capitaine56

Page d'accueilBretagne,
14/03/17, 16:47
 

Les deux charmantes (Revues & Essais)

Voici peu, je suis tombé sous le charme de deux mignonnes qui se sont laissées convaincre de venir cohabiter sous mon toit. Elles me plaisent bien et l'envie me démange de vous en parler. Ne sachant trop de laquelle je souhaite vous entretenir en premier, j'ai choisi la solution la plus simple : vous inviter à les découvrir en même temps et ,pourquoi pas ? les comparer. Option osée s'il en est, mais elles ne sont pas jalouses l'une de l'autre. Enfin, c'est ce que j'espère car, si des éléments les rapprochent, des tas de caractéristiques les séparent.. Tâchons de voir. La moindre des politesses consiste d'abord à procéder aux présentations de rigueur.

Face à face, Mademoiselle Spring Drive de Grand Seiko,

[image]


et Madame Royale de Péquignet.

[image]


Joli duo et de haut lignage, n'est-il pas ? Faisons simple : laissons-les se dépeindre elles-mêmes? N'est-ce pas un passage obligé que de savoir se faire valoir, en tout bien tout honneur, lorsque l'on veut séduire ?

« Qu'en pensez-vous, Mesdames ?

-Mais comment donc ! » m'entends-je répondre à l'unisson par deux voix assurées.

Sans attendre, la princesse de l'Empire du Soleil Levant s'octroie la parole :

« Je suis issue de la plus vaste famille horlogère du monde et ma dynastie remonte à 1881, lance-t-elle sans la moindre modestie.

-Moi, je suis native de Morteau, dans le Jura français. Ma famille est bien petite, fondée dans les années 1970 par mon grand-père Eugène. J'ai connu bien des tribulations, je l'avoue, mais je m'appelle Royale, ce qui n'est pas peu.

- Morteau, dites-vous ? Cela existe, Morteau ? Mon ancêtre Kintaro Hattori de Tokyo se permettrait de sourire s'il était encore de ce monde. Toute Royale que vous êtes, ma pauvre fille, je crois savoir que vous êtes fauchée comme les blés, comme on dit vulgairement chez vous, alors que moi, je peux m'appuyer sur un solide empire adossé à une montagne d'or.

-Je ne dis pas le contraire, ma riche amie, mais est-ce bien là le sujet ? Nous devons parler de nous, pas de la famille. »

Et, se fâchant soudain:

« Donc, ton empire, hein, tu peux te le...

-Holà, les filles! Si vous démarrez sur ce ton, autant arrêter tout de suite. Je vous rappelle, à tout hasard, que vous n'êtes, l'une et l'autre, ni les plus belles, ni les plus rares de vos lignées. Vous êtes simplement deux de mes compagnes, point barre. Charmantes, sans doute, mais vous êtes priées de ne pas vous pousser du col, sinon, au coffre, toutes les deux ! »

Ayant pour un temps rabattu leur caquet, je laisse les deux adversaires reprendre le cours de leur débat. La Péquignet attaque :

« D'abord, t'as l’œil étroit, ma petite asiatique !

-Comment ça , l’œil étroit ?

-Parfaitement : une ouverture de trente deux millimètres, j'appelle ça un œil étroit. Moi, le mien en mesure trente quatre et toc !

-Oh !

-Et en plus, dans une orbite de quarante millimètres, pile poil comme toi. Donc, mon œil est plus grand que le tien et mieux proportionné.

[image]


-Oh !

-A propos de proportions, je ne te parle même pas de ton épaisseur : douze millimètres, deux de plus que moi, ah ! Ah ! Ah ! Salut, la grosse !

[image]


-Oh ! Alors là, alors là ! Chipoter pour deux millimètres par-ci, deux millimètres par-là, franchement...

L'attaque soudaine en coup droit portée en pleine poitrine par un fleuret acéré a failli faire mouche et a déséquilibré la Nippone. Passant elle aussi au tutoiement rageur , elle crache :

-Et toi, tu as vu la couleur de ton regard ? Noir. Inexpressif. Bovin. Tu me fais penser à un air de Carmen : « un œil noir te regarde ! » Le mien est clair, délicatement nacré avec des reflets d'ivoire.

[image]


-Noir, mon regard ? Et ta sœur ? Avant de médire, admire un peu ces douces nuances chocolatées. C'est pas expressif, ça ?

[image]


-Ouais. Admettons. »

Un long silence s'ensuit. Chacune reprend son souffle.

« As-tu vu mes index ? Contre-attaque la Nippone. Et mes aiguilles ? Tu as vu ce travail, ma pauvre amie ? Ce relief ? Ces facettes ? Tu as vu mon logo ? Hein ? Hein ? Qu'est-ce que tu trouves à répliquer à ça ? »

[image]


La petite Française fléchit sous cet assaut rondement mené et demeure interdite. Indubitablement, la Japonaise vient de marquer waza ari. On a frôlé l'ippon. Je m'empresse de remonter  ma compatriote:

« Mais non, tes index ne sont pas moches. Un peu maigres, peut-être, mais pas moches. Disons que tes parents auraient peut-être pu faire mieux en la matière, mais ce n'est qu'une opinion personnelle; et ton logo! C'est gracieux, une fleur de lys. Et puis j'aime bien tes aiguilles qui se marient avec ce lys et ta réserve de marche sur ta hanche gauche.

[image]


-Dis-donc, toi, faudrait voir à pas avantager la Française, hein ! Moi aussi j'ai une réserve de marche placée au même endroit et la mienne fonctionne dans le bon sens, du bas vers le haut.

[image]


-Tu rigoles, ricane la Jurassienne. Une réserve de marche, ça va en diminuant, donc du haut vers le bas, c'est logique.

-Vers le haut !

-Vers le bas ! Et en plus j'ai un mignon petit sous-cadran sur la hanche droite, pour rétablir l'équilibre, avec une jolie petite trotteuse.

[image]


-Non mais j'hallucine ! Tu as vu ma trotteuse centrale à moi? Elle glisse, elle glisse, elle glisse en douceur, comme une patineuse sur la glace. C'est pas beau, ça, peut-être ? Et ton dateur ? Il est où ton dateur ? Le mien est à ma taille, à droite, mais le tien ? »

[image]


Ployant sous le crochet du droit, la petite Royale me jette un regard noir de reproches et me balance un direct au porte-monnaie :

« Ce n'est pas de ma faute si le Pépère, là, n'a plus les moyens. »

Pépère ! Oh ! Le chameau, pensais-je in petto. Mais que rétorquer ? Elle a raison. Trop de folies l'an dernier.

« Bon, ça suffit. Encore un coup bas comme celui-ci et je t'échange contre la première Festina d'occase venue. Tiens-toi le pour dit.

-Eh, Pép... Mon doux Seigneur ! Je rigolais. N'empêche que ton Asiate, là, elle a un bracelet en acier et tu as toujours dit que tu préférais le cuir.

[image]


-Oui... Non... Cela dépend du cuir; et ce n'est pas pour dire, mais le tien, il a beau être noir façon tenue sado-maso, ce n'est pas ma tasse de thé, me vengeais-je. Pour tout te dire, je le trouve bien ordinaire, avec son imitation croco.

[image]

[image]


-Oh !
-Et ta boucle, je la trouve trop grosse.

[image]


-Oh !

-Oui, empâtée, même.

[image]


-Oh !

-Non mais admire un peu le poli et le brossé du bracelet de la Japonaise. Mesures-tu la qualité que dégage son fermoir dépliant ?

[image]


[image]



-Oh ! Tiens, tu me fais trop de peine...n'empêche que son acier, là, il est bien plus lourd au poignet. Prends ça dans les dents, Pépère.

-Oh ! »

Je demeure à nouveau sans voix. Pépère...

La native de l'Empire du Soleil Levant intervient d'une voix suave :

« Allez, viens dévisser ma couronne, ça te remontera le moral. Cela ne donne-t-il pas confiance ? Sens-tu comme je suis douce à manipuler ? Apprécies-tu l'aisance de mon changement de date rapide ?

[image]


-Ah ! Ça va bien avec ta date, hurle l'autre. On en a assez parlé de ta date ! Je m'en tamponne de ta date ! Et puis ta couronne, elle est bien plus proéminente que le mienne ; et moins douce, en plus."

[image]


Folle de rage, elle ajoute:

"Et puis ça suffit, vous deux. Tenez, regardez ! »

Ce disant, la Mortuacienne se retourne pour nous montrer son c..pardon : son dos.

[image]


Je demeure bouche bée. Peut-être un léger filet de bave concupiscent s'écoule-t-il au coin de ma lèvre inférieure, mais je n'y prends pas garde.

« Doux Jésus ! Ces côtes de Genève ! L'arrondi de cet immense barillet ! La gracilité de ce rotor ajouré faisant miroiter une fleur de lys ! Ah, tout ! Ah ! Ce tout souligné d'une lunette maintenue par six minuscules petites vis ! »

[image]


Voilà : je suis amoureux. A mon âge ! Hélas, je ne suis pas encore au bout de mes peines. La Japonaise n'a pas l'intention de s'en laisser conter.

« Et moi, s'écrie-t-elle en montrant son dos à son tour, c'est de la daube, ça, peut-être ? »

Entre nous, je ne sais pas où elle a appris le français, celle-là, mais je lui trouve parfois un langage un peu trivial. C'est l'époque, sans doute.

Bing ! Je prends un autre coup sur la tête.

[image]


« Alors ? C'est-y pas mignon, cà ? C'est-y pas bien travaillé ? Ça présente-t-y pas bien ? Et vous n'avez pas tout vu ! Y a encore du matos, là-dessous ! T'aimagines mon Spring Drive, Pépère ? Sais-tu seulement ce que c'est qu'un Spring Drive ?

[image]


-Hé ! Intervient l'autre chipie, si Pépère ne sait pas ce que c'est, ton Spring Drive, il sait peut-être reconnaître un calibre Royal ! Je te rappelle que j'ai été élue meilleur calibre du monde !

[image]


-Tu parles...On a vu ce que ça a donné.

Pépère...Seigneur, ayez pitié. Retenez-moi!

« Bon ! Cette fois-ci, assez rigolé, les filles. Vous me prenez pour un vieux schnoque ? OK. D'accord. Oui, j'ai vu le Spring Drive. Oui, je sais ce que c'est qu'un calibre Royal. Il m'arrive encore de lire quelques articles de-ci de-là et je ne suis plus un perdreau de l'année. C'est même grâce à cela que vous êtes ici, je vous le rappelle. Alors, je déclare le combat terminé. Et pour calmer vos instincts batailleurs, je vous proclame gagnantes à égalité. Match nul. Aucune réclamation ne sera admise, je suis le seul juge et arbitre. Maintenant, à la niche, toutes les deux et laissez-moi me distraire avec une autre petite camarade.

...J' vous en ficherai, moi, des Pépères...»


 

---
Rien ne sert de penser,
faut réfléchir avant.

gunt

14/03/17, 18:06

@ capitaine56
 

Les deux charmantes

Merci, pour ces interpretations féminines! la demoiselle Seiko sera certainement ma prochaine promise:love:

Ed the Grocer
[image]
Paris,
14/03/17, 19:01

@ capitaine56
 

Les deux charmantes

Merci pour la double revue, mais deux en même temps, ce serait trop pour moi pour pouvoir les apprécier, tu as du tempérament !

Un seul regret à ta lecture , pourrais tu mettre des photos un peu plus grande ? On reste parfois un peu frustré...

---
Ed the Grocer ancienne maison l'Epicier - Say no to photobucket ransomware !

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
14/03/17, 19:21

@ Ed the Grocer
 

Les deux charmantes

»
» Un seul regret à ta lecture , pourrais tu mettre des photos un peu plus
» grande ? On reste parfois un peu frustré...

C'est parce que je suis nul en photo, alors je me fais petit;-)

---
Rien ne sert de penser,
faut réfléchir avant.

alemmar
[image]
Page d'accueil14/03/17, 20:26

@ capitaine56
 

Les deux charmantes

Charmant billet, qui met très bien en valeur ces deux montres que tout oppose.
In fine, d'après ta revue, on reste sous le charme des deux, ce qui est très bien, car elles ont de quoi attirer, chacune dans leur registre.
Il était donc inévitable d'avoir les deux, ce que tu fis, preuve d'intelligence horlogère couronnée de bon goût!

---
Please touch your own favorite watch with your kind heart and love for ever.
(I. Tokunaga)

http://watchphotosblog.eklablog.com/accueil-c24620802

regalis
[image]
15/03/17, 19:50

@ capitaine56
 

Les deux charmantes

» Et pour calmer vos instincts batailleurs, je vous proclame
» gagnantes à égalité. Match nul. Aucune réclamation ne sera admise, je suis
» le seul juge et arbitre.

Bonsoir Capitaine et merci pour cette présentation originale de vos belles.

Sans vouloir vous offenser, je crois tout de même déceler dans vos écrits une (légère) préférence pour la Seiko.
A moins que ce ne soit ma propre subjectivité qui parle...

---
"Your time is gone!"

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
15/03/17, 20:43

@ regalis
 

Les deux charmantes

» A moins que ce ne soit ma propre subjectivité qui parle...

Existe-t-il quelqu'un qui soit objectif en matière de montres ? (de voitures, de gastronomie ou de sexe opposé...)

---
Rien ne sert de penser,
faut réfléchir avant.

birdy1962
[image]
Lausanne, Suisse,
15/03/17, 20:48

@ capitaine56
 

Les deux charmantes

bonjour mon capitaine...

joli duel et pas commun !

merci pour ce texte drôle et travaillé.


salutations

ps
preference pour la japonaise...mais les goûts et les coûts leurrent....

---
Si toutes les femmes étaient fidèles, il n'y aurais pas d'hommes infidèles !

248842 messages dans 20692 discussions, 28356 usagers enregistrés, 87 usagers en ligne (1 enregistrés, 86 invités) :
tymelen
RSS Feed
powered by my little forum