceau du bon sens chez GS. Ils ont tout compris.

Il reste tout de même un sujet qui chez eux m'agace un peu: l'absence de produit luminescent sur les index et aiguilles sur trop de leurs modèles habillés/gamme 100m.
Frustrant.

---
Je préfère une 100 mètres chez Rolex à une 200 chez beaucoup d'autres.

283730 messages dans 23334 discussions, 40031 usagers enregistrés, 38 usagers en ligne (1 enregistrés, 37 invités) :
Lalsacien
RSS Feed
powered by my little forum