Origami
[image]

Paris,
29/03/10, 18:03
 

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! ) (Compte-rendus rencontres)



Compte-Rendu BaselWorld 2010


Attention : il y a beaucoup de vidéos, et en tout, il doit y en avoir pour près de 3 heures d'images. Si vous ajoutez le temps que vous allez passer à lire ma prose, je vous recommande de poser une journée de RTT avant de vous lancer.

Après le Salon de l'érotisme de Paris, Baselworld est Le salon à visiter pour tout amateur de montres qui aime les montres.

Il y a en Suisse deux salons qui sont concurrents : le SIHH de Genève et BaselWorld. Le SIHH est réservé aux journalistes, et les marques exposées sont principalement celles du groupe Richemont (Lange & Söhne, Baume & Merdier, Cartier, Dunhill, IWC, Jaeger LeCoultre, Montblanc, Panerai, Parmigiani, Piaget, Ralph Lauren, Vacheron et Van Cleef & Arpels), et quelques autres marques plus ou moins indépendantes du groupe Richemont (Audemars Piguet, Girard Perregaux, Greubel Forsey, JeanRichard, Richard Mille, Roger Dubuis).

BaselWorld est lui ouvert au public, et présente un nombre hallucinant de marques, des plus grandes (Patek) au plus médiocres (environ la moitié des marques présentes). C'est aussi un salon consacré à la bijouterie, même si les deux univers sont assez bien séparés. Coté Montres, le Swatch Group est évidemment assez présent, avec ses dizaines de marques au milieu du Hall principal.

Cette année, j'ai imaginé une petite nouveauté, pour essayer de proposer autre chose que les éternelles photos de montres. Car sur tous les comptes-rendus de salons horlogers (que ce soit sur Chronomania ou ailleurs), ce sont toujours soit des photos de presse (dont on ne sait jamais combien sont en fait des images de synthèses), soit des photos prises par les journalistes eux-mêmes.

Même si les photos sont le plus souvent superbes, j'ai souvent trouvé qu'elles ne permettaient pas de se rendre compte de la taille de la montre, et qu'à force d'êtres parfaites, on oubliait un peu trop qu'un montre est d'abord faite pour être portée au poignet. Regardez les comptes-rendus des salons. Comptez combien de montres sont représentées sur un poignet. Donc, j'ai (modestement) voulu innover. Et j'ai pensé à la vidéo.

Il y a certes sur les salons des journalistes avec des caméras qui coûtent le prix d'une belle montre. N'ayant pas les moyens ni l'envie de dépenser une petite fortune pour une caméra, je me suis tourné vers les petits caméscopes numériques HD. Pas cher, petit, pratique, maniable, pas besoin de se trimballer avec un trépied qui pèse 15 ou 20 kilos, c'était parfait pour ce que souhaitais faire.

Avant de partir à Bâle, j'ai donc fait quelques essais, qui m'ont parru OK. Vous me direz si vous approuvez.

Je suis donc arrivé au Salon avec l'objectif de filmer les montres. Muni d'une carte Presse (merci Chronomania), j'ai donc commencé à faire le tour du salon pour prendre rendez-vous. En fait, j'aurais dû m'y prendre un peu plus à l'avance, car le planing de plusieurs marques étaient complêts.

Il faut aussi savoir que le Salon de Bâle est IMMENSE. Vous avez le Hall principal qui accueille les marques principales (ainsi que certaines marques dont on ne sait pas trop ce qu'elles font là). A coté de ce Hall principal, vous avez 6 ou 7 Halls différents :

[image]


Hall 1.0 : Hall of Dreams. C'est Le hall principal. Toutes les grandes marques sont là, ainsi que d'autres dont on ne sait pas très bien ce qu'elles font là (Versace, U-Boat, Sarcar). Chaque stand fait 2 ou 3 étages, les hôtesses sont à tomber, et c'est une débauche de luxe, de fleurs, d'écrans plats, et d'effets visuels. Si vous ne devez aller qu'à un seul salon horloger dans votre vie, allez ici. Rien que pour ce Hall, il faut au moins 2 ou 3 jours pour en faire le tour.

Hall 1.1 : Hall of Desires. Un mélange de marques horlogères (Chronoswiss, Romain Jerome, Revue Thomen, Louis Moinet, ...) et de marques de vêtements qui veulent ajouter des montres à leur catalogue. Il faut donc se méfier, car parmi beaucoup de merde peut se cacher une pépite. Mais bon, on va dire que ce sont principalement des montres moyenne gamme, donc même quand les montres sont moches, la qualité est correcte.

Hall 2 : Des bijoux, des bijoux, des bijoux. Pas mis les pieds.

Halls 3.0 et 3.1 : Hall of Elements. Les pierres et les perles précieuses. J'ai déjà eu du mal à voir toutes les montres, je ne voulais pas perdre du temps avec les bijoux. Je n'y ai donc pas mis les pieds.

Halls 3.U et 3.2 : Hall of Innovations. Les horloges, les bracelets, les machines-outils, les outillages pour les horlogers-bijoutiers, les présentoirs, les boites, ... Pareil, je n'y suis pas allé par manque de temps.

Hall 4 : Hall of Inspiration. Ça veut dire qu'il faut prendre une GRANDE inspiration avant de rentrer. Un hall très étrange où le meilleur côtoie le pire. On y trouve Hautlence, Cabestan, comme on y trouve Snyper (prononcer "Snaïpaire" ). Rien qu'au nom, je vous laisse deviner la qualité des montres. Ce hall est assez sombre, et en comparaison du Hall 1, la faible hauteur sous plafond est oppressante. C'est en plus dans ce Hall qu'on trouve les résultats des croisements contre-nature entre des montres et des téléphones (Vertu, Ulysse Nardin).

Hall 5 : Hall of Emotions. Des émotions, vous en aurez, des bonnes (pas souvent) comme des moins bonnes. Parmi les bonnes, les horlogers de l'AHCI, Sinn. Parmi les mauvaises, beaucoup de montres merdiques qui ne se vendent que parce qu'il y a un nom ou un logo plus ou moins célèbre sur le cadran. On va dire qu'il y a 80 % de montres sans aucun intérêt.

Hall 6 : Hall of Universe. Le coin des Chinois (et des autres pays). Ca va du tourbillon chinois à la montre horrible à quartz à 2 €. On y trouve aussi des bijoux, des pierres précieuses. C'est une caverne d'Ali Baba. On y trouve aussi des montres "inspirées" par des modèles existants, avec un gros espace sur le cadran, qui n'attend que votre marque. Le plus drôle, c'est quand une chinoise d'un stand m'a interdit de filmer une montre qui était un peu originale, et qui n'était pas du tout une copie. J'ai eu envie de lui demander si elle avait peur que les Suisses la copie. En tout cas, c'est là où les propriétaires des marques exposées sur les Halls 1.1, 2, 4 et 5 viennent faire leur marché pour l'an prochain.

Hall "Palace" : Une grande tente qui mélange les choux et les carottes : ça va de Haldimann et son tourbillon magique à Casio, en passant par des exposants de bijoux.



La répartition des marques entre les différents Hall ne semble pas respecter de logique particulière si ce n'est peut être leur volonté d'investir de l'argent pour se montrer. Certaines marques avec des montres sublimes étaient dans des halls tristes, alors que des marques qui ne font qu'ajouter leur logo sur des montres chinoises sont dans la lumière. La seule solution est donc de parcourir tous les stands de tous les Halls, en essayant de séparer le bon grain de l'ivraie.



Je suis donc allé voir plusieurs marques pour leur demander l'autorisation de filmer les montres hors de leurs vitrines. Car ça ne présentait aucun intérêt pour moi (et pour vous) de voir les montres statiques. Autant les voir en photo. Je ne pouvais pas demander à toutes les marques, mais j'ai essayé de proposer un éventail représentatif de ce qu'on peut trouver à Bâle : du très beau comme du très mauvais. Mais bon, chacun ses goûts, je vous laisse juger et vous faire une opinion par vous même.

Certaines marques (la plupart, en fait) ont été très coopératives. D'autres ont refusé, sans forcément donner d'explication.

S'il n'y a pas de vidéos, c'est soit que la marque a refusé, soit qu'il n'y avait pas de créneau libre pour moi, soit que je n'ai pas demandé à ces marques par choix personnel ou par oubli. Il est en effet impossible de tout voir, de tout filmer, d'aller sur chaque stand, de discuter avec chaque vendeur.

Pour chaque marque qui a accepté, je vais décrire mes sentiments, en sachant que j'ai essayé autant que possible de filmer toutes les montres de la même manière. Selon la qualité de la lumière lors de la prise de vue, certaines vidéos seront de moins bonne qualité. J'espère qu'elles vous permettront cependant de vous faire une bonne idée de la montre.
Note : La plupart des vidéos sont en Aïe Définichône 720 pixels, sauf quelques unes où je me suis trompé de bouton. Vous pouvez donc en profiter en grand sur votre écran.



Et le Dimanche matin, je suis allé avec Sébastien à une bourse aux montres qui se tenait au Casino de Bâle. Une grande salle avec une cinquantaine de marchands, et des milliers de montres. Comme j'étais venu avec 50 €, le risque de craquer était faible. Mais malgré ça, je suis reparti avec 4 bracelets en cuir.



Pour éviter qu'on dise que je privilégie une marque ou une autre, je vais les présenter par ordre alphabétique.



HALDIMANN

(ben oui, "A" comme hAldimann)

J'avoue, j'adore ses tourbillons centraux. Et quand j'ai vu qu'il avait un stand au salon avec sa "sculpture" H8, j'ai absolument voulu la filmer. On avait déjà discuter de cette montre sur Chronomania, et certains (dont moi) avaient adoré cette utilisation d'un tourbillon dans une "montre" qui ne donne pas l'heure. M. Haldimann présente d'ailleurs sa pièce non pas comme une montre, mais comme une sculpture. Il existe des sculptures mobiles (Nicky de St Phalle, Tinguili-guili, ...) qui valent des millions. La sienne, qui est hypnotique et qui présente l'avantage non négligeable de pouvoir être emporté partout avec soi, est au prix beaucoup plus modeste de 160.000 CHF, soit environ 112.000 € (en platine). Le prix est fou, bien sûr, mais par rapport à ceux de certaines oeuvres d'art moderne, c'est donné. Il faut savoir aussi que cette sculpture utilise le même mouvement que son tourbillon central. Toutes les pièces de ses montres sont manufacturées (sans l'aide de CNC) par M. Haldimann.
A noter que sur ses montres étaient montés des bracelets pour des poignets asiatiques, donc un peu petit pour mon poignet de gros dindon velu. Il a donc fallu sérer le bracelet pour que la boucle arrive au premier trou.
Les montres présentées ici ont toutes un fond plein, mais il est bien sûr possible d'avoir un fond transparent.
Les prix (pour des modèles en platine. Enlever 5600 € pour les prix en or) :
- H1 Flying Lyra : 118.000 €
- H2 Flying Resonance : 218.000 €
- H8 Scupltura : 112.000 €.
- H101 Double Regulator Resonance : 215.000 €






Le site de Beat Haldimann : http://www.uhren-atelier.ch/en/haldimann/philosophie/index.html



ZENITH
(je n'ai jamais été bon avec mon alphabet).

Joël de Toulouse et d'autres l'ont déjà écrit, les montres présentées à Bâle par Zenith font un plaisir fou ! Après les délires Defyïens du papa de Malaury Nataff (si quelqu'un a de ses nouvelles, d'ailleurs ... Je parle de la fille, par du père) le nouveau président, M. Dufour, a compris qu'il fallait revenir à des montres portables et moins chères. Le mouvement El Gringo retrouve enfin l'utilité de ses boutons de chrono. Fini les délires de l'homme métrosexuel qui descend de son Jet avec sa pétasse Ukrainienne blonde au bras (je parle des publicités de Zenith, pas de l'ancien président). Les nouvelles Zenith sont belles, tout simplement. Sobres, simples. Les prix sont aussi descendus, et on peut enfin acheter une Zenith sans avoir à vendre un rein.

Ceux d'entre vous qui avaient placé Zenith dans la catégorie des marques à éviter devraient changer d'avis.

J'en ai aussi profité pour voir et écouter la répétition minute. La montre est jolie, avec un cadran squeletté qui laisse voir le module de répétition (les marteaux sont coté cadran, et coté dos, on voit le rotor. Le son était un peu faible, mais les conditions n'étaient pas parfaites (la montre sonnait sur une surface en cuir). J'ai plus été emballé par leur montres simples.
Un reproche, cependant, concernant leurs bracelets métalliques, qui sont un peu ... légers. On dirait des bracelets Rolex. En comparaison, les bracelets Seiko et ... Paul Picot sont (ou ont l'air) 10 fois plus solides.

Et j'ai eu l'impression que pour les salariés de Zenith, c'était enfin la fin d'une aventure dans la quatrième dimension, et qu'ils vont ENFIN pouvoir recommencer à faire de l'horlogerie. Ils ont l'air motivés pour rattraper le temps perdu. Je suis sûr que les amateurs de montres seront du même avis.

Coté vidéos, j'ai eu de la chance, car j'ai eu une double dose de Zenith. La première en me glissant un peu par hasard avec Joël et Sébastien. Mais filmer les montres au bar n'est pas ce qui est de plus pratique.




Et la seconde dose, avec la représentante de Zenith, grâce à laquelle j'ai pu prendre le temps de filmer les montres. Désolé pour les couleurs affreuses, la balance des blancs ayant été complètement ratée.




J'ai aussi pu écouter la répétition sur base de calibre El Primo. Elle sonnait un peu trop vite, et pas assez fort. Mais comme c'est une modèle de démonstration, il est difficile de dire si les montres vendues ont ce problème ou pas. De plus, la montre a sonné sur un tapis de cuir, ce qui diminue la sonorité de la répétition.


---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

Origami
[image]

Paris,
29/03/10, 18:05

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )


BADOLLET


Au hasard de mes pérégrinations dans les différents halls de Bâle, je tombe sur une montre avec une petite excroissance sur le coté gauche. De la même façon que je peux repérer une rousse à 300 mètres (et je peux vous dire qu'à Bâle, j'ai BEAUCOUP souffert. Heureusement que j'avais emporté un pantalon ample. Non, mais ça devrait être interdit, des rousses aussi jolies. Il faudrait les parquer quelque part pour protéger la population... Chez moi, par exemple. Et les blondes, hein ?! Est-ce que quelqu'un se préocupe de savoir si elles sont dangeureuses ou contagieuses ? Et le principe de précaution, c'est pour les vaches ? Et les brunes ? Comment savoir si une belle brune n'est pas une jolie rousse ou une jolie blonde qui s'est teint les cheveux ?), je peux repérer une répétition à 20 cm. Cette petite excroissance à gauche. Et surtout ce panneau de 50 cm avec marqué "RÉPÉTITION MINUTE" juste à coté.

Je tombe donc sur une répétition proposée par la marque Badollet. Je demande à l'écouter, demande acceptée avec plaisir par les 2 représentants de la marque.

La montre est une répétition minute tourbillon (mouvement BNB Concept). Elle sonne assez bien, et les index donnent au mouvement une impression de 3 dimensions assez sympathique. Le cadran est ouvert, ce qui permet de bien voir les composants de la répétition et du tourbillon. Vu que BNB Concept a fait faillite et a été repris par Hublot, il sera intéressant de voir comment Badollet (et les autres marques qui se fournissaient chez BNB-baripas) vont faire pour se procurer les mouvements. Il y a toujours Christophe Claret. Tant qu'ils ne vont pas acheter des mouvements de répétition chez les chinois (note : ce commentaire n'est pas pour Badollet en particulier, mais pour toutes les marques qui emboitaient des mouvements BNB).

Le prix est évidemment stratosphérique, mais c'est toujours le cas avec ce genre de montre (dans le neuf). J'aime bien le cadran avec les index en biais. Ça rend la montre très originale, avec un jeu sur les différentes hauteurs assez réussi. Les canons des aiguilles sont très haut, pour qu'elles ne frottent pas. Et en plus, toute la partie répétition est visible coté cadran, comme sur la mienne (non, je ne frime pas, j'explique !).








BELL & ROSS

Bell & Ross continue de produire des belles montres (il faut bien, vu le nombre de copies de leur montre carrée BR01, il ne peuvent pas se reposer sur leurs lauriers). La montre Radar est rigolote, mais vu le nom, j'aurais plutôt vu un disque des secondes avec un trait qui fasse toute la longueur du rayon, et non pas 1/4. Voire, pourquoi pas, un disque qui fasse le tour du cadran en 4 ou 5 secondes (la durée moyenne de révolution d'un vrai radar, quoi.
Le plus impressionnant, avec ces montres, c'est qu'elles sont très fines, et elles se glissent donc très facilement sous les manches d'une chemise. Donc, malgré leur taille importante, elles sont beaucoup plus portables que la majorité des autres montres sportives.
Note : au tout début du film, la couronne dépasse beaucoup, mais c'est parce que j'avais oublié de la revisser.
La seconde montre de la vidéo présente la particularité d'avoir un verre teint, ce qui fait que les index et les aiguilles blancs en dessous semblent colorés. Je n'ai pas vraiment compris l'avantage du verre teinté par rapport aux aiguilles colorées, mais c'est très chouli.
Il y a ensuite une variation sur un même thème, avec des changements de couleurs pour le cadran et les aiguilles. Et l'inévitable "noir sur fond noir", très jolies (car il y a deux modèles différents), mais en pratique, ça ne doit pas l'être, justement.

Et Bell & Ross revient aux montres rondes, qui reprennent les codes couleurs des BR01. Mêmes aiguilles, mêmes cadrans (ou presque), mêmes bracelets (ou presque). J'aime beaucoup, mais on perd l'aspect original des montres carrées. B&R se retrouve alors en compétition avec beaucoup d'autres marques.








BEIXEI


Aaron Becsei est un horloger hongrois qui travaille à Budapest. Membre de l'AHCI (Académie Horlogère des Créateurs Indépendants), il présente un tourbillon 3 axes (nommé Primus), une minuscule petite pendulette (la Miniature Zappler) et une très grosse "montre" (je ne sais pas s'il faut l'appeler une pendulette ou une montre).
Le tourbilon 3 axes est superbe, avec un travail de gravure sur le cadran magnifique.
Les dimensions de la pendulette sont :
- Hauteur avec le dôme : 35 mm
- Hauteur du mouvement : 20 mm
- Diamètre de la base : 34 mm
- Diamètre du mouvement : 21,7 mm





Le site internet : http://www.bexei.hu/home.html




BLANCPAIN


Ça a été la course pour filmer ces 4 montres. D'autres personnes attendaient, et je n'ai hélas pas pu en profiter autant que je l'aurais voulu. Mais je félicite Blancpain pour m'avoir fourni des conditions de travail parfaites pour filmer (ou photographier) des montres : une petite pièce très bien éclairée, avec des murs blancs qui évitent des reflets génants. Un grand merci aussi de m'avoir prêté ces 4 merveilles. J'aurais dû demander à filmer des montres plus simples, car même si on aime tous les montres de très haute horlogerie, notre banquier et notre femme sont plutôt pour des montres d'entrée de gamme.

J'aime les montres Blancpain. Elles sont d'un classicisme que j'adore. Leurs cadrans sont limpides, clairs, beaux.

Note : Après avoir lu cet article et visionné les vidéos sur Blancpain, je vous recommande fortement d'aller lire l'article sur "Shenzhen Wangfujing", un peu plus bas. Faites-moi confiance.




Et la répétition minute, avec du son :





Bourse aux Montres

Une grande salle en plein centre de Bâle, à environ 10 minutes de tram de BaselWorld, avec des montres incroyables. Toutes les marques, tous les prix, des montres qui font Ding-Dong (mais à des prix beaucoup trop hauts pour mes bourses), des tourbillons, des vintages, des modernes, ...







BREGUET


Impossible de filmer les montres hors de leur vitrine. Dommage... Je n'ai donc que quelques images qui montrent la nouvelle Breguet, avec un verre bombé qui permet de faire ressortir le mouvement en hauteur. Comme je savais que je ne pourrais pas filmer leurs montres, je n'ai pas trop regardé ce qu'ils avaient comme nouveautés. Les montres sont toujours aussi superbes, c'en est presque lassant.







BREITLING

Refus clair et net de Breitling de me laisser filmer leurs montres. Pas grave. Le plus intéressant chez eux, de toute façon, c'était cet écran plat géant qui affichait un aquarium. L'écran devait bien faire 2 x 10 mètres. Très impressionnant ! Beaucoup de montres s'arrêtaient devant pour le photographier. Mais il faudrait que quelqu'un explique à Breitling que voir des zoulis poissons, c'est bien, mais s'ils veulent vendre des montres, ils devraient accepter qu'on filme leurs PUTAlN de montres ! Surtout que, je le rèpête, j'avais un badge Presse, qui me permet de photographier, ce que le pékin moyen ne peut pas faire (en théorie).







BULOVA


Entre 1979 et 2007, Bulova appartenait à une Holding (la Loews Corporation). Elle a été ensuite achetée par Citizen Holding (Japon). La marque produit principalement des montres à quartz sans vrai intérêt. Mais elle a quand même quelques montres intéressantes.

On va commencer par du quartz, pour prouver que Chronomania n'est pas si sectaire que ça. Certaines des montres Bulova (de la collection Precisionist) utilisent un quartz particulier, avec 3 électrodes au lieu des 2 habituelles (je vous retranscrits ce que j'ai compris, sans garantie d'exactitude). Ce qui est mignon, avec ces montres à quartz, c'est que l'aiguille des secondes est fluide, et ne saute pas chaque seconde comme sur les quartz habituelles. D'après Bulova, ça ne diminue pas trop la durée de la pile, qui est de minimum 2 ans. Et j'ai été impressionné par la qualité du bracelet en acier. Ça se voit, ça se sent tout de suite quand on regarde la montre. Pas comme certaines marques dont le logo est une couronne, dont les copies des bracelets sont de meilleur qualité que les vrais.

Il y a aussi des mouvements automatiques (probablement de l'ETA de base), dont une montre Buzz Aldrin, avec un traitement PVD.

Il y a aussi la réédition de la Bulova Accutron Spaceview, limitée à 1.000 exemplaires, pour les 50 ans de la montre (1960). J'aime beaucoup la forme de la montre, une sorte de triangle-rond. Le système de mise à l'heure au dos de la montre (à gauche de la pile) permet de ne pas avoir de couronne visible, et de conserver une ligne fluide au boitier.

Ce qui est dommage, c'est que la marque et le logo de la Bulova Accutron soient utilisés sur des montres à quartz basiques, qui n'ont rien à voir avec la montre originale.




---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

Origami
[image]

Paris,
29/03/10, 18:07

@ Origami

Baselworld 2010. ( Chopard à de Grisogono)


CHOPARD


Chopard fêtait ses 150 ans, et m'a présenté 4 montres (et moi, comme un idiot, j'arrive sans cadeau d'anniversaire ...) :

- La Chopard Chronomètre 1937 avec le nouveau mouvement manufacture de Chopard (qui sera utilisé dans d'autres montres, mais avec une finition plus basique). Très belle montre, très sobre, parfaite !

- La L.U.C. Louis-Ulysse - The Tribute. C'est une montre de poche, utilisant le nouveau mouvement conçu en collaboration avec l'École d'Horlogerie de G'nève(ou plutôt en partenariat; les Suisses ne collaborent pas, contrairement aux français. Les Suisses sont neutres). Ce calibre sera utilisé par les élèves de l'école comme base pour leur pièce école. Je me permets de reprendre le texte trouvé sur Horlogerie-Suisse :

"Le mouvement L.U.C EHG a été développé conjointement par l’Ecole d’Horlogerie de Genève et Chopard Manufacture. L’EHG ne disposait plus de nombre de composants pour le calibre permettant aux apprentis de réaliser leur pièce école, et il leur était devenu difficile d’en acquérir en raison de la faible quantité nécessaire. De son côté, Chopard Manufacture souhaitait développer un mouvement montre de poche en vue d’une nouvelle création. C’est ainsi qu’est née l’idée d’un partenariat, qui permettrait l’étude et la réalisation d’une nouvelle pièce école destinée aux apprentis, un repère inaltérable dans la vie de tout horloger.
Livré à l’école en pièces détachées et à l’état brut, le mouvement va devoir être terminé à la main : anglage, étirage, polissage, cerclage, les opérations de finition et de décoration sont nombreuses. Certains composants vont même devoir être réalisés entièrement par les apprentis. Un terrain complexe mais suffisamment souple pour y laisser son emprunte, sa patte. "

C'est beau comme de l'antique !

Ce qui est pratique avec cette montre, c'est le système qui permet de libérer la montre de poche de son support. C'est bien fait, c'est solide, c'est du Suisse ! Notez que les doigts délicats sur la vidéo ne sont pas les miens.

- La LUC "All in One". C'est la grande complication de Chopard avec tourbillon, DP, grande date coté cadran, et indication de la réserve de marche 7 jours, équation du temps, indication jour/nuit, heures du lever et du coucher du soleil, phase de lune synodique orbitale (??) avec indication du ciel coté dos. Comme je l'ai fait remarqué à la responsable Chopard qui me recevait, il manque le principal : une répétition minute !

- La (ou Le) LUC Engine One Tourbillon. Très belle montre avec les index gravés sous le verre, ce qui permet d'avoir la face avant du mouvement complètement libre. Les ponts du dos reprennent des dessins de circuits automobiles. La montre est en effet inspirée par la course automobile.


Ces quatre montres peuvent s'acheter ensemble dans un coffret. Comme la pile de mon Pacemaker n'est plus très fraiche, je n'ai pas osé demandé le prix.

Chopard propose heureusement des montres plus abordables, avec la gamme LUC qui a des montres magnifiques. L'an prochain, j'essaierai de filmer des montres plus abordables.

A noter sur ces 4 montres des bracelets avec la partie intérieure en aussi en cuir de croco. A ce sujet, je me demande si la marque Channel utilise aussi du croco ? Ca ferait bien, du Croco Channel, non ?








CHRISTOPHE CLARET


Christophe Claret a pendant très longtemps travaillé dans l'ombre de grandes marques horlogères, à réaliser des mouvements compliqués (tourbillons, sonneries, complications diverses).

Mais la crise étant là, et les commandes se faisant plus rares, Christophe Claret a décidé de vendre ses montres sous sa propre marque. Il y avait déjà eu une tentative il y a ... pfou ... 12-15 ans, avec une montre qui contenait une petite boite à musique sous la forme d'un rouleau avec des petits ergots, comme sur les Regue.

Christophe Claret présentait cette année une montre avec un affichage original composé de 2 bandeaux tournant sur 2 axes. C'est en plus un tourbillon avec un chrono monopoussoir associé à une sonnerie lors de l'appui sur le bouton du chrono. Ca ne fait hélas pas le café.

Et nous avons eu la chance de voir la montre personnelle de Christophe Claret, qui nous a expliqué sa genèse. Créer une montre pour l'achat d'un château, ça, c'est Palace !








CHRONOSWISS


Pas très gentils, chez Chronoswiss. J'avais pris rendez-vous pour filmer les montres, et quand je me pointe, la responsable me dit que finalement, ça ne va pas être possible. Je n'ai pas vraiment compris pourquoi, mais je n'ai pas insisté pour les vidéos. De toute façon, ils n'avaient rien de neuf, que des variations sur des montres existantes. Ils ressortent aussi "officiellement" les premières montres Chronoswiss (qui étaient du Private Label avec simplement la marque Chronoswiss apposée sur le cadran).

Je lui demande ce qu'il en est de la Sauterelle, car le mouvement devait être fabriqué par Fabrication de Montres Normande (voir ici : http://forum.chronomania.net/board_entry.php?id=82269), qui semble avoir disparu de la circulation (plus de téléphone, les emails sont retournés, ...). Donc, Chronoswiss de retrouve le bec dans l'eau, et la Sauterelle n'est pas prête de sauter sur les poignets des clients. Elle me confirme que Chronoswiss s'est bien fait entuber (ce ne sont pas ses mots, mais c'était l'idée générale), et qu'ils ont perdu 1 an (plus surement quelques centaines de milliers de brouzoufs, mais ça, elle a eu la délicatesse de ne pas en parler). Ils sont donc en train de chercher un autre fabricant pour le mouvement.

A l'heure actuelle, il y a donc un seul mouvement qui fonctionne, celui qui est présenté de salons en salons, plus une ou deux montres de démo qui sont bizarement toujours arrêtées.


Pas de vidéos pour Chronoswiss, donc.




CLERC


Encore une marque inconnue, qui était dans le pavillon "Palace". La marque présentait son modèle Hydroscaph, étanche à 1000 m. Valve à hélium, possibilité d'avoir une grande date, ou une fonction GMT, ou une réserve de marche. Pour régler la lunette, il faut tourner le petit ergot à 2 heures. Ca ne doit pas être très pratique avec des gants de plongée.

La construction de la montre a l'air solide. Pas de remarque particulières.

Son site : www.clercwatches.com.








CONCORD

Pas vraiment de nouveautés cette année (ou en tout cas, aucune qui ait attiré mon regard. J'ai donc filmé la Concord Pont de Millau, hélas à travers la vitrine (interdiction de la sortir).





CORUM


Corum fêtait cette année les 50 ans de la gamme Admiral's Cup, et les 30 ans de la Golden Bridge. J'ai donc pu filmer les nouveautés sur ces 2 collections.

J'aime beaucoup la Golden Brigde, dont la première version avait été conçue par Vicent Calabrese. Les montres actuelles utilisent un autre mouvement, réalisé il y a 2-3 ans. Un reproche est souvent fait à ce modèle (et à tous les modèles où l'on peut voir à travers de la montre) : on voit les poils du bras. Suivant la pilosité du propriétaire, ça peut être franchement moche d'avoir des poils écrasés sous le fond de la montre, plaqués tels des moustiques écrasés sur un mur blanc. La solution proposée par Corum est de rendre opaque le fond transparent. On pourrait croire que ça annule tout l'intérêt de la montre, mais non, car tout le fond de la montre n'est pas opaque. Il y a une découpe qui est environ 1 ou 2 mm plus large que le mouvement, qui permet de se rendre compte de le mouvement semble flotter dans la montre, mais aussi de voir le dos du mouvement. Et les femmes n'ayant pas de poil au bras, la version féminine, plus étroite, a un fond entièrement transparent.

Cette année, la collection Golden Bridge s'est enrichie d'un nouveau mouvement baguette tourbillon (personnellement, je préfère les baguette saucisson sec), avec la clé du logo de la marque comme contrepoids de la cage de tourbillon. La montre est superbe.

Je suis moins fan de la série Admiral's Cup (mais je ne suis fan d'aucune montre typée sport, donc ça n'est pas une critique visant particulièrement cette marque et/ou ce modèle). Etrange de voir que de prime abord, les Admiral's Cup et les Royal Oak d'Audemars Piguet ont pas mal de points communs. Mais alors que les Royal Oak se vendent comme des petits pains et doivent constituer un gros pourcentage des ventes d'AP, les Admiral's Cup ont beaucoup moins de succès. Alors que je suis sûr qu'elles sont aussi bien intrinsèquement. Mais la mode est sur les Royal Oak.



Comme la vidéo faisait plus de 10 minutes, j'ai scindé en deux.










DE GRISOGONO


Cette marque est un mystère pour moi. Je ne sais quasiment rien dessus, mais elle sort de temps en temps des OVNI horlogers. Il y a quelques mois étaient apparu sur le Net et sur des magazines horlogers des photos de cette "Meccanino DG " avec un affichage où chaque chiffre est composé de 7 segments (comme sur les chiffres des calculatrices). La question que tout le monde se posait était de savoir si cette usine à gaz allait fonctionner ou pas. Et bien la réponse est juste en dessous de ce texte.

Je n'ai aucune idée du prix, mais ça doit valloir quelques grosses liasses de gros billets. Esthétiquement, la montre est ... indéfinissable. Les aiguilles vert pomme sont d'un goût exquis. Je n'ai pas eu l'autorisation de la manipuler, donc les images sont prises au travers de la vitrine.

Note : Une recherche sur Wikipedia me montre que je ne suis pas le seul à ne pas savoir grand chose sur cette marque. Car l'article français se résume à : "De Grisogono est une marque de luxe suisse, qui produit des montres et des bijoux.". L'article en anglais précise que la marque a été fondée en 1993 par Fawaz Gruosi, un spécialiste des diamants noirs (?). Si le nom ne vous dit rien, je pense qu'une photo devrait vous éclairer :

[image]


Et la vidéo de la montre :


---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

Origami
[image]

Paris,
29/03/10, 18:08

@ Origami

Baselworld 2010. De Eterna à Luis Moinet



ETERNA



Sous la marque Eterna, il y a en fait 2 marques : Eterna et Porsche Design. Je n'ai jamais très bien compris la raison de ces 2 marques.
Eterna présentait donc une réédition de la Super KonTiki (en 1947, l'anthropologue norvégien Thor Heyerdahl faisait la traversée entre le Pérou et la Polynésie). Le bracelet est assez extraordinaire, avec ses maillons métalliques. Édition limitée à 1973 pièces (pourquoi 1973 ?).
Autre montre : la Pulsomètre 1942. Joli cadran montre qui garde bien l'esprit Vintage. Édition limitée à ... 1942 montres. Ou 1943 ? Car celle que j'avais en main portait le N° 0000. Est-ce que cette montre est comptabilisée dans les pièces ? Eterna commence-t-il à compter à 0, ou à 1 ?
Et la nouveauté 2010 était la Madison Eight-Days avec une réserve de marche de 8 jours. Utilisant un mouvement développé en interne, la montre possède 2 barillets et une grande date assez jolie, placée dans le coin du cadran. Prix à partir de 9000 €.
J'ai pu filmer le mouvement, où l'on voit bien la disposition des pièces.

Chez Porsche Design, il y avait la Diver, gros bébé pour plongeur. Le système pour tourner la lunette est assez complexe, car il faut faire basculer toute la montre sur un axe à 6 heures, puis tourner la lunette, puis reclipser la montre. Comme je ne suis pas plongeur, je suis incapable de dire si c'est très pratique. Je n'ai pas l'impression. Mais à part quelques intégristes, qui aujourd'hui plonge avec une montre de plongée ?








FIYTA


Cette marque chinoise est très peu connue en France, et c'est (de mémoire) notre Lapin Blanc qui nous en avait parlé. C'est la marque de la montre qui est allée dans l'espace avec les Taikonautes chinois. Ils avaient sur le stand une des montres tirée de la série qui avait été produite. La montre étant livrée avec un bracelet qui est fait pour aller sur une combinaison spatialle, elle est évidément importable, sauf à changer de bracelet. Niveau taille de la montre, ça joue dans la cour des Panerai. J'avoue que je ne me suis pas vraiment intéressé aux autres montres proposées par cette marque. Je n'ai rien du voir d'intéressant. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a rien d'autre intéressant, vu le nombre de fois où je suis passé à coté de choses intéressantes, sans me rendre compte que c'était intéressant. C'est intéressant, n'est-il pas ?

Donc, si vous avez un ami qui vous casse les pieds avec sa Panerai, vous aurez de quoi lui clouer le sifflet avec cette montre qui est allée dans l'espace. Sauf, bien sûr, si cet ami a AUSSI une Omega SpeedMaster, et qu'elle aussi elle est allée dans l'espace, et que même que la mienne, elle est allée sur la Lune, nananère ! Vous n'aurez alors d'autre choix que de l'éviter systématiquement, car il ne se privera pas de se moquer de vous avec votre montre chinoise qui est importable.

La montre est proposée dans un présentoir qui est assez incroyable. C'est tout un cérémonial pour la sortir. Les autres montres de cette marque ne m'ont pas marqué particulièrement.





J'ai jeté un oeil sur le site US de Fiyta (www.fiyta.us), et parmi les mots clés affichés en clair, il y a : "FIYTA Space Watch defeated OMEGA"




HABRING²


Une très bonne surprise de ce salon, car Habring² n'expose pas. Il venait voir un ami avec qui il travaille, et il avait ammené quelques une de ses montres. J'avais ma caméra, il y avait un coin avec un peu de lumière à coté, j'en ai donc profité. Les montres Habring² (Richard et sa femme Mariaz travaillent ensemble, d'où le carré sur le nom) sont vraiment jolies, et certaines présentent des complications vraiment originales : seconde morte avec petite seconde foudroyante, ou chrono sans poussoirs. Ce dernier est vraiment original, et il m'a fallut quelques secondes pour comprendre comment ça fonctionne.

Ce qui m'a le plus étonné, c'est le prix de ces montres. Pour des montres qui sont produites en toute petite série, avec des complications inédites, je n'attendais à des prix qui dépassent les 10-20.000€. Et bien non. Les premiers prix sont à 1.950 € pour la "Time Only" (H-M-S), jusqu'à 5.500 € (le Chrono COS en acier), hors tourbillon. A ce prix, on a une montre basique (H-M-S) chez la majorité des marques de moyenne ou haute horlogerie, montre qui est produite à quelques dizaines de milliers d'exemplaires. Alors que là, on a une montre d'un horloger indépendant. Ses montres sont belles, sobres tout en étant originales. La production annuelle est d'environ 50-60 montres. Et ce que j'aime chez Habring², c'est qu'il propose ses montres en acier, contrairement à la plupart qui ne proposent leur montres qu'en or, histoire de rajouter un petit bénéfice au passage.

Une belle rencontre.

Si vous voulez en savoir plus sur le chrono sans poussoir, se reporter à la page suivante : http://www.habring.com/content/view/59/81/lang,en/

Et pour la foudroyante seconde morte : http://www.habring.com/content/view/18/30/lang,en/






Les prix des montres Habring² (en acier, sauf indication contraire) :

- La "Time Only" (heure-minute-seconde) : 1.950 €

- Le tourbillon : 12.500 €

- La seconde morte avec mvt à remontage manuel : 3.150 €

- La seconde morte avec mvt automatique : de 3.850 à 5.250 selon la complication additionnelle (Date, réserve de marche, GMT, ...)

- La seconde morte + la foudroyante : 4.750 € (pour moi, c'est LA montre parfaite, avec un rapport qualité/prix fantastique ! Trouvez-moi pour ce prix une montre avec une complication aussi fun, pour une marque qui ne produit pas 200.000 montres par an).

- Le Chronographe COS (Crown Operating System), chrono sans poussoirs : 5.500 € (6.500 en Or). Là aussi, le prix est incroyable !




HALDIMANN


Parce que parfois, c'est bon de se faire du bien ...








HAUTLENCE


Hautlence présentait leur nouvelle montre, la HL2, qui est un "tourbillon séquentiel à affichage digital". La montre utilise une chaîne pour afficher les heures sautantes. La montre ne fonctionnait hélas pas (dans leur hâte de terminer la montre pour Bâle, il y a eu un loupé, et le mouvement ne se mouvait pas).

Mais on pouvait néanmoins admirer le mécanisme, fruit de 3 ans de développement. Au poignet, la montre est très imposante, et elle aura du mal à se glisser sous vos manches de chemises. La platine (et non le tourbillon, comme je le croyais) qui est à gauche du mouvement fait une rotation sur son axe vertical en 60 minutes.

Pour plus de précisions sur ce mouvement, se reporter à l'article de BusinessMontres : http://www.businessmontres.com/breve_1457.htm.

Note : les changements de couleur dans le film, vers 1'30" ne sont hélas pas une fonctionnalité de la montre, mais font partie de la magie du cinéma et de la balance des blancs pas maîtrisée.





Le site Hautlence : http://hautlence.com/Hautlence.html




HUBLOT


Présentées par le modérateur Hublot sur ThePurists, les nouveautés Hublot. Désolé pour la mauvaise qualité du son et de l'image.

Le chrono noir sur fond noir est assez chic, mais pas forcément très pratique pour mesurer la cuisson des œufs. Les montres sont très épaisses, assez grosses. Mais c'est la mode et c'est ce qui se vend, donc ...

J'ai bien aimé l'esthétique de la montre noire avec les index et les aiguilles bleues. Ce mélange de couleur est assez réussi. Et le principe de la rattrapante activée par la couronne est très pratique.

Mais s'il vous plait, Monsieur Bivert, donnez-nous des montres de soirée.

Suite à la faillite de BNB Concept, Hublot (qui était un de ses gros clients) a racheté son outils de production, et a réembauché la moitié des salariés de BNB. Hublot devrait donc à l'avenir nous sortir des montres avec des mouvements extraordinnaires. Je suis impatient de voir ce qui va ressortir de cette fusion. Et j'espère que M. Bivert laissera une liberté créative aux horlogers qu'il a récupéré de BNB.








IKEPOD


On a parlé ici de la tentative de renaissance de la marque Ikepod. Quand j'ai vu leur stand, on ne peut pas dire que ça a renforcé mon optimisme sur cette marque. Un stand minuscule, avec des murs noirs, un sol noir, une table, 6 chaises, quasiment au fond d'un couloir en cul-de-sac. Lugubre ...

Sur la table, 2 sabliers d'une heure, et des séries de montres. J'ai regardé rapidement, et je confirme les avis déjà émis ici par quasiment tout le monde : c'est moche, et super cher. S'ils arrivent à remonter la pente, ils pourront essayer de vendre de la neige aux Inuits. Bon courage aux commerciaux...








JAQUET DROZ


Cette marque appartient au Swatch Group depuis 2000. Son ancien président, Manuel Emch, qui était aussi le designer principal, est parti (je ne sais pas s'il a été viré ou s'il est parti de son plein gré. J'ai posé la question, et a réponse officielle est que c'est lui qui a souhaité partir). Depuis, le président est Tonton Hayek lui-même (sa fille Salma est trop occupée à tourner des films). Comme on ne change pas trop une marque qui marche bien, le design des montres Jaquet Droz n'a pas subi des changements radicaux. Les cadrans sont toujours aussi beaux. A noter que le désagréable (pour moi) "Numerus Clausus N/88", toujours inscrit sur le cadran des montres en éditions limitées.

Jaquet Droz propose aussi une version "Sportive", qui ne m'a pas emballée. Mais c'est principalement parce que pour moi, Jaquet Droz est associée à des montres très classiques. Un peu comme Breguet. Les versions "Sportives" de ces deux marques ne m'ont jamais emballées. Mais visiblement, je dois être minoritaire à le penser, car ça se vend très bien. Tant mieux pour Jaquet Droz ...

J'ai eu aussi la chance de pouvoir écouter une répétition minute, qui utilise un mouvement Frédéric Piguet (qui, si j'ai bien compris, est aussi utilisé dans une des Répétitions minutes Blancpain). La sonnorité était un peu faible. Très bonne, mais faible.


Deux vidéos pour Jaquet Droz : une muette présentant les montres, et une sonore pour la répétition




La répétition :







L'ÉPÉE


Des petites pendulettes de tables, de marque l'Épée. Cette marque appartient maintenant à la marque SWIZA (www.swiza.ch), qui propose des pendulettes de différentes gammes. La marque L'Épée étant la gamme supérieure. En dessous, on trouve Matthew Norman, qui reprend certains des mouvements utilisés par l'Épée, mais dans une finition plus simple et donc moins chère.

Les mouvements sont de 8 jours pour les petits, et 40 jours pour les grands.

Sur la grande pendulette (qui devait faire 25 x 20 x 20 cm), les 2 épées en haut du mouvement se croisent toutes les 20 secondes.

A partir de 4'40, la pendulette présentée est une Matthew Norman. Elle utilise le même mouvement que la pendulette du début.








LOUIS MOINET


Une autre découverte pour moi de ce salon. Cette marque propose des montres assez incroyables. La première est une montre avec une petite complication originale : l'aiguille des secondes rétrogrades sur 5 ou 6 secondes.

Mais j'ai beaucoup plus aimé les montres de la collection "Jules Verne" (ils ont un accord avec les ayants-droits du célèbre peintre). La forme des boitiers, le système de déclenchement du chrono, et surtout le rotor avec une gravure magnifique représentant les cratères de la Lune.

La marque propose aussi une montre avec un cadran en os de dinosaure (à noter qu'une autre marque proposait des cadrans en véritable merde fossilisée de dinosaure). Cet os donne un aspect assez magique au cadran, et l'utilisation d'un bracelet en galuchat, teinté avec une couleur approchante, donne à la montre une impression visuelle très forte.

Le stand était hélas un peu perdu parmi d'autres marques sans aucun intérêt. C'est vraiment dommage, car ils auraient mérité une exposition beaucoup plus importante.


---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

Origami
[image]

Paris,
29/03/10, 18:10

@ Origami

Baselworld 2010. De Miki Eleta à Quiting


MIKI ELETA


J'adore les horloges. Le stand de l'AHCI (Académie Horlogère des Créateurs Indépendants) présentait une vingtaine de pendules. Le temps et les mauvaises conditions de lumière ne m'ont hélas pas permis de filmer beaucoup d'horloges. Celles de Miki Eleta sont plus originales que les autres (qui sont superbes, mais plus classiques).

Je vous laisse admirer.








MILLION SMART


Million Smart Enterprise est l'un des 2 ou 3 principaux fabricants de tourbillons en Chine, avec Sea-Gull. Tous les ans, ils sortent des montres avec des complications incroyables, et on ne sait jamais s'il faut rire ou pleurer devant leur montres. Ce qui est sûr, c'est que pour moi, c'est un passage obligé. Donc, je regarde la vitrine, et je vois une montre avec 2 balanciers. QUOI ! ? Les chinois auraient-ils conçu un mouvement à résonance, comme chez Journe ? Vais-je pouvoir faire bisquer Ed the Grocer ? Je rentre donc dans le stand qui doit faire ... 12 m², et qui sent bon la clope froide (sur le Salon, soit l'interdiction de fumer n'existe pas, soit tout le monde s'en fout. Surtout sur les stands chinois ...). Je demande au responsable qu'il me parle un peu de cette montre. Et il m'indique qu'en fait, le second balancier ne sert strictement à rien. Il doit être relié à un barillet qui lui aussi ne sert à rien. Il me dit qu'à l'origine, un client européen était venu le voir (ou avait du le contacter par mail ou MSN) pour qu'il fabrique un double tourbillon. Mais comme c'était compliqué et cher, les chinois lui avaient proposé une version simplifiée : ce double balancier.

La seconde montre que l'on voit, avec le tourbillon à midi, était pas mal. Le responsable du stand ne voulait pas que je filme la boucle dépoyante, car il y avait le nom de la marque pour laquelle elle a été faite. On voit d'ailleurs sur le dos de la montre que le nom a été effacé (je n'ai pas essayé de deviner qui c'était). Pour un tourbi chinois, je trouve la montre assez réussie.

La troisième montre utilise un mouvement orbital qui tourne. A noter le bracelet en véritable cuir de pneu.





Le site internet de Million Smart : http://www.millionsmart.com/e/default_home.asp




NIVREL


Je voulais les voir principalement pour écouter leur répétition 5 minutes. J'avais écouté une de leur répétition il y a longtemps, et je voulais raffaîchir ma mémoire auditive. Résultat, je suis resté 1 heure sur leur stand, à regarder leurs montres.

Parlons répétition, d'abord. Ce n'est pas vraiment ça. Le poussoir à 6 heures est mal placé, et il faut pousser comme un âne pour la lancer. Le son est correct (mieux que dans mon souvenir), mais le fait que ce soit une répétition 5 minutes et non minute est dommage (oui, je sais, ça fait snob de dire ça). La partie répétition est un module qui vient se poser sur le mouvement, ce qui fait qu'on ne voit rien. Pas de marteaux, pas de timbres à 0,56 € pour la France ou 0,70 pour l'Europe et la Suisse.

De plus, la répétition 5 minutes est en fait assez proche d'une répétition quart. C'est à dire qu'elle sonne les heures, puis le nombre de 5-minutes passées après l'heure.

En revanche, j'ai été impressionné par les cadrans. Il y en a pour tous les goûts. Ca ne plaira pas forcément à tout le monde (dont moi), mais j'ai admiré la technique, ou plutôt les techniques. J'ai particulièrement aimé l'idée d'avoir sur sa montre un détail d'un tableau, le cadran étant peint par le même peintre.

J'ai repensé au système de déclenchement de la répétition, qui est à mon avis le principal point noir de la montre. Non, la solution n'est pas Biactol ! Mais je verrais plutôt un système similaire à celui proposé par Louis Moinet sur ses chronos Jules Verne, c'est-à-dire un levier qui viendrait enclencher la répétition. Ou alors, ce qui serait peut être plus simple, déplacer le poussoir à 8 heures ou à 4 heures, en tout cas pas entre les cornes à 6 heures, car le bracelet gène le déclenchement.







ORIS


Oris. Voilà une marque que j'aime bien. Des montres simples, avec souvent des petites complications, des prix très raisonnables, et une qualité plus que correcte. En résumé, un très bon rapport qualité/prix.

Les montres présentées sont :

- Une édition limitée (88 pièces) Oscar Peterson.

- Une montre de plongée dont une partie du prix ira à la protection de la grande barrière de corail. Résiste à une plongée à 1000 m

- Une Oris TT3, édition Daryl O'Young, noire avec un traitement DLC (Diamond-Like Carbon), qui est encore plus résistant que le PVD. Daryl O'Young est un coureur (c'est ce que lui reproche sa femme) automobile qui pilote une Porsche 997. La montre est donc logiquement limitée à 997 exemplaires. Ils auraient aussi pu faire une édition limitée à 4 exemplaires, car la Porsche 997 a 4 pneus, mais le responsable commercial a du penser que ce ne serait peut être pas une si bonne idée...

- Une autre montre de plongée, la Col Moschin. J'espère qu'un jour, Oris aura la bonne idée de faire une édition Dominique Prieur etu Alain Mafart, deux célèbres plongeurs français. La montre résiste à 1.000 m, la réserve de marche correspond aux couleurs du drapeau Italien (ce qui est assez dérangeant, car le vert correspond à une réserve insuffisante). Et je pense qu'Autrichon Gris va pousser des hurlements en voyant la lunette avec des indications noires. Comment peut-on lire quelque chose sous l'eau, dès que la luminosité diminue ?







PARIS HILTON


BaselWorld, c'est le meilleur, mais c'est aussi le pire. Je n'ai pas eu le courage de regarder avec attention tous les stands pour savoir lequel présentait les montres les plus moches (tâche quasi impossible, tant certaines marques semblent se battre avec acharnement pour briser toutes les barrières du mauvais goût). La recête pour gagner est simple : Prendre un mouvement à quartz chinois, le mettre dans un boitier en alliage chinois, demander au clochard aveugle qui fait la manche en bas de chez vous de dessiner un cadran, ajouter 2 ou 3 aiguilles qui ne servent à rien, récupérer une photo de vomi d'ivrogne, et l'utiliser à la place du nancier Pantone que vous n'avez pas les moyens d'acheter. Ah oui, j'oubliais : pour le boîtier, ne rien prendre en dessous de 45 mm. Et si possible, ajouter des morceaux de métal à droite à gauche.

Donc, je voulais vous montrer que BaselWorld, ce n'est pas que des montres superbes. Et quoi de mieux que les montres paris Hilton. Et oui, la blonde qui a inventé le mouvement perpétuel (elle fait parler d'elle, donc les journalistes parlent d'elle) fait des montres ! Je n'ai hélas pas eu l'autorisation de filmer les montres hors de leur vitrines, mais je ne baisse pas les bras aussi facilement.





En fait, après avoir revisionné cette vidéo, et après m'être rappelé de certaines montres que j'ai vu dans d'autres stands, je trouve que les montres Paris Hilton ne sont pas si moches que ça. Ou disons que contrairement à d'autres marques, elle n'essaye pas de se faire passer pour une marque de Hôte Hôrlôgerîe. Oui, il y a de quoi faire des cauchemars à Bâle...




PATEK PHILIPPE


Je suis allé les voir en demandant à pouvoir filmer une répétition minute (oui, je sais, je suis un peu monomaniaque). Après quelques jours d'attente, la réponse fut hélas non. Je m'y attendais un peu. Et comme un con, je n'ai pas demandé à filmer leurs autres montres plus simples. Mais la "PR France" (Public Relation) qui m'a appelé m'a indiqué que Patek ferait une soirée "Post-Basel" à Paris à la mi-Avril, et que je serai invité.

Les montres exposées chez Patek ne sont pas évidentes à filmer, car il y a toujours beaucoup de monde devant, et les filmer n'aurait pas apporté grand chose de plus que les photos que vous avez dû voir ici ou là. Sur le stand Patek étaient exposées des pendulettes qui étaient plus intéressantes à filmer, et que vous n'avez pas du voir beaucoup en photo (on se demande pourquoi). Il y a sûrement un marché pour ces objets. Mais je me vois mal en avoir une chez moi dans ma cuisine, dans une étagère Billy d'Ikea.

Et Patek a pensé à moi, car la marque diffusait un petit film sur les répétitions. Je me suis donc précipité dans la salle de projection, en pensant qu'il y aurait autant de monde que le jour de la sortie d'Avatar. Bizarrement, j'étais seul dans la salle. Le film de 5 minutes commence avec une voiture qui s'arrête devant une belle demeure. Les roues de la voiture crissent sur le gravier. Un père et son fils (à moins que ... Non, Patek n'aurait pas osé) sortent de la voiture et marchent. Bruits de pas sur le gravier, puis sur des feuilles mortes. Je ne sais pas où ils sont allé chercher le bruiteur, mais ce n'était pas vraiment raccord. Enfin, je résume le film : Ils sont chez eux, et chaque bruit est amplifié (les marches qui grincent quand on monte un escalier, les pages d'un livre que l'on tourne, le feu qui crépite dans la cheminée, ...). Un texte indique un truc comme : "Les bruits sont ceux qu'on retient quand la mémoire à disparu". Hum ... Non, ça devait être plus intelligent que ça. Mais bon, vous voyez l'idée. Je trouve juste dommage qu'ils aient oublié quelques bruits typique des vieilles maisons : Le lit qui couine dans la chambre d'à coté, le voisin de gauche qui ronfle, la femme de ménage asiatique qui passe l'aspirateur, le jardinier qui passe la tondeuse sur la pelouse dehors, ... Et à la fin du film, on voit Mrs Stern père & Fils essayer une répétition, car chaque répétition qui sort de chez eux doit être validée par eux. Mr Stern, adoptez-moi ! ! ! ! !

Hum, je crois que pour mon invitation à la soirée Patek à Paris, c'est râpé, à moins que la PR ne lise pas ce message. Ou alors, on va essayer l'hypnose : Mme la Public Relation de Patek qui lisez ceci, vos paupières sont lourdes, vos bras sont relâchés, votre esprit est apaisé, vous êtes sur une plage de sable fin, vous êtes bien. Vos yeux se ferment ... Euh non, ils ne se ferment pas ! Sinon, vous ne pourrez pas lire la suite. Merde ! Comment je fais pour vous hypnotiser si vous gardez les yeux ouverts ? Essayez de fermer un oeil ? Votre paupière droite est lourde, lourde... Votre oeil droit se ferme. Le gauche reste ouvert pour lire la suite... Vous dormez d'un oeil. Voilà, maintenant, vous allez compter jusqu'à 10, et à 10, vous allez vous réveiller en ayant oublié tout le texte ci-dessus. Attention ... 1 ...... 2 ....... 3 ......... 4 ......... (bon, vous devez être pressée, alors, on va aller plus vite) . 5 . 6 . 7 . 8 . 9 . 10. Voilà, vous pouvez reprendre une activité normale, et n'oubliez pas de m'envoyer une invitation. Je promets de bien me tenir avec les hôtesses.








PAUL PICOT


Cette marque est pour moi une heureuse découverte. J'avais demandé un RdV sans trop savoir à quoi m'attendre. Et la personne qui m'a présenté leurs montres m'a fait découvrir tous les petits détails qui rendent ces montres intéressantes. J'ai été impressionné par la qualité des cadrans. A première vue, rien de transcandant. Mais en y regardant de plus près, on voit plein de petites attentions au détail qui montrent le désir de bien faire des montres. Un exemple parmi d'autres : Sur le disque de la date, les jours ne sont pas imprimés. Ils sont découpés. On voit donc à travers. Et derrière ce disque des jours, il y a un rectangle rouge. Le résultat, c'est que sur l'arc de cercle qui présente les jours, seul le jour actuel est rouge. Bon, ce n'est pas très bien expliqué, mais quand on regarde attentivement, on apprécie la performance. Surtout que l'horloger m'a expliqué que c'est tellement compliqué et délicat à fabriquer qu'il doit jeter 9 cadrans pour en garder 1.

On voit bien la découpe sur cette photo (tirée du site Paul Picot) :

[image]


Pour moi, c'est à ce genre de petits détails qu'on reconnaît des designers et des horlogers qui aiment les montres. Car 90 % des clients ne verront pas ces détails qui coûtent cher. Mais pour les 10 % restants (les gros malades comme nous), c'est le genre de choses qui font super plaisir, et qui font aimer la montre.

Il y a aussi la "Gentleman Arc-en-Ciel", avec des jours colorés. Je suis moins fan, car la plaque "Gentleman" à 2 heures qui est là pour équilibrer le cadran n'est pas très heureuse. Cette plaque me fait un peu penser aux plaques "Gentlemen" sur les portes de toilettes.

J'ai aussi été impressionné par la qualité du bracelet en acier. Il est solide, on sent qu'il peut subir sans broncher les activités les plus risquées, et que c'est le bras qui se cassera avant le bracelet. Hum ... A bien y réfléchir, est-ce que c'est vraiment une bonne idée d'avoir un bracelet aussi solide ? Est-ce qu'il ne faudrait pas mieux que ce soit le bracelet qui lâche avant le bras ? Trop de qualité est-il parfois mauvais ? En tout cas, comparé aux bracelets Rolex, les bracelets Paul Picot sont largement au dessus. Et je ne pense pas que Paul Picot pourra publier de sitôt un recueil d'histoires avec des bracelets qui lâchent.

J'ai aussi été admiratif par leur cadran en ardoise. Cela donne une couleur et une texture incroyable à la montre. Le disque d'ardoise de moins de 1 mm d'épaisseur est collé sur un support en laiton pour le renforcer. J'ai vraiment BEAUCOUP aimé cette montre.

J'ai aussi pu voir et filmer des montres avec de la peau de cobra. Le bracelet est en cobra, mais le cadran est lui aussi recouvert de cette peau, ce qui lui donne un beau relief. Que les amateurs de Cobras se rassurent, la voiture est endormie avant d'être dépecée. Et accessoirement, il s'agit de cobras d'élevage.

Par contre, je suis TRÈS déçu : je viens de découvrir sur leur site qu'ils ont une répétition minute en 40 mm (dans la collection Atelier), et ils ne l'avaient pas, ou ils ne me l'ont pas montré. Pour l'an prochain, je leur demanderai d'en amener une rien que pour moi.

Donc, une marque peu ou pas connue en France, avec une qualité de finition des montres très bonne, et un soin important donné aux détails. J'étais impressionné !





Et leur site : http://www.paulpicot.ch/




PIERRE DEROCHE


Derrière ce nom tautologique se cache en fait Dubois Depraz, qui est un des fournisseur de modules additionnels (chronos, ...) pour de pas mal de marques horlogères de moyenne gamme.
La marque proposait des montres de la gamme Grandcliff :
- la GrandCliff Milady avec son bracelet cousu façon corset. C'est mignon...
- La GrandCliff TNT Penta, avec sa grande date sur son cadran ouvert. Grosse montre sportive, donc pas mon truc à moi que j'aime.
- la GrandCliff TNT BelCanto : une grosse montre bracelet avec Répétition quart et chrono. Cette montre utilise un mouvement ancien de montre de poche Lecoultre. La montre n'est pas pour les fillettes, à moins que la fillette ne mesure 1,90 m et ne pèse 80 kilos. La montre fait en effet 55,5 mm, et doit atteindre 1,5 cm de haut. Le président de la marque a trouvé 3 mouvements dans une brocante, il les a acheté, et les propose réemboités. Le tout pour la modique somme de 172.000 CHF. Euh, non, j'ai vérifié, il n'y a pas erreur dans la décimale. Soyons sérieux. 120.000 Euros pour une répétition quarts réemboitée, c'est du gros n'importe quoi. Désolé à M. ou Mme Dubois Depraz qui va lire ça. Pour ce prix, j'ai une répétition minute Patek.
- La GrandCliff TNT Royal Retro : Utilisation d'un module Dubois Depraz pour afficher les secondes au moyen de 6 aiguilles rétrogrades.








QUINTING


Je connais ces montres depuis une dizaine d'années. Ces montres m'ont toujours fasciné. La prouesse technique, d'abord, de déporter tout le mouvement dans le bord du boitier. Et puis le look qui est inimitable.

J'avais donc pour la première fois l'occasion de manipuler ces montres. Et en vrai, elles sont encore plus incroyables. C'est comme un tour de magie : même si on connait le truc, et même si on sait que le magicien et son assistante se détestent, on est toujours bouche-bée devant le tour. Et encore plus étonné de voir qu'à chaque fois, le magicien ne tue pas vraiment son assistante, alors qu'il en meure d'envie.

Les montres Quinting sont donc des montres mystérieuses. La marque propose 4 ou 5 modèles différents (avec ou sans chrono). Les montres utilisent jusqu'à 13 disques de saphir (pour le chrono), le tout dans un boitier qui fait moins d'un cm de haut. J'ai beaucoup aimé le principe du quantième, qui indique si on est le matin ou le soir. La flèche fait en effet un saut chaque 12 heures, au lieu d'un saut toutes les 24 heures, comme sur un quantième "simple".

La production annuelle est de 1000 montres.

Alors oui, le principal problème avec ces montres, c'est qu'il ne faut pas être poilu. Car les poils écrasés sur le fond de la montre, ça fait bizarre. C'est le problème commun à toutes les montres transparentes (Corum Golden Bridge, Blancpain Tourbillon saphir, ...).





Le site : http://72.4.145.180/fr/intro/ (il faudrait que le responsable du site fasse une redirection, car afficher l'adresse IP au lieu de www.quinting.com, ce n'est pas très beau.

---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

Origami
[image]

Paris,
29/03/10, 18:12

@ Origami

Baselworld 2010. De Rebellion à Zenith



REBELLION


Une marque de montre que je ne connaissais pas. A l'origine, se trouve une écurie de course automobile qui participe entre autre aux 24 heures du Mans (www.rebellion-racing.com, dont l'ancien nom était Speedy Racing). En 2008, la marque de montre est créée. Le public visé est plus proche du millionnaire que du smicard.

La montre la plus impressionnante est la T-1000, dont la réserve de marche est de 1000 heures, soit près de 41 jours ! Pour atteindre une telle performance (qui est le record de réserve de marche actuellement), la montre utilise 6 barillets qui se remontent en parallèle et se déchargent en série. En gros, les ressorts se remontent en même temps, mais ils redonnent l'énergie les uns après les autres. Et pour remonter ces 6 ressorts, il a fallu trouver un système qui évite de passer 20 minutes à tourner la couronne de remontoir. La solution trouvée a été d'installer un levier que l'on actionne. Deux chaînes transmettent la force du levier aux 6 ressorts. Ces chaînes font une boucle d'environ 3 cm de long, et chaque maillon doit faire 2 x 0.5 mm. Malgré les dimensions, chaque chaîne supporte un poids de 8 kilos, soit le double nécessaire pour la montre (afin d'avoir une marge de sécurité pour que la chaîne ne casse pas)

La montre qui était sur le stand avait hélas subi les assauts de pas mal de monde, et le système était hors-service. Nous n'avons donc pas pu essayer ni voir fonctionner ce système de remontage.

La montre est limitée à 100 pièces, et le prix devrait être inférieur à 100.000 CHF (nonante-neuf milles Francs plus précisément, soit septante milles Euros). Ce qui est impressionnant, vu la prouesse technique que ça doit être de faire fonctionner une telle machine. Avec la montre Hautlence HL2.0, c'est l'autre montre super technique du Salon. Et comme pour la HL2.0, la montre exposée ne fonctionnait pas...

Le site : www.rebellion-timepieces.com








RESSENCE


Une petite marque comme je les aime, avec une montre originale, conçue par un amateur (tiens, ça me rappelle quelqu'un ...). L'affichage est vraiment sympa et original. Ca reprend un peu une des montres de Calabrese, mais je ne pense pas que ce soit du plagiat.

L'utilisation d'un verre bombé et le cadran qui est parfaitement plat font qu'on a l'impression que le cadran est aussi bombé et qu'il est collé au verre. Le verre est d'ailleurs le défaut de cette montre, car il n'a pas de traitement anti-reflets, et ça perturbe un peu la lecture du cadran. Mais c'est un prototype, et le modèle final ne devrait pas avoir ce problème. Le prix prévu de cette montre devrait être assez doux. Si vous voulez contacter Ressence : www.ressence.be.








ROLEX


C'est simple, Rolex ne veut pas. J'ai demandé gentiment, ils m'ont gentiment répondu "non". Ce n'était pas une question d'emploi du temps, c'est juste que Presse ou pas, on ne filme pas, on ne photographie pas.

Tant mieux, ça m'aurait fait chier de devoir filmer des Rolex.

Comme chaque année, de toute façon, la seule nouveauté, c'est le changement de couleur sur un ou deux cadrans, ou alors des aiguilles ou des index qui sont 2% plus gros ou plus petits. Et les amateurs de Rolex vont encore discuter des heures et des heures sur ces changements infimes. Youpi ...




SEA-GULL


C'est La marque principale quand on parle de tourbillons chinois. Leurs présentoirs débordaient de tourbillons, chacun différent des autres. Ils présentaient aussi un Quantième Perpetuel / Répétition Minute. Je n'ai hélas pas eu l'autorisation de faire fonctionner la répét. Mais d'après des personnes qui ont eu cette "chance", c'est assez affreux. De plus, le prix est délirant (environ 60.000 US$). Peut-être qu'ils n'ont pas voulu que je fasse sonner la répétition justement parce que j'avais une caméra vidéo, donc qui enregistre le son.

Il avaient aussi un mouvement tourbillon squeletté, et en le regardant, j'ai trouvé qu'il avait quelque chose de différent de ceux que l'on voit habituellement. En regardant avec une loupe, j'ai vu que la gravure des ponts semblait être manuelle et non pas faite par une machine. Cela m'a été confirmé par les responsables de Sea-Gull. Bon, ce n'est pas encore la gravure Suisse, mais ils se rapprochent.


Deux vidéos pour la Mouette chinoise, pour ne pas dépasser les 10 minutes Youtubienne.












SEIKO


Seiko est un peu l'équivalent japonais du Swatch Group : une marque qui produit des montres à tous les prix, depuis 10 $ à 100.000 $. Elle doit avoir un service R&D (Recherche & Développement) assez extraordinaire, car ils sortent des nouveaux mouvements aussi vite que Rolex change la couleur du cadran de ses montres.

Les Grand Seiko sont absolument superbes. Leur cadran a une texture sublime, la taille des boitiers est parfaite, la finition est très bonne. Elles existent en 36 et en 38 mm. Pour mon poignet, le 36 est un peu petit, mais en 38, j'ai eu du mal à l'enlever de mon poignet tellement elle m'allait bien.

J'ai évoqué avec les représentants japonais de Seiko l'histoire de Tag. Je pensais qu'ils refuseraient de répondre, ou qu'ils me ressortiraient le discours langue de bois, mais pas du tout. Sachant que je me suis présenté avec un badge Presse, et qu'ils ne m'ont pas indiqué que c'était "Off the record", je me permets de résumé leur position : Ils sont RAVIS de toute cette histoire ! Ils avaient signés avec Tag un NDA (Non Disclosure Agreement), mais maintenant, ça n'a plus trop de sens. Ils sont ravis, car le fait que Tag ait choisi un de leur mouvement est la preuve que les japonais sont capables de concevoir et produire des mouvements qui sont aussi efficaces et fiables que les mouvements Suisses. Je leur ait demandé leur avis sur le fait que Tag ait décidé de ne pas conserver l'organe réglant (balancier + spiral fin), pour prendre à la place un système Nivarox, qui appartient au Swatch Group. Ils sont comme moi, ils n'ont pas compris l'intérêt, car ça revient pour Tag à se replacer sous le bon vouloir du Swatch Group, qui peut décider du jour au lendemain de ne plus livrer à Tag-Heuer. Alors que si Tag avait conservé l'ensemble du mouvement Seiko, il aurait été beaucoup plus indépendant. Si M. Babin nous lit et veut bien nous répondre, il est bien sûr le bienvenue.

J'ai aussi été impressionné par leur montre qui utilise une encre électronique (la e-ink, ou e-paper). Elle utilise des micro billes qui contiennent elle-mêmes des micro-billes noires et blanches, chargées positivement et négativement. En dessous de chaque bille, un courant positif ou négatif passe, et fait migrer les billes noires ou blanches vers la surface. En jouant sur la puissance du courant, ils peuvent ainsi obtenir 4 ou 5 nuances (je ne sais plus trop) du blanc au noir, avec 2 ou 3 nuances de gris intermédiaire (hum, je ne suis pas très sûr sur la façon dont ils arrivent à obtenir des nuances de gris. Donc, on va faire comme si c'était un truc comme ça).

[image]


L'affichage est très beau, avec une très bonne résolution (j'ai contrôlé à la loupe). On pourra regretter qu'il ne soit pas en couleur, mais personnellement, je préfère ce N&B. Et puis si l'écran était en couleur, j'aurais l'impression de me trimbaler une mini-télévision au poignet (ce qui est surement le rêve de pas mal de monde, mais aussi mon cauchemar...)


Ils m'ont aussi présenté des montres plus ... originales. Une Seiko Credor avec une finition assez baroque. Personnellement, je n'ai pas aimé du tout; la montre est beaucoup trop chargée. Mais si j'ai bien compris, le mouvement qui anime la montre est une pure merveille de quelques mm de haut.

J'ai aussi pu essayer la montre AstroBoy. C'est ... original. Mais j'imagine qu'au Japon, des milliers de "Salarymen" dont la jeunesse a été bercée par les feuilletons télévisés de ce héro, voudront avoir ce personnage à leur poignet. C'est un peu comme si Breguet sortait une montre L'Ile aux Enfants, avec Casimir dessus. Je suis sûr que ça aurait un succès fou ! Ou la tête de Dorothée ? Ah non ! Je sais ! Il faut faire un chrono bicompax, avec pour chaque compteur un chapeau de Chapi-Chapo ! Chapi-Chapo Attention ... Retour vers le votre jeunesse :

Chapi Chapo
Patapo
Chapo chapi
Patapi
Biribibi
Rabada dada
(petite voix) dada !!

Pacha pacho
Pitipo
Pacho pacha
Pitipa
Biribibirabadadida
(rires)


Ah Putain ! J'ai pris 30 ans dans les dents, là ...

Pour en revenir à Seiko, les Grand Seiko font partie de mon trio de tête, dans les montres avec des prix humains.

Pour les vidéos : Une première présentation rapide des montres en vitrine :





Puis les montres en main :







SHENZHEN WANGFUJING


Je donne un Carambar à la personne qui connaît cette marque dont le nom fleure bon l'Afrique Sub-Saharienne.

Cette marque inconnue le serait probablement restée si je n'avais pas repéré dans leur vitrine un tourbillon bien sympatique. Surtout que le matin même, je filmais celui de Blancpain. Et après revisionnage des deux, on va dire qu'il y a un petit air de ressemblance. Les avocats de Blancpain vont avoir du blancpain sur la planche ... Je n'ai pas demandé le prix du tourbillon, mais mon petit doigt me dit qu'il sera légèrement inférieur à celui de Blancpain.

Maintenant, j'espère ne pas avoir, avec ce message, causé des problèmes aux honorables responsables de la Shenzhen Wangfujing Watch Company. Hum, je m'avance peut être un peu sur l'avant dernier terme. Car en cherchant sur Google, je tombe sur le site de cette société : http://www.sz-junhe.com/ . Et sur la première page, on voit qu'elle vend : des ustensiles de cuisine, des balais à chiottes, des bouilloires, des couteaux, de "autres". Hum ... D'après le site de BaselWorld, la marque de montre qui est derrière (ou devant, tout dépend de quel point de vue on se place) est LACERTA (http://www.lacertawatch.com/). Les adresses postales des 2 boîtes sont les mêmes. Je n'ose imaginer les discussions professionnelles chez Shenzhen Wangfujing :

- Putain, j'ai un problème pour bien équilibrer la cage du tourbillon qu'il faut qu'on livre pour Bâle avant le 17 Mars...

- Tu appelles ça un problème ? Moi, j'arrive pas à trouver des poils en plastique qui soient assez rigides, mais pas trop non plus, sinon ça raye l'émail, et il faut en plus que la merde ne reste pas trop accrochée aux poils. Tu veux qu'on échange ?

- C'est gentil, mais tu sais, avant d'être à la section Montre, j'ai été pendant 3 ans à ton poste.

- Fèiwù (Merde) ! Qu'est-ce que tu as fait pour te faire muter au sous-sol ?


Ce qui est marrant, avec les montres chinoises, c'est qu'il y a toujours un mystère quelque part. Pourquoi un fabricant d'ustensiles métalliques se met-il à fabriquer des montres, et plus particulièrement des tourbillons qui ressemblent à ceux de Blancpain ? Pourquoi le site principal de la marque ne parle-t-il pas de ces montres ? S'ils ne veulent pas qu'on sache qui est derrière la marque Lacerta (un nom passe-partout, qui ne permet pas de déterminer l'origine géographique de la montre), pourquoi s'être inscrit à Bâle sous le nom de la maison-mère ? Utilisent-ils des composants des balais-chiottes pour leurs montres ? Ou l'inverse ? L'outillage est-il commun ? Ou plus simplement, Shenzhen Wangfujing se contente de racheter des mouvements, voire des montres complètes à d'autres fabricants chinois. Mais alors, pourquoi avoir un stand à Bâle, et qu'est-ce qui a bien pu passer par la tête du responsable ? Par quel cheminement intellectuel peut-on partir de balais-chiottes et arriver à des tourbillons ? Je préfère ne pas imaginer ...

En tout cas, je sais ce que Blancpain doit faire pour se venger de cette marque : Commencer à fabriquer des balais-chiottes ! Ça serait super classe !

Bon sang ! Je me rends compte que j'ai plus parlé de cette marque que de Rolex. Remarquez, c'est normal : Eux, au moins, ils créent de nouveaux mouvements...








SINN


Je n'ai hélas pas eu le temps de prendre rendez-vous avec Sinn pour filmer leurs montres dans de bonnes conditions. Mais les montres exposées étaient vraiment sympa et jolies. Et ce n'était pas un jugement biaisé par le fait qu'ils étaient entourés de marques de seconde ou troisième zone. Les montres Sinn ont, je trouve, une cohérence qui est assez rare. D'autres marques partent un peu dans tous les sens, alors que quand on regarde la vitrine de Sinn, on a une sensation de logique, de cohérence.









TAG-HEUER


Après l'histoire du soit-disant mouvement In-House de Tag qui est en fait un calibre Seiko, je me voyais mal aller demander de filmer des montres chez Tag. M. Babin est peut-être rancunier... Et je tiens à mes genoux. Un accident est si vite arrivé ... Je me suis donc approché discrètement du stand Tag, en me joignant à un groupe, pour voir leur nouveau système de balancier sans spiral fin. Visiblement, ça fonctionne à l'aide d'aimants. L'avenir nous dira si cette technique peut remplacer avantageusement le système traditionnel.

L'an prochain, promis, je prends mon courage à deux mains et une bonne assurance vie, et je vais chez Tag-Heuer.




THOMAS NINCHRITZ


Encore une montre comme je les aime : décalées. Et dans le cas présent, décalée en bas à gauche, et retournée.









ULYSSE NARDIN (téléphone)


Ce qui était assez marrant, c'est qu'Ulysse Nardin était présent sur 2 Halls à Bâle : le Hall 1, celui des grandes marques, où elle présentait ses montres. Hélas, ils n'ont pas trouvé le temps de me recevoir. Pas d'images des montres UN, donc. En revanche, Ulysse Nardin était aussi présent au Hall 4. Le Hall 4 est une sorte de ... comment trouver une image ... une sorte de fourre-tout, avec un éclairage lugubre, des petits stands tristes. A se demander qui paye : l'organisateur du Salon pour faire venir les petites marques, ou les petites marques (j'ai lu dans le magazine interne de Baselworld que les premiers prix pour les stands à BaselWorld - donc probablement dans le Hall 4 - coûte 10.000 CHF). Bref ... Ulysse Nardin présentait son ... téléphone ! Et oui, après les téléphones-vibromasseurs, les téléphones-montres ! Le principe est simple : Vous prenez un téléphone, et vous lui collez un mouvement automatique de montre dedans. A quoi ça sert ? Aucune idée ! Je n'ai pas eu le courage de lire le "Press Kit". Par conscience professionnelle, j'avais demandé un rendez-vous pour filmer l'objet. Mais le matin du rendez-vous, je me suis rappelé que premièrement, je ne suis pas un professionnel, et deuxièmement, il y aurait surement BEAUCOUP plus intéressant à filmer ailleurs. Et troisièmement, je n'ai aucune conscience. Désolé donc à Ulysse Nardin de leur avoir posé un lapin. Je pense qu'ils s'en remettont.

J'ai tout de même filmé la vitrine, où était exposé le squelette du téléphone où l'on voit le mouvement, et un téléphone complet. Je vous laisse découvrir.








UNION GLASHUTTE


Union Glashute partageait un stand avec la marque Certina, qui appartient comme elle au Swatch Group. Le rapprochement des deux marques sur le même stand (ou presque) est assez étrange. Le Swatch Group couvre toute la gamme de l'horlogerie, depuis les montres jetables à 20-50 €, jusqu'à Breguet et ses montres à quelques millions d'euros.

Les montres Union Glashütte se situent dans le milieu de gamme. J'avais repéré dans leur vitrine une montre avec l'indication du jour avec une aiguille 3 bras. Au poignet, j'ai été déçu. Je n'ai pas accroché. Pareil avec la seconde montre. Probablement à cause de la forme carrée des boitiers.

En revanche, j'ai beaucoup plus aimé leurs montres rondes, principalement celles avec la grande date (le léger décalage du 3 sur le film est dû au fait que la montre est un prototype). Les cadrans sont sobres, impeccables.

Les rotors sont, je trouve, un peu trop basiques. La découpe "UNION" manque un peu de finesse.

Note : les images ne sont pas de très bonne qualité, la faute à la lumière qui n'étais pas suffisante.








URWERK


J'aime toujours autant ces montres, un peu moins leur prix. Je n'ai hélas pas eu le temps de prendre rendez-vous avec eux, donc je ne peux que vous proposer ces quelques images.








WELDER


Comment dire ... Ça vous est déjà arrivé d'avoir envie de vomir rien qu'à regarder quelque chose, mais la conscience professionnelle et/ou la politesse vous impose de vous maîtriser ? Et bien j'ai vécu ça pour vous chez Welder. Je cite ce que me dit le site WelderAmerica.com : " The trendy new men's watch line created by U-Boat designer Italo Fontana ". Quand je vois ces montres, je SAIS que Dieu n'existe pas. Qu'Il n'intervienne pas quand des milliers de personnes meurent de maladie ou dans des tremblements de terre, je peux comprendre. Mais qu'Il laisse passer CA, non. Ce n'est pas possible.

Comment vous décrire la sensation d'avoir une montre Welder au poignet ? On retient sa respiration, on se dépêche de filmer en espérant ne pas avoir à refaire une prise parce qu'un reflet parasite est apparu. On se dit que les toilettes sont à environ 200 m, et qu'il aurait été plus intelligent de prévoir des sacs vomi comme dans les avions. On se console en pensant aux horlogers chinois qui ont monté ça dans une usine (ou plutôt une prison) de Shenzhen, en se disant qu'il y a toujours pire comme boulot.

Bon, allez, ne soyons pas trop négatif. Il y a un truc que j'ai bien aimé, et qui sera surement repris ici ou là : 4 ressorts boudins qui tiennent le boitier. Ça ne sert évidemment à rien, mais c'est marrant.

J'étais même allé sur le stand U-Boat pour demander à filmer les montres. Mais entre le p'tit vendeur qui avait une gueule à tourner dans des films de boules et le "Dizaïneur" Italo Fontana qui était à moins de 20 mètres de moi, j'ai préféré battre en retraite.








ZENITH


Zenith, c'est bien, mangez-en ! Ou à défaut, allez chez votre dealer de montres préféré, et redécouvrez cette marque. Oui, ça a été la très bonne surprise du Salon, et Non, je n'ai pas eu une montre pour en dire du bien.



---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

Origami
[image]

Paris,
29/03/10, 21:39

@ Origami

Baselworld 2010. Cadeau Bonus

En cadeau bonus, pour le plaisir des oreilles


---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

Origami
[image]

Paris,
30/03/10, 09:48

@ Origami

Baselworld 2010. Conclusion

CONCLUSION

Je me suis éclaté à Bâle, à voir, manipuler et écouter autant de montres magnifiques. J'espère que ce "petit" reportage vidéo vous permettra de mieux vous rendre compte des montres, ou en tout cas différemment des photos habituelles.
J'étais a priori le seul "journaliste" à Bâle avec une petite caméra vidéo HD. Peut-être que l'an prochain, tout le monde fera pareil.
En tout cas, je suis convaincu de l'intérêt de présenter les montres en vidéos. Car beaucoup d'elles ont des complications "son et lumière", qui rendent très mal, voire pas du tout en photos. La vidéo est donc, selon moi, un bon moyen.
Reste à régler quelques petits problèmes techniques (lumières, balance des blancs, focus, bouger, ...).

J'attends avec impatience vos retours, ainsi que les commentaires des marques présentées ici (ainsi éventuellement que celles qui ne sont pas là).

---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

tac
[image]

30/03/10, 11:08

@ Origami

extraordinaire CR

Je n'ai que lu, et regardé la vidéo du balai-à-chiottes-tourbillon-mystérieux-chinois :-D

Un seul mot pour ce CR, rien que le texte, le temps passé, l'idée des vidéo : extraordinaire :yes:

Merci JJ (mais ça manque un peu de hongroises tout de même).

sebcile


30/03/10, 11:32

@ Origami

ENORME !!!!!!!!!!!!

Un ENORME MERCI :ok:

Un travail impressionnant et c'est un vrai bonheur de pouvoir regarder des videos.

:clap: :clap: :clap: :clap: :clap: :clap:

JoeldeToulouse


30/03/10, 11:36

@ Origami

La vache ! Je comprends que tu y sois resté 5 jours !

Tout simplement fabuleux.
Certaines videos n'ont pas de son : dommage, même un son live avec les bruits d'ambiance auraient été bien... A moins que ce soit mon ordi qui déconne...
En tout cas merci pour le heures de travail que ça représente !

BB Webmaster
[image]

30/03/10, 11:44

@ Origami

FA-BU-LEUX !!

Hello !!

Alors là, je suis sideré... C'est le CR le + étonnant que j'aie pu voir depuis un bail !! Comme je suis au taf, je ne peux même pas regarder les vidéos pour le moment... Ce sera l'occupation de la soirée !!

Merci Origami pour tout... même si ça manque un peu de jeunes scandinaves à forte poitrine !!!

BB

---
Toi mon frère, je serai toujours avec toi.

Origami
[image]

Paris,
30/03/10, 11:44

@ JoeldeToulouse

La vache ! Je comprends que tu y sois resté 5 jours !

» Certaines videos n'ont pas de son : dommage, même un son live avec les
» bruits d'ambiance auraient été bien... A moins que ce soit mon ordi qui
» déconne...

Non, c'est normal. Sur certaines vidéos, c'est parce que j'étais en train de discuter de choses "officieuses", ou "off the record". Sur d'autres, je trouvais que le son n'apportait rien de plus, car personne ne parlait.

Donc, ton PC va très bien.

---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

tougues


30/03/10, 11:47

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

Magnifique, super boulot et des commentaires tellement juste !!!!
tougues:clap:

Origami
[image]

Paris,
30/03/10, 11:50

@ BB Webmaster

FA-BU-LEUX !!

» Merci Origami pour tout... même si ça manque un peu de jeunes filles
» scandinaves !!!


J'ai hésité à filmer les hôtesses de certains stands. J'ai essayé sur celles du stand Tag Heueur, qui avaient des petites jupettes, types nymphes grecques.
Mais autant en vrai ou par écrit, c'est rigolo, autant en vidéo, ça fait malsain, voyeur. De la même façon que je suis mal à l'aise quand je vois à la télé des reportages sur les salons automobiles, avec des demoiselles devant les voitures, où l'on sent le caméraman plus intéressé par la fille que par la voiture.
Donc, le test sur les hôtesses de Tag m'a convaincu que je devais rester sur les montres. Désolé ... ;-)

---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

Zerkis


30/03/10, 12:03

@ Origami

n'ouvrez pas ce sujet

Merci Origami, grâce à toi je vais être improductif au possible en conférence téléphonique :D

Basel comme si on y était :)

Merci pour le temps passé :)

Boris
[image]

30/03/10, 12:39

@ Origami

Colossal

Origami, ton compte-rendu est colossal.

Ca fait dix ans que je traine mes guetres sur les fora horlogers, et ce doit etre un des meilleurs CR que j'ai lu, a l'egal des meilleures contributions sur ThePurists.

J'imagine le boulot de dingue que ca a du te demander, alors je m'incline tres bas, et te remercie chaleureusement de nous avoir fait partager ca.

Boris

cisco


30/03/10, 12:40

@ Origami

Du bonheur !

Génial ton Cr et encore j'ai pas les vidéos :-D

Ed the Grocer
[image]

Paris,
30/03/10, 12:41

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

J'ai ouvert au bureau, je n'aurais pas dû ... faut attendre maintenant derevenir ce soir à la maison pour y passer la nuit.

Extraordinaire, JJ !

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier - Pour voir les photos otages de Photobucket ransomware : sur Google Chrome, download l'extension "Photobucket Hotlink Fix " et sur Firefox : " photobucket embedded image fix " ou "Photobucket Hotlink"

alguy


issy les mlx,
30/03/10, 13:52

@ Origami

Promis

Je vais tout lire et regarder ce Jeudi. (souvent jour libéré pour profession libérale, tendance médicale).
Merci pour le partage.

---
al1

birdy1962
[image]

Lausanne, Suisse,
30/03/10, 14:39

@ Origami

Baselworld 2010. Conclusion

MERCI
Monsieur Origami pour ce super CR de baselworld.
Un boulot de pro !
En plus j'adore ton humour "coluchien"

J'y suis allé pour la première fois et je n'ai pas aimé car (pour comparer) c'est comme le salon de l'auto….la dacia tu es libre de voir et touché, mais Ferrari, Aston martin, Rolls…..tu regardes.car si tu n'as pas les invitations, tu ne rentres pas.
ZENITH
Très jolie la zénith Elite
BULOVA:
Quand j'ai vu la montre, je me suis dit: tiens elle ressemble à l'aqua terra (index et cadran) et à la seamaster (aiguilles)
CORUM
Très jolie la montre " pièce de monnaie" et la miss a un petit accent neuchâtelois….
DE GRISOGNO
La miss à gauche est la femme du mec et c'est la fille " chopard" caroline gruosi-scheufele et à droite c'est Liz Hurley actrice
HABRING
Superbe la foudroyante !
REBELLION
On écrit nonante, pas nonEnte, bon je pardonne c'est du français….LOOOL
SEIKO
Elles sont belles ces Grand Seiko…..soupir….


PS
Les vidéos de:
chopard
Sinn
ne fonctionnent pas

---
Si toutes les femmes étaient fidèles, il n'y aurais pas d'hommes infidèles !

Origami
[image]

Paris,
30/03/10, 14:49

@ birdy1962

Baselworld 2010. Conclusion

Bonjour Birdy,

Merci pour le signalement des erreurs, qui ont été corrigés (nonante, et les 2 vidéos Chopard et Sinn)

---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

Private_Fred

30/03/10, 15:02

@ Origami

JJ, j'ai reçu nos pass press pour le salon de l'érotisme !

Salut mon poto,


Je veux même pas savoir combien de temps tu as dû passer à t'occuper de ce CR, mais en tout cas, ça force le respect !!

Maintenant, te dire si ce qui est le plus savoureux, ce sont les montres ou ton humour...je pencherai pour la JJ touch, à cheval entre les nuls et Max pécas... ;-)

Ca se lit tout seul, c'est agréable, rigolo, informatif, avec des vraies impressions "réelles" d'être humain dedans, ça nous change des press-kits et autres discours stéréotypés.

J'ai des invits pour le salon du sex-toy la semaine prochaine, t'en es ?


Amitiés,


FRed

---
L’art produit des objets assez moches, qui deviennent beaux avec le temps, alors que la mode produit des choses belles, qui deviennent moches avec le temps...J.COCTEAU.

jcduss
[image]

lugdunum,
30/03/10, 15:10

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

non de non, elle est méritée la carte de presse, ca va demander d'emmener le PC au lit...pas de soir, il y'a mes porteurs de "HUBLOT" préférés !

---
JC DUSS

BaraToZ
[image]

Toulouse,
30/03/10, 15:17

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

Merci à toi Origami,

Quel bon moment de lecture en perspective !

Dommage que ta vidéo sur mes montres Paris Hitlon soit si courte ! (pour le moment je n'ai eu le temps que de regarder celle ci, on ne rit pas !).

En un grand merci,
BaraToZ

---
La maturité de l’homme, c’est d’avoir retrouvé le sérieux qu’on avait au jeu quand on était enfant.

Riki
[image]

Pas loin de là...,
30/03/10, 15:51

@ Origami

WAOUUUUUUUUUUU !!!!!!!

Phénoménal la somme de travail effectué ! De la passion, de l'humour, du boulot, tout y est !
Je te valide Reporter Chronomaniaque de l'année, bravo :ok: :ok: :ok:

---
carpe diem.

Gér@rd
[image]

Paris,
30/03/10, 16:15

@ Origami

Merci ! J'ai les oreilles qui en tintent encore ! (st)

.

---
On peut diviser les gens en trois catégories (ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter).

Xavier78


30/03/10, 16:29

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

BELL & ROSS

Bell & Ross continue de produire des belles montres (il faut bien, vu le
nombre de copies de leur montre carrée BR01, il ne peuvent pas se reposer
sur leurs lauriers). La montre Radar est rigolote, mais vu le nom,
j'aurais plutôt vu un disque des secondes avec un trait qui fasse toute la
longueur du rayon, et non pas 1/4. Voire, pourquoi pas, un disque qui
fasse le tour du cadran en 4 ou 5 secondes (la durée moyenne de révolution
d'un vrai radar, quoi.
Le plus impressionnant, avec ces montres, c'est qu'elles sont très fines,
et elles se glissent donc très facilement sous les manches d'une chemise.
Donc, malgré leur taille importante, elles sont beaucoup plus portables que
la majorité des autres montres sportives.
Note : au tout début du film, la couronne dépasse beaucoup, mais c'est
parce que j'avais oublié de la revisser.
La seconde montre de la vidéo présente la particularité d'avoir un verre
teint, ce qui fait que les index et les aiguilles blancs en dessous
semblent colorés. Je n'ai pas vraiment compris l'avantage du verre teinté
par rapport aux aiguilles colorées, mais c'est très chouli.
Il y a ensuite une variation sur un même thème, avec des changements de
couleurs pour le cadran et les aiguilles. Et l'inévitable "noir sur fond
noir", très jolies (car il y a deux modèles différents), mais en pratique,
ça ne doit pas l'être, justement.

Et Bell & Ross revient aux montres rondes, qui reprennent les codes
couleurs des BR01. Mêmes aiguilles, mêmes cadrans (ou presque), mêmes
bracelets (ou presque). J'aime beaucoup, mais on perd l'aspect original
des montres carrées. B&R se retrouve alors en compétition avec beaucoup
d'autres marques.







Bravo pour ce super reportage sur Bell&Ross qui est une marque que j'affectionne particulièrement!

Donc moi aussi j'apporte ma modeste contribution "statique" ;-) à ce super reportage! Bravo encore!

Voici la nouvelle collection Bell & Ross présentée à Bâle: Vintage BR Carbon BR123 & BR126 ,BR03 MILITARY CERAMIC et la BR01 Radar.

Le nouveau modèle Vintage Carbone (41 mm) est apparemment le premier de la refonte entière de la gamme Vintage chez Bell & Ross!! De bonne augure...

[image]
[image]
[image]
[image]
[image]
[image]
[image]

BR03 MILITARY CERAMIC boîtier 42MM en céramique Kaki et glace teintée...

[image]
[image]
[image]
[image]

Et voici la radar qui sort enfin!

[image]
[image]

autrichongris
[image]

30/03/10, 17:07

@ Origami

Baselworld 2010. De Miki Eleta à Quiting

). Et je
» pense qu'Autrichon Gris va pousser des hurlements en voyant la lunette
» avec des indications noires. Comment peut-on lire quelque chose sous
» l'eau, dès que la luminosité diminue ?
»
»



»
»
»
»

Sur l'internet....On ne vous entend pas hurler.... :lol3:

Merci à toi pour cet impressionnant témoignage !!

---
Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir. Sviatoslav Richter

J D


30/03/10, 17:36

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

Incroyable est le premier mot qui m'est venu.
Un grand merci pour ce partage, c'est un régal.

---
Non, pas la trempette !

stiocour
[image]

30/03/10, 17:49

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

Cher JJ,

Quel boulot, bravo!

Il faudra que je prenne le temps de regarder cela dans le détail.

J'ai particulièrement goûté le commentaire sur le stand Rolex. En fait, il faudrait leur attribuer un hall à part dénommé le Hall Rolo car clairement ils n'ont rien à faire dans le Hall of Dreams, et encore moins dans les Hall de l'Inspiration ou de l'Innovation:lol2:

Bon,je retourne à Mer essayer de vendre mes tocantes avant de me faire taper sur la tête!!

Remarquez, même pour les Rolex, même atn a eu du mal .... (private joke). La crise de Charlie avec le papy n'était rien à côté, mais bon, l'acheteur potentiel pendant 48 heures nous lit peut-être...

Pascal
[image]

30/03/10, 19:00

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

Difficile d'en rajouter par rapport à ce qui a été dit: tu as fait un énorme boulot qui me laisse pantois. Tu as toute mon admiration, JJ ! Chapeau bas !

Alain
[image]

30/03/10, 19:39

@ Origami

LEGENDARY !

JJ, j'ai ri, j'ai pleuré, je me suis passionné, j'arrête le cinéma, je ne peux pas m'aligner face à tant de talent.
Tu es l'Albert Londres de la presse horlogère et ton compte rendu ainsi que celui de Joël résument parfaitement l'esprit de ce site que nous avons fondé il y... dix ans : Parler des montres sous un angle personnel, avec de l'humour et de la culture horlogère...

BRAVO
Je me suis régalé !

---
« Quand j’énonce une assertion , je m’aperçois tout de suite que l’assertion contraire est à peu près aussi intéressante » Raymond Queneau.

seconde


30/03/10, 19:55

@ Origami

Juste 2 mots : BRAVO et MERCI ! (nt)

-

Jerry
[image]

30/03/10, 21:26

@ Origami

Respect et merci !!

je n'ai rein d'autre à ajouter.
ah si : Merci, vraiment.:ok:

---
Allez Hop ! C'est l'heure...

gibus
[image]

La Rochelle,
30/03/10, 22:00

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

M E R C I !

et quel travail ! Bravo.

L.

---
L'épreuve du courage n'est pas de mourir, mais de vivre.
[Vittorio Alfieri]

20'age

Région parisienne,
30/03/10, 22:22

@ Origami

Excellent CR !!

La vidéo est un sacré plus

Un immense merci pour toutes ces infos qui transpirent la passion !

---
La passion est le moteur de la création

Jeff d'Alsace
[image]

France,
30/03/10, 22:29

@ Origami

Bravo!

Bonsoir Origami,
Un grand bravo! L'idée des vidéos est excellente. Je suis conquis par Haldimann et notamment la H1 et H8.
Merci pour ce post qui est le résultat d'un travail colossal!

---
Jeff.

Grinhu
[image]

30/03/10, 22:43

@ Origami

Baselworld 2010. Conclusion

Bon, je ne vais pas attendre de tout avoir vu pour te remercier (je compte avoir fini ce week end!). C'est une très belle présentation du salons pour qui n'y n'est pas allé, le tout avec ton style inimitable, bref, grand bravo, cette carte de presse n'était pas usurpée!

---
Mes montres!

Gdi
[image]

RP,
31/03/10, 10:52

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

C'est fou comme la lecture de cet article peut induire une forte dépendance. Je n'ai achevé la lecture (et encore!) qu'à épuisement de la batterie du portable.
Chapeau bas Môssieur Origami :ok:

PS : Si Blancpain ouvre une souscription pour vendre des balais-chiottes, j'en suis ! :rotfl:

---
NON à Chronoagent.it

de fursaK
[image]

31/03/10, 11:48

@ Origami

Merci beaucoup

merci pour le reportage, le temps passé.
grandiose
Bravo, un vrai moment de plaisir à te lire.

de fursaK

dacha
[image]

Val de Marne,
31/03/10, 21:30

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

G E N I A L !!!!!

Grand merci :lol:

Bon, c'est vrai, il manque quelques bimbos ...:petard:

---
Les choses qu'on possède finissent par nous posséder ...

beetle


villefranche/mer,
01/04/10, 07:30

@ dacha

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

un grand merci et bravo.

vraiment trés instructif quel travail!!!

Fredo
[image]

01/04/10, 07:53

@ beetle

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

Merci!

ftikai


01/04/10, 11:03

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

»

Compte-Rendu BaselWorld 2010


Merci pour le super compte-rendu. Et quelle bonne idée ces vidéos.

Ce qui pourrait être amélioré: Un éclairage d'appoint.

[image]

Mais une lampe de poche + un bout de papier blanc collé pour diffuser la lumière ferait aussi l'affaire.

[image]

robisa06
[image] Uploaded with ImageShack.us

01/04/10, 17:08

@ ftikai

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

Un superbe travail merci beaucoup :ok:

KLING


Page d'accueil Strasbourg (environs),
01/04/10, 18:08

@ robisa06

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

Ô grand maître Origami,

Quel "boulot" extraordinaire !!!

Cela fait une éternité que je n'ai pas posté sur Chrono, mais là, que dire d'autre que FA-BU-LEUX.

Un grand moment tout comme mes camarades et encore, je n'ai pas tout regardé.

En plus de ton talent de journaliste, d'écrivain, de grand reporter, j'en passe et des meilleurs, tu as un humour qui rendrait jaloux plus d'un dont c'est le métier.....

Je me suis surpris à éclater de rire à la lecture de tes périgrinations.

En un mot comme en cent, MERCI

---
Ne pas toujours se fier aux lois de l'observation instantanée

foversta
[image]

Page d'accueil Paris,
01/04/10, 23:08

@ Origami

Merci Origami !

Un superbe compte-rendu avec ton style bien à toi qui donne une perspective particulière et rend la lecture intéressante.

:ok:

---
Fr.Xavier

Grinhu
[image]

01/04/10, 23:27

@ Origami

Baselworld 2010. Conclusion

Bon, ça y est, j'ai parcouru les allées de Bâle en 1ere classe!
Merci beaucoup du temps passé pour nous transporter là-bas, et surtout d'être sorti des sentiers battus, j'ai découvert plein de marques et de modèles!

---
Mes montres!

Roblin
[image]

Page d'accueil Charente,
03/04/10, 13:32

@ Origami

Baselworld 2010. Le compte-rendu ( ADSL obligatoire ! )

Si un prix de la presse horlogère se crée ou existe, il te revient de droit.

Je ne dirai qu'un mot "Chapeau" :ok:

Humour, informations, découvertes, tout y est.

Un grand merci pour ce boulot de dingue (non rétribué, ce qui fait toute la valeur du partage)

Encore bravo ;-) :clap: .

---
L'enfer est pavé de bonnes intentions.

261670 messages dans 21678 discussions, 32655 usagers enregistrés, 42 usagers en ligne (6 enregistrés, 36 invités) :
bob, sixte, karamazov, Kim75, pismo, coyoterebelle
RSS Feed
powered by my little forum