mostra
[image]

paca,
26/04/14, 12:42
 

Tudor Pelagos (Revues & Essais)

Pelagossement vôtre, ou une petite idée du ressenti de la nouvelle arrivée pour cet été et les suivants...

Douée pour une ‘petite’, de la discrète marque Tudor.

Le titane qui l’habille n’est pas le préféré des aciers que j’ai porté, mais ses dimensions, sont gabarit, font que lui seul pouvait harmoniser le tout et régler le poids du boitier, qui même ‘titanisé‘ coulerait bien vite ôté de mon poignet, d‘autant que le bracelet et la boucle sont eux en toute légèreté.
Ici, la teinte caractéristique gris-mat du titane brossé, sied à ravir à cette montre et la projette dans une dimensions entre camouflage furtif et expression de sportivité…Excusez moi, ce sera tout pour les entrechocs de maux publicitaires.
[image]

La lecture il faut le dire, voir le crier, est époustouflantes, oui avec un ’s‘. Peut être est-ce à cause : du fond noir mat, des aiguilles surdimensionnées des heures et minutes, avec leur centre revêtu de noir mat comme celle des secondes, des index grands à l’épaisseur mesurée, bloqués dans un rehaut qui à son sommet rythme les secondes, bref, un tout qui fait que les yeux voient comme au premier rang. Mmmhhh, un truc du genre.
Enfin, l’aiguille des secondes, qui flirte avec délicatesse et indécence avec le rehaut de la montre, c’est obscène, un régal.
Je passe sous silence l’aiguille snorflake qui rappelle que cette très bonne lisibilité ancre aussi la Pelagos dans une lignée certes éloignée ; vous voyez, je ne le passe pas sous silence.

Lunette noire matte, dont la teinte fait ressortir le cadran plus brillant, noir sur noir, à la Malevitch revisité, dans un subtil jeu de matières et de leurs respectifs rendus, nous voilà bien loin du sujet, une montre faite pour affronter des conditions spécifiques, mais voilà nous n’y sommes pas toujours!

Logo Tudor assez petit, blanc, la montre ne démontre rien de plus que son architecture, le logo est donc là mais peu visible, voir illisible pour un regard éloigné.
Un peu plus bas, enfin quand même bien plus bas, 500 mètres/1640ft on parle bien d’une plongeuse et d’un mouvement automatique.
Mouvement ’retravaillé’, qui manque des hauts titres de la noblesse industrielle Helvétique, cela pourrait valoir une remarque négative, mais de mon point de vue non.
Le prix, gris comme une petite souris sur un marché, auquel j’ai acquis la plongeuse et même son prix officiel, tout cela me semble correct et tient compte de ce détail, pour résumer le prix affiche le contenu et vice versa.

[image]
La boucle est une merveille de technologie ingéniesque, j’en suis certains, mais un des seul et important point négatif de mon avis de nouveau porteur de ce modèle, parce qu’une fois que la tocante a donné l’heure et que je tourne le poignet c’est bien elle que je vois… et ce que je vois est bien épais, large, voyant, allez je le dis un peu disgracieux.
Mon petit poignet, de poulet frite compote, donc ’allégé’ de quelques maillons, a du mal à digérer cette énorme boucle, passe encore ; bariolée d’un logo très bof, là cela ne passe pas… celui-ci explique par le dessin, les 3+1 positions possibles, c’est génial ces pléthores de réglages, mais pourquoi un tel logo/dessin technique explicatif? Les plongeurs oublient d’un jour sur l’autre? C’est énorme, un rien moins large et je dis, ‘cela l’aurait fait’.
Allez pour se consoler un peu, je vous le dis, la boucle et sa sureté sont ’lockées’ grâce à 4 billes en céramique ou un truc du genre, c’est assez épatant, techniquement, seul un fou furieux un soir de pleine lune, sous influence de substances illégales, à pu imaginer faire passer cela en production d’une montre ‘bas de gamme’. C’est dure à lire, mais c’est un peu vrai, maintenant il est très probablement sympa ce gars.

En toile de fond, on ne le sait pas, sans le savoir et son contraire, cette Rolor euh pardon cette Tudex enfin un bureau en Suisse à fait un boulot assez sympa.
Ajoutons au bout de Titane, un bracelet +1 en caoutchouc avec boucle au courbes du bouclier Tudor, une boite plus que correcte, une garantie de 2 ans chez un revendeur Tudor et voilà, je me complais dans cet achat comme un cochon dans la boue, je ne crains rien ma montre est étanche.

[image]

Accepter une nouvelle montre c’est toujours pour moi un lent travail, je verrai si elle se plaît à mon poignet et même si je sais pertinemment que c’est le cerveau qui est ’le directeur‘, elle est bien à mon poignet.



[image]

[image]


[image]

autrichongris
[image]

26/04/14, 16:26

@ mostra

Tudor Pelagos

Merci pour cette revue détaillée.

Je suis un peu revenu de cette montre. Je ne partage pas ton point de vue sur la lisibilité, finalement moyenne notamment en plongée, pour les éternelles raisons connues, aiguilles trop courtes (pourquoi dis tu qu'elle sont surdimensionnées ?) et lunette non intégralement graduée.

La boucle est effectivement sympa et efficace. Je lui préfère la Seiko micrométrique qu'on peut ajuster sous l'eau sans risque pour la montre et sans l'enlever.

Le coté noir mat, lunette microbillée, sur titane lui donne un coté "Audi TT des montres" qui n'est pas trop mon truc, mais bon...

Bref, pour mes expéditions sous marines, j'en suis revenu à des choses sûres, vous devinerez quoi ! :-D

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

Mnementh
[image]

26/04/14, 19:19

@ mostra

Tudor Pelagos

» Le titane qui l’habille n’est pas le préféré des aciers que j’ai porté,

Cela semble logique en y réfléchissant deux secondes :-D

J'ai pu essayer deux ou trois fois cette référence:

La montre est épaisse et les flancs raides ne font rien pour alléger la perception massive de la boite.

La lisibilité est bonne par son contraste, mais l'aiguille des heures est pataude et bien trop courte pour une lisibilité la plus rapide possible
C'est le style donc on prend ou pas.

J'ai bien aimé le réhaut incliné, support d'une minuterie bien nette.
Seiko applique depuis longtemps ce principe, ce n'est donc pas une originalité marquante.

Le guichet de date laisse de la place à un petit index à 3h, appréciable et gage d'une bonne symétrie visuelle.

J'avais noté une qualité de rotation de la lunette satisfaisante avec des clics assez doux mais le manque de graduations est vraiment à déplorer sur une montre à prétention professionnelle.

En théorie, cette boucle est bien, il faut peut-être avoir un poignet un peu plus "marqué" pour en supporter l'épaisseur et la longueur ? :-)

Le prix est convenable pour une montre pour une fois un peu différente d'une submariner... et qui développe une bonne qualité perçue, un métallurgie plus technique que la moyenne et une boucle intéressante.

Merci à toi de cet aperçu. :yes:

---
Rien ne va jamais de soi...

foreveraston
[image]
26/04/14, 19:42

@ Mnementh

Tudor Pelagos

Suis assez d'accord avec ce qui est dit, notamment le dessin sur la boucle qui aurait été avantageusement remplacé par le logo de la marque trop faiblard sur le cadran mais le mécanisme d'ajustement est quand même très pratique.

Il faut quand même lui reconnaitre une lisibilité exceptionnelle dans l'obscurité , cette luminosité bleue est assez bluffante même si je ne l'ai pas testée en plongée…

N'ayant pas un poignet de culturiste gavé aux cachetons, je trouve néanmoins qu'elle posséde une belle présence qui sait se faire oublier.

Le rapport qualité prix se situe parmi les meilleurs, j'avais touché cette montre "vieille" de 6 mois à 2100e en full set rien à redire.

Je me suis néanmoins lassé de l'aspect "noir" du titane et je l'ai revendue au bout de 4 mois.

Elle a fait un heureux, c'est là l'essentiel.

Pako
[image]

26/04/14, 19:52

@ foreveraston

Tudor Pelagos

Bien jolie cette Pelagos :ok:

EtienneDorsay


26/04/14, 21:04

@ autrichongris

Tudor Pelagos

» Bref, pour mes expéditions sous marines, j'en suis revenu à des choses
» sûres, vous devinerez quoi ! :-D

Je ne devine pas, mais ce serait intéressant de nous dire quelle est ta préférée (ou disons, tes 3 préférées) pour tes expéditions sous-marines... Ton avis serait précieux

gnkt
[image]

Page d'accueil 26/04/14, 22:33

@ autrichongris

Tudor Pelagos

» Bref, pour mes expéditions sous marines, j'en suis revenu à des choses
» sûres, vous devinerez quoi ! :-D

Je crois que j'ai une vague idée :-D

Amicalement,

---
GS, pour ceux qui savent ...
Instagram @gnktwatch

Mnementh
[image]

27/04/14, 01:56

@ EtienneDorsay

Tudor Pelagos

» » Bref, pour mes expéditions sous marines, j'en suis revenu à des choses
» » sûres, vous devinerez quoi ! :-D
»
» Je ne devine pas, mais ce serait intéressant de nous dire quelle est ta
» préférée (ou disons, tes 3 préférées) pour tes expéditions sous-marines...
» Ton avis serait précieux

Déjà, une marque qui sait qu'une lunette de plongée est intégralement graduée en minutes.

En plus c'est pratique dans la vie de tous les jours, la preuve ?

Elle vient de chez nos bons amis de chez Rolex.

[image]

avant la submariner pour tout dire.

Bon... Ceux qui ont pensé ceci sont "partis" depuis lurette belle mais "l'ADN" de la toulouatche, il est en partie là. :-)

---
Rien ne va jamais de soi...

autrichongris
[image]

27/04/14, 07:30

@ EtienneDorsay

Tudor Pelagos

» » Bref, pour mes expéditions sous marines, j'en suis revenu à des choses
» » sûres, vous devinerez quoi ! :-D
»
» Je ne devine pas, mais ce serait intéressant de nous dire quelle est ta
» préférée (ou disons, tes 3 préférées) pour tes expéditions sous-marines...
» Ton avis serait précieux

Avec un regard fonctionnel sous marin, je dirais Seiko SD 600, Sinn EZM 1 et Rolex sub no date avec la boucle en tôle.

La SD 600 présente, et de loin les meilleures prestations utiles en plongée, en premier lieu la lisibilité et la boucle réglable quelles que soient les conditions, avec une très belle lunette surélevée qui protège le verre, des aiguilles parfaites. N°1

La Sinn ezm 1 est LE Chrono le plus lisible que je connaisse sous l'eau. La perfection du 4 aiguilles sur un cadran pur. Bracelet titane moins pratique que la seiko avec une simple extension déployante. N°2

La sub no date reste étonnante sous l'eau. Plus lisible que je ne le pensais au départ avec ses aiguilles un poil court et sa lunette partiellement graduée, elle est d'une totale polyvalence et facile à utiliser avec sa boucle en tole qu'on déploie et refermes facilement même sur un bateau en mouvement. La verre est exposé, immanquablement il prend des coups. N°3

Bref, la plus aboutie pour moi c'est la sd 600.

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

EtienneDorsay


28/04/14, 13:46

@ autrichongris

Tudor Pelagos

Merci de cette réponse
:ok:

charloug
[image]

exilé sur la French riviera...,
28/04/14, 14:55

@ autrichongris

Tudor Pelagos

Salut l'Autrichon,

penses-tu que la nouvelle Sea-Dweller puisse venir bouleverser ta hiérarchie?

Pour etre plus clair : a t elle une chance de rejoindre ton poignet?

elle a presque tout non? diamètre contenu, lunette entièrement graduée, une bien belle boucle, visibilité théoriquement aussi bonne que la Sub, seul son prix est problématique...


Charles

autrichongris
[image]

28/04/14, 15:18

@ charloug

Tudor Pelagos

» Salut l'Autrichon,
»
» penses-tu que la nouvelle Sea-Dweller puisse venir bouleverser ta
» hiérarchie?
»
» Pour etre plus clair : a t elle une chance de rejoindre ton poignet?
»
» elle a presque tout non? diamètre contenu, lunette entièrement graduée, une
» bien belle boucle, visibilité théoriquement aussi bonne que la Sub, seul
» son prix est problématique...
»
»
» Charles

Salut,

J'ai cru en son temps que la SDDS était LA montre de plongée. Revendue 6 mois plus tard. Trop grosse, trop lourde, boucle too much et pas sécure, mauvaise lisibilité, ça fait beaucoup !

On verra avec la new SD. Son prix est effectivement très problématique !

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

regis69
[image]

28/04/14, 18:01

@ mostra

Tudor Pelagos

» Pelagossement vôtre, ou une petite idée du ressenti de la nouvelle arrivée
» pour cet été et les suivants...
»
Merci pour cette revue.

Me concernant, le retour d'expérience après une année me surprend régulièrement.

Après avoir été contaminé par la revue de Bruno Cracco, j'avais "rentré" une IWC GST Titane. Celle-ci correspondait parfaitement à mes goûts mais sans raison apparente, elle passait plus de temps au coffre qu'à mon poignet.
Puis un an après le sortie de la Pélagos qui à mon avis est sa concurrente directe, nouvelle CHI et hop la belle atterrit à mon poignet.
Sans repartir dans une nouvelle description de celle-ci, le résultat est simple, je la porte quasiment tous les week-ends et en vacances. Véritable tool-watch, elle m'accompagne partout et dans toutes les conditions sans broncher, hyper lisible, fiable, agréable à porter et sans avoir le risque de bousiller une montre rare ou de valeur plus importante.
C'est devenu un peu comme une bagnole Allemande dans laquelle on monte tous les matin et qui offre un bon compromis plaisir / sérénité. (avis personnel bien sûr ..)

Et pour être parfaitement honnête, j'aime beaucoup le regard discret des gens vers la montre, l'œil interrogateur: c'est une Rolex qu'il porte là le type ?
Non, visiblement non, c'est bon je peux lui parler normalement alors....

Le reste du temps, comme pour beaucoup, le choix Cornélien du matin devant la boite à montres !

mostra
[image]

paca,
04/07/16, 09:54
(Modifié par mostra
le 04/07/16, 10:19)


@ regis69

Tudor Pelagos

Voilà deux an déjà et la Pelagos est là, fidèle à l'été et ses réjouissances de saison, plage, mer, sorties ; un vrai régal :ok:

Le modèle acquis s'est depuis vu affublé d'une sœurette au cœur plus 'noble' le discours in house vs Eta / cadran plus encombré vs plus pur, me concernant, ne me pose aucune question, hier on achetait l'ancienne, aujourd'hui la nouvelle ainsi va la vie :cool:

autrichongris
[image]

04/07/16, 10:18

@ mostra

Tudor Pelagos

» Voilà deux an déjà et la Pelagos est là, fidèle à l'été et ses
» réjouissances de saison, plage, mer, sorties ; un vrai régal :ok:

Et j'ai toujours la mienne !:cool: On s'habitue, quoi...:cool: :cool:

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

mostra
[image]

paca,
13/07/19, 20:52
(Modifié par mostra
le 13/07/19, 21:12)


@ autrichongris

Tudor Pelagos

Et voilà ; le texte qui précède écrit à l’achat, est suivi d’une seconde mini revue des 5ans de cette Tudor Pelagos, motivée il est vrai par un léger incident.

Pour commencer, cette Tudor pour mon usage est une ‘petite’ merveille, son seul défaut à mes yeux serait toujours son bracelet au système de fermeture un peu massif, mais sa technicité si pratique, fait vite oublier ce léger embonpoint.
Adoptée il y a maintenant 5 ans, elle est la partenaire exclusive de mes vacances et voyages au long court. En effet, elle est robuste, relativement discrète, voir même tout à fait et horlogère comme on l’aime!
Sa teinte ‘gris industriel’ un peu dure, règne en majesté en saison estivale, son Eta inside la rend particulière, comme une première fournée d’un bon pain.
Les spécialistes la nommeront deux lignes et … s’ajouterait 55 ldd (lime dark dead) dans l’état actuel des choses…

[image]

Hier et après une petite sortie en mer, baignade et quelques apnée de pépère, mon regard ripe sur l’objet… tiens… hoooo ma lunette est brisée net à 55 minutes, mon regard zoom et non, mais où est passé la magnifique matière blanche et lumineuse sensée être là?
Pas d’impact, ni sur la lunette, ni sur le verre, ni sur le cerclage… Mon regard se perd dans le fond de l’eau, d’une rare transparence à cet endroit, mais où donc sont passés cette matière et la qualité qui caractérise ce tout?

[image]

Un mystère de plus pour les légendes et contes de la méditerranée.

Un hippocampe gobeur doit briller dans la nuit au large, faisant des ravages auprès de ses congénères, il doit se la péter avec son lumineux morceau de Suisse.

Reste à pousser la porte d’un AD, commander une pièce neuve et faire briller ma carte bancaire, cette légende est elle bien urbaine.

autrichongris
[image]

14/07/19, 03:04

@ mostra

Tudor Pelagos

Eh ben c’est encore moi 5 ans plus tard.
Pas cool ce qui t’arrive, mais bon j’ai moi aussi la pénible impression de mettre un pognon de dungye dans le SAV qui n’épargne aucune marque, Rolex étant même surreprésentée dans les passages au SAV des montres de ma collec. La Tudor ? Elle roupille au coffre...:-|

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

mostra
[image]

paca,
14/07/19, 09:11

@ autrichongris

Tudor Pelagos

Après quelques clics, sujet débattu sur des sites aux usa, avec à priori remplacement sans frais, on verra quelle est la politique en Europe.

Il est vrai que pour un hypothétique plongeur qui se baserait uniquement sur les données de sa montre :-D , c'est un élément de lecture essentiel pour sa sécurité qui s'est dans mon cas fait la malle.

Cela pose aussi une questions sur la fabrication de cette lunette céramique, qui aurait ses indices simplement remplis de luminova +vernis de protection... de qualité médiocre.

Néo
[image]

Ailleurs...,
14/07/19, 09:12

@ mostra

Tudor Pelagos

Décidément Tudor ce n'est plus ça...

Ceci dit il s'agit incontestablement d'un défaut de fabrication et légalement ils sont sensés prendre ça en charge au titre de la garantie légale qui elle n'est pas limitée dans le temps.

Perso ce genre d'incident m'arriverait j'irai faire du foin sur le bar d'en face dans le sous forum Tudor.

Pourquoi ? Parçe que le sous forum en question est lu par les responsables de la marque et que généralement ils n'aiment pas beaucoup cé genre de pub....




---
Tout le monde peut se tromper ! comme le disait si bien un hérisson myope en descendant d'une brosse à cheveux.

mostra
[image]

paca,
14/07/19, 09:21

@ Néo

Tudor Pelagos

» Décidément Tudor ce n'est plus ça...
»
» Ceci dit il s'agit incontestablement d'un défaut de fabrication et
» légalement ils sont sensés prendre ça en charge au titre de la garantie
» légale qui elle n'est pas limitée dans le temps.
»
» Perso ce genre d'incident m'arriverait j'irai faire du foin sur le bar d'en
» face dans le sous forum Tudor.
»
» Pourquoi ? Parçe que le sous forum en question est lu par les responsables
» de la marque et que généralement ils n'aiment pas beaucoup cé genre de
» pub....
»
»
»
»
»


Je l'aurai fait aussi, mais je n'y suis pas inscrit

Je vais aller chez mon AD et attendre sa réponse, en cas de réponse payante, je garderai la lunette dans l'état les indices se barreront un à un et lors d'une révision, il y à fort à parier que le sav changera la pièce dans le forfait

Gw


14/07/19, 10:11

@ mostra

Tudor Pelagos

Pas cool ce qui t'arrive:-(

Mais cette finition des indices irrégulière m'avait déjà choquée lorsque j'avais essayé la montre il y a 5 ans, je ne la trouvais pas au niveau du reste.

S'ils te refusent le remplacement à leurs frais, tu peux aussi combler ce manque toi même.
Il te faut de la poudre lumineuse, une résine de type bijouterie (anti UV et qui sèche en 24h pas 5min) et de quoi mélanger/appliquer:ok:

---
Tassin: Elle marche pas, votre lampe, chef.
Pitivier: Et l'couteau coupe pas.
Chaudard: Tape au cul!
Pitivier: C'est pas ça qui va l’affûter...
Chaudard: Tape au cul DE LA LAMPE!!!

Néo
[image]

Ailleurs...,
14/07/19, 10:51

@ mostra

Tudor Pelagos


Comme cette histoire d'index fugitif me disait quelque chose j'ai fait qq recherches.

Je te confirme que c'est effectivement un défaut connu sur les premieres versions de cette montre.

On en parle précisément sur ce Post

Dans le cas évoqué Tudor a pris en charge le remplacement de la lunette ce qui me semble la moindre des choses sachant qu'il s'agit d'un défaut de conception manifeste.

Maintenant c'est toi qui vois ! sache quand même que la lunette c'est de l'ordre de 350 €

Perso ça me ferait sacrément ch..r de payer une telle somme pour une erreur de conception.



---
Tout le monde peut se tromper ! comme le disait si bien un hérisson myope en descendant d'une brosse à cheveux.

263658 messages dans 21834 discussions, 33247 usagers enregistrés, 116 usagers en ligne (7 enregistrés, 109 invités) :
SomeoneElseIsHere, Vasco, seimo2, andré67, pablo, Kim75, Mister C
RSS Feed
powered by my little forum