Tytil

12/06/16, 14:35
(Modifié par Tytil
le 12/06/16, 14:40)
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie (Compte-rendus rencontres)

On s'en est aperçu dans la première partie : il y a beaucoup à dire sur Andreas…On pourrait encore parler des engrenages coniques dont Andreas s’est également fait une spécialité et pour lesquels il a développé lui-même une machine-outil dédiée. Cet engrenage conique très fiable « favorise à la fois la répartition de la puissance et la fiabilité des mécanismes »


S’il fallait retenir une chose de la précédente biographie, c’est son incroyable créativité, une envie permanente d’inventer, d’innover. Il fait naître à la réalité des «organismes vivants» qui n’ont encore jamais existé, renouvelant ainsi les thèmes classiques de l’horlogerie (référence à Breguet).

Le nombre de brevets (14) qu’il a déposé en est une franche illustration :
CH707938 (A2) Transmission for mechanical watch movement, STREHLER ANDREAS
• WO2014063264 (A3) WATCH, LEHMANN PRÄZISIONSTECHNIK GMBH
• CH705294 (A2) Timepiece, MAITRES DU TEMPS SARL
• CH700606 (A1) Alarm hammer for clock movement of wrist watch, BALL WATCH COMPANY SA
• CH700605 (A1) Horlogical movement for wristwatch, BALL WATCH COMPANY SA
• CH698758 (B1) Chronograph movement, MAURICE LACROIX SA
• CH695174 (A5) Balance wheel for mechanical watch, ANDREAS STREHLER
• CH695227 (A5) Wristwatch with hand indicating month and window showing day, MOSER SCHAFFHAUSEN AG
• CH695226 (A5) Date and hand setting device for watch, MOSER SCHAFFHAUSEN AG
• CH695225 (A5) Calendar display for mechanical watch, MOSER SCHAFFHAUSEN AG
• CH695229 (A5) Clockwork mechanism has exchangeable structural unit comprising limiter and regulator, PRECISION ENGINEERING AG
• CH695223 (A5) Limiter for clock mechanism, PRECISION ENGINEERING AG
• CH695228 (A5) Clock or watch mechanism has exchangeable structural unit, PRECISION ENGINEERING AG
• CH693155 (A5) Timepiece display mechanism has single display organ switched between alternate display modes, STREHLER ANDREAS



Beaucoup de ses solutions techniques visent la longévité du mouvement. Le mécanisme de remontage emploie des engrenages coniques réels, le profil spécialement conçu dont les dents garantissent leur fonctionnement sans usure, l’abrasion étant réduite à presque zéro. En outre, les roues d'engrenages sont conçus avec des points de contact définies de leurs dents pour optimiser la transmission, ceci également dans le but de réduire l'usure et d'économiser l'énergie. Pour la même raison, les deux barillets sont positionnées de telle manière, à éliminer la pression sur les paliers de la roue des minutes.

Le tout sans jamais perdre de vue que les mouvements qu’il conçoit se doivent de rester aisément démontables et réparables, justement parce qu’ils sont complexes !


Mais passons maintenant à la visite de la manufacture



Andreas Strehler, moult fois récompensé, touche-à-tout, a été le plus jeune horloger indépendant, le plus jeune membre de l’AHCI dont il est actuellement le président ! C’est donc avec un grand plaisir que je suis allé visiter cette petite manufacture installée à Sirnach (7000 habitants) dans le canton de Thurgovie.

[image]

Les statuts de Uhr Teil AG (SA) ont été déposés en 2005. Mais Andreas a créé sa première entreprise il y a 20 ans (cf biographie complète dans la première partie du reportage)

J’ai été surpris par les locaux. Rien de démonstratif, le maitre mot est la discrétion. Le bâtiment présente une façade simple à l’image d’un pavillon de famille. Mais c’est vue du flanc que la bâtisse se dévoile et apparait alors plus imposante : c’est une ancienne fabrique de textile (nous ne sommes pas véritablement en terres horlogères).

[image]

[image]


A) Bureau
Son bureau est à l’angle droit de la façade. On peut l’apercevoir de la rue. L’espace est relativement exigu mais il y est bien agencé (en U). Andreas y fait tout: développement sur son ordinateur, test, assemblage… Face à l’entrée se trouve la station CAO/DAO.


[image]


Son premier établi est toujours là, il siège à droite face à la fenêtre

[image]


B) Atelier
L’atelier est en contrebas. Un petit couloir, quelques marches et on débouche sur un grand hall avec tous les postes : usinage, contrôle,etc...


[image]

[image]

[image]



Je ne m’imaginais pas un tel parc de machines: on y trouve toutes les générations depuis les ancêtres mécaniques aux pionniers de la commande numérique jusqu’à la nouvelle génération qu’il a lui-même programmée.

[image]

[image]


[image]

[image]

[image]

[image]


[image]

[image]

Sa première CNC a été acquise il y a 21 ans ! A l’époque, son premier atelier faisait 40m² et il y avait déjà le même établi qui trône désormais dans son bureau.


[image]

A noter qu'il a emménagé à Sirnach il y a 7 ans. Il y a aussi un atelier outillage au sous-sol mais je n’ai pas eu le temps d’y aller

[image]



C) Quelques chiffres


Aujourd’hui, sa petite entreprise compte 9 personnes. Elle produit environ 10 pièces /an

Tout est fait en interne à l’exception bien évidemment de quelques composants : rubis, verre saphir, bracelet alligator, etc. Chaque montre est personnellement assemblée par Andreas. Quand je suis passé, il travaillait par exemple sur des anglages!

Ses clients sont essentiellement américains ou européens. Profil type : âge supérieur à 50 ans.
Les prix de ses modèles sont sur son site Internet. A titre indicatif, le modèle que j’ai essayé coute autour de 112k CHF

Aujourd’hui, ces montres sont notamment distribuées en France via Ekaterina dans son salon parisien des horlogers indépendants, EKSO Watches Gallery.

-Le best-seller de la marque est le modèle papillon avec une réserve de marche de 78h

[image]

-Plus indirectement, son plus grand succès reste je pense l’Opus 7. Les 50 pièces (avec protège couronne) avaient toutes été vendues en 3 jours !

-modèle phare pour moi : la Zwei. Petit rappel du concept : si pression sur poussoir alors l’aiguille des heures affiche les mois. L’aiguille des minutes affiche quant à elle la date...J'y reviendrai dans un autre reportage, vous verrez pourquoi!

- la complication qui m'a le plus interpellé : le remontoir d’égalité (force constante, amène la même énergie à l’échappement que le barillet soit remonté à fond ou pas !)

[image]

Le mécanisme de rotation du satellite en étoile qui court de 6° en 6° sur un spiral additionnel permet à l’ensemble du mouvement de conserver une amplitude constante quel qu’en soit le degré de remontage, ce qui lui donne une précision supplémentaire tout au long des 78 heures de réserve de marche disponibles. Andreas a d’ailleurs réalisé lui-même une maquette de démonstration de cette innovation brevetée qu’il prend toujours un grand plaisir à expliquer visuellement de manière très convaincante.

[image]


D) Conclusion

Voilà, l’après-midi touche à sa fin…Un moment magique!
J’ai découvert un homme simple. Et ceci malgré son immense talent, une reconnaissance professionnel (AHCI, prix Gaia) mais également publique (Guinness book en 2014). Quelle œuvre avec en sus une collection qui compte déjà 8 calibres !
Dans un métier qui exige précision, rigueur, réflexion, maîtrise, j’ai effectivement trouvé qu’Andreas incarnait une certaine « force tranquille »
J’ai également décelé un intéressant mélange entre l’esprit alémanique (recherche de simplicité, robustesse, affichage décentré type Glashutte) et une certaine poésie avec beaucoup de références organiques

A noter que le site Internet d’Andreas est effectivement très bien fait pour une petite manufacture de 10 personnes ! Je vous invite à aller y faire un tour : http://astrehler.ch



Au final, il se dégage beaucoup d’émotions de toutes ses créations

---
CARPE DIEM !

Origami
[image]
Paris,
12/06/16, 14:55

@ Tytil
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie

Merci beaucoup pour ce reportage.
En effet, ce monsieur a tout l'air d'un génie horloger :surprised:

---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
12/06/16, 15:57

@ Tytil
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie

Passionnant, merci!

Je lui piquerais bien sa maquette...

---
Le temps s'en va, le temps s'en va, Madame!
Las, le temps non, mais nous, nous en allons...

laburte

12/06/16, 16:39

@ capitaine56
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie

Même en tant que néophyte, beaucoup de plaisir et d'intérêt à vous suivre dans cette visite,
merci et cordialement !

Tarzom
[image]
par içi et par là,
12/06/16, 17:23

@ Tytil
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie

Merci beaucoup pour cette superbe découverte.

Lecture intéressante, très intéressante, un homme humble et passionnée....

Merci

---
La signature prend de la place inutile ;-)

rocalin
[image]
12/06/16, 18:15

@ Tytil
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie

Merci pour cette découverte!
Pour l'ignare (en horlogerie, entre autres) que je suis, c'est une vraie "initiation/éducation"!

---
Always look on the bright side of life!

Jeff d'Alsace
[image]
France,
12/06/16, 22:09

@ Tytil
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie

Beau CR, merci pour le partage!

---
Jeff.

Eric
[image]
Page d'accueilYvelines,
12/06/16, 22:32

@ Tytil
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie

Merci pour ce reportage et cette découverte pour ma part.
Cordialement

---
Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple - Prévert

marxitude
[image]
Page d'accueil13/06/16, 08:32

@ Eric
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie

Bonjour à tous,

une découverte ET une claque , car qu un homme soit capable de faire un tel travail pour 10 pièces par an .

l artisanat dans ce qu il a de plus exclusif , et quels moyens ............

merci pour ton partage qui m a fait rêver :ok:

bien cordialement marxitude

---
REFUSE TO USE CHRONOAGENT.IT

JoeldeToulouse

13/06/16, 16:32

@ Tytil
 

visite manufacture Andreas STREHLER : 2ieme partie

Superbe reportage Tytil ! Que du bonheur !
Certes les prix sont stratosphériques mais si Andreas trouve des acheteurs c'est qu'il y a des amateurs fortunés sensibles à l'excellence et à l'exclusivité. C'est ce qui a maintenu l'horlogerie d'exception en Suisse depuis la fin du 19e siècle...
Joël

244484 messages dans 20321 discussions, 26818 usagers enregistrés, 70 usagers en ligne (3 enregistrés, 67 invités) :
Mnementh, The Watch Observer, JP5455
RSS Feed
powered by my little forum