Auricoste357


Page d'accueil Fouras (17),
11/10/20, 15:34
 

Renseignements compteur Auricoste (Général)

Bonjour à tous;
J’ai récemment récupéré ce compteur Auricoste, pourriez-vous m’indiquer à quoi il pouvait bien servir et quelles pouvaient être ses fonctions ?
Indications techniques et dates de production bienvenues!
Merci d’avance!
Cordialement ;[image]
[image]
[image]

---
Incede ad pulchrum.

capitaine56


Page d'accueil Toujours près de la mer,
11/10/20, 16:24

@ Auricoste357

Renseignements compteur Auricoste

Peut-être chronographe de tir d'artillerie. Servait à mesurer le temps écoulé entre le coup de départ (Boum!) et l'explosion d'arrivée (re-boum!)

---
Je tiens beaucoup à ma montre, c'est mon Grand Père qui me l'a vendue sur son lit de mort (W. Allen)

Auricoste357


Page d'accueil Fouras (17),
12/10/20, 08:53

@ capitaine56

Renseignements compteur Auricoste

Oui, le tir dit «  au journal »: d’abord on envoie un obus, et le lendemain on ouvre le journal pour savoir où il est tombé...☺️
Plus sérieusement, quelle époque ce compteur? Années 20/30, non?
Merci!

---
Incede ad pulchrum.

cervi


12/10/20, 14:10

@ Auricoste357

Renseignements compteur Auricoste

» Oui, le tir dit «  au journal »: d’abord on envoie un obus, et le lendemain
» on ouvre le journal pour savoir où il est tombé...

:mdr:

nonosore


12/10/20, 15:16

@ Auricoste357

Renseignements compteur Auricoste

Le capitaine était sérieux, les chronos étaient utilisés de la sorte y compris pour définir où se situaient les méchants d'en face et effectuer la contre-batterie (si cela se dit bien comme cela).

Il ressemble aux Foucher et Auricoste des années 30 que j'ai à la maison, mais eux portent la mention Marine Nationale.
Par exemple mon Auricoste, provenant du torbilleur Forbin, mais avec un système de remontage manuel différent du vôtre.
http://ramassespoussiere.free.fr/ChronoAuricosteMN.html

capitaine56


Page d'accueil Toujours près de la mer,
12/10/20, 15:40

@ nonosore

Renseignements compteur Auricoste

Merci! Bien sûr que j'étais sérieux.
Connaissant la vitesse initiale de l'obus, qui était variable en fonction du calibre et de la charge, il était possible de connaître la distance parcourue avant l'impact et ainsi de modifier éventuellement le tir.
N'oublions pas que l'artillerie lourde expédiait (et expédie toujours) des obus à plusieurs dizaines de kilomètres: les canons de 380 millimètres du Richelieu et du Jean Bart avaient une portée utile de plus de 37 kilomètres. La vitesse initiale était de 830 mètres par seconde. Donc, en entendant le coup d'arrivée, on savait si le tir avait fait mouche, était trop court ou trop long.

A mon avis, le chronographe Auricoste en question serait plutôt des années, 1900/1920

---
Je tiens beaucoup à ma montre, c'est mon Grand Père qui me l'a vendue sur son lit de mort (W. Allen)

271781 messages dans 22452 discussions, 36007 usagers enregistrés, 203 usagers en ligne (2 enregistrés, 201 invités) :
capitaine56, williger
RSS Feed
powered by my little forum