capitaine56

Page d'accueilBretagne,
01/02/16, 15:48
 

Un sextant, c'est hors sujet? (Articles)

Un sextant, c'est hors sujet ?

Oui, non, peut-être...quoique...

Et bien moi, je prétends que non. Parce qu'un sextant, c'est vrai, c'est un instrument d'optique, mais ça ne fonctionne qu'en compagnie d'un chronomètre, sinon, ça ne sert à peu près qu'à être joli. Il est en effet habituel et recommandé de faire le point toujours à la même heure, l'idéal étant midi. D'où l'intérêt de disposer d'un chronomètre.

Le sextant permet de se situer en latitude. Le chronomètre permet de se situer en longitude, par comparaison avec l'horloge-mère du bord. Connaissant la latitude et la longitude, on sait où on est, sauf les Dupontd, qui situent la position du "Sirius" à l'intérieur de la basilique Saint Pierre de Rome (voir "le secret de la Licorne";).

Le sextant est également utilisé en navigation côtière, pour calculer la distance entre deux amers. L'amer n'ayant rien à voir avec le Picon, bien entendu, quoiqu'un amer puisse être un bistrot, pourquoi pas?, l'amer étant un point caractéristique de la côte et si vous m'avez suivi jusqu'à maintenant c'est que vous êtes rudement patients. Donc, merci de tenir compte de l'importance du chronomètre pour n'être pas du tout hors sujet.

Avec un sextant et un chronomètre, on peut faire le tour du monde, sur mer comme sur terre, parce qu'au milieu de l'Atlantique ou du Kalahari, par exemple, ça manque un peu de poteaux indicateurs, m'a-t-on dit. Certes, le sextant n'est guère utilisable au milieu de la chaîne de l'Himalaya, car l'horizon n'est pas vraiment horizontal, mais au milieu de la plaine de la Beauce, ça va et la cathédrale de Chartres fait un excellent amer pour retrouver la route de Rambouillet.

Aussi vais-je tenter de vous parler sextant. Ou plutôt d'un sextant. Celui que vous allez voir maintenant. D'où sort-il ce sextant ? Ceux qui ont répondu « de sa boîte » ont gagné.

[image]


Mais il sort aussi d'une armoire et d'un emballage en papier qui permet de savoir depuis quand il n'a pas été utilisé, et ça fait un bail !

En effet, le papier d'emballage, c'est un journal: "Ouest Éclair", le prédécesseur de "Ouest France" dans un lointain passé et le numéro qui nous intéresse en tant qu'emballage, est celui du 27 mars 1940, le petit bonhomme Paul Reynaud étant alors Président du Conseil tandis que nous étions en guerre depuis 204 jours, sous le commandement de l'invincible Général Maurice Gamelin.

[image]

Ayant désenveloppé l'objet avec le plus grand soin, voici ce que je découvre :

[image]

Oui oui oui oui oui...pas nickel, tout ça. Pas nickel, mais parfaitement complet, jusqu'aux miroirs de rechange eux aussi soigneusement enveloppés. L'instrument est signé "Lenoir à Paris". Quelques recherches sur Google et je découvre un certain Schwartz, dit "Lenoir" (logique pour ceux qui parlent allemand !) à Paris, fabriquant d'optique au XIX ème siècle. Intéressant...

[image]


Maintenant, y a plus qu'à :

[image]

[image]

[image]

[image]


C'est vraiment crasseux : laiton oxydé, vert de gris, vieilles coulures de "Miror" ou quelque produit approchant...

[image]
[image]


Dévissage délicat ! Va falloir reprendre...

[image]

Tout le monde est là ?

[image]

[image]

Les passagers du premier wagon, au bain ! En premier lieu, pétrole désaromatisé, pour la grosse crasse

[image]


Ceux du second wagon, en salle d' attente ! 

[image]

Pendant que ça décante, un peu d'Histoire, pour meubler, car cet engin, il a appartenu à quelqu'un, évidemment. Et pas à n'importe qui, parce qu'un simple matelot jamais n'a possédé un tel outil.

Inutile de faire durer un suspense qui n'existe pas: le sextant m'a été confié par une amie, récemment veuve du Commandant Raymond Kerverdo. Si son nom ne vous dit rien, peut-être connaissez-vous le paquebot "Antilles"?

[image]

Et le paquebot "France", cela vous rappelle quelque chose?

[image]

Et bien, Raymond Kerverdo fut le Commandant de l'un et de l'autre, ce qui n'est pas peu! Homme discret, modeste, de très grande culture, le Commandant a largué ses dernières amarres voici quelques mois...

Quant au sextant qui vient d'atterrir sur mon bureau, ce ne fut pas le sien, mais celui de son père, marin comme lui, marin comme le fut son grand-père également et le père de celui-ci. Autant d'eau salée dans les veines que de sang! Il s'appelait Louis Emile Kerverdo.

Né le 3 janvier 1881, il s'engage comme simple matelot dans la Marine Nationale, en février 1901. Il est cadre de Maistrance en février 1909. Il obtient son brevet de pilote et termine sa carrière avec le grade de Maître Principal Patron Pilote, après avoir reçu la Médaille Militaire et la Légion d'Honneur. Belle réussite pour le fils d'un simple pêcheur du Croisic. Louis Emile a, pendant la Grande Guerre, commandé le torpilleur 252, petite unité de 86 tonnes au rôle ingrat, puisque chargé de surveiller les abords de la base de Cherbourg, de découvrir et de détruire autant que faire se peut les mines déposées par les sous-marins ennemis.

Il s'illustrera tout particulièrement le 19 août 1917 en se portant au secours d'un vapeur au beau milieu d'un champ de mines, sauvant les survivants et blessés et en étant sévèrement secoué et endommagé lui-même par une mine flottante sautant à proximité (voir: pages "14-18 forum";)


Le torpilleur 252, à Lorient

[image]

C'est donc une précieuse relique que je vais m'efforcer de ramener à la vie.

Le premier bain est rendu à mi-parcours. Changement de produit: le super décapant made in USA: Coca Cola!

[image]

Pendant la seconde moitié du bain des pièces les plus délicates, la deuxième wagonnée a eu droit à sa séance de décrassage. Pas de sentiment! Eau chaude, liquide vaisselle et récurage vigoureux. Ensuite, astiquage au "Jex" ultra fin et à la "pierre d'éclat". Attention! Il ne faut pas que ça ait l'air neuf!. Voilà ce que cela donne:

[image]


Entretemps, le délicieux breuvage qu'il vous arrive peut-être de déguster, inconnsients que vous êtes, a commencé à produire son effet. La preuve:

Partie gauche, trempée, partie droite, pas trempée:

[image]


Partie basse, trempée, partie haute pas trempée:

[image]

Là aussi...

[image]


Finalement, j'ai bien raison de préférer le Bordeaux au Coca-Cola. Sauf pour décaper, bien sûr, parce que je n'aurais pas obtenu le même résultat avec un Haut Brion ou un Château Latour.

Après quoi, un peu d'huile de coude, et on obtient un résultat à peu près convenable à moidre coût. Voici ce que cela donne après remontage:

Dessus:

[image]


Dessous:

[image]


Détail:

[image]

Dedans:

[image]


Merci Coca Cola, merci, la Pierre d'éclat, merci le tampon Jex.

[image]


ATTENTION!

Cette méthode n'est pas forcément recommandée pour le nettoyage de vos calibres Lange & Söhne ou vos boîtiers Patek Philippe...

Ne vous plaignez pas de n'avoir pas été prévenu!


C'est tout pour aujourd'hui? Non!


En restituant le sextant à sa légitime propriétaire, je lui explique l'histoire de la relation entre la montre et le sextant. Après m'avoir avoué son ignorance, elle se souvient tout à coup:
"Mais, il avait une montre enveloppée dans du papier à côté de cet instrument!
-Vous voyez, je m'en doutais. Pouvez-vous me prêter celle-ci?
-Mais comment donc!"

Quelques jours plus tard, la promesse est tenue et je la vois déposer sur ma table ceci:

[image]

Me voici donc totalement dans le sujet!

J'ouvre le dos de la montre:

[image]

Bien entendu, vous connaissez tous les fabriques Tribaudeau à Besançon, mais pour ceux qui auraient un moment de distraction, un petit rafraîchissement de mémoire serait peut-être le bienvenu.

Or donc, en 1876, Monsieur Georges Alexandre Tribaudeau fonde l'entreprise qui porte son nom: Fabriques G. Tribaudeau, rue des Fontenottes à Besançon. Pourquoi "fabriques" avec un S final? Parce que l'entreprise ne se limite pas à la fabrication de montres, mais propose également à son catalogue, des bijoux, de l'orfèvrerie et même des décorations.

[image]


Sans prétendre rivaliser avec les grandes sociétés de l'époque, Tribaudeau fabrique des montres au rapport qualité-prix très intéressant et les vend par correspondance, ce qui limite les coûts de distribution. Comme bien d'autres, la manufacture disparait à la fin des années 1970 malgré les efforts financiers consentis par la famille du fondateur, restée propriétaire de la fabrique jusqu'au dépôt de bilan final, vers 1980. Par la suite, la marque sera ressuscitée et deviendra le premier fournisseur de montres publicitaires.


La montre de gousset que voici correspond en tous points à ce que pouvait rechercher un officier-marinier au début du XXème siècle: simplicité, lecture aisée, robustesse.

[image]

[image]


Sans être un fin connaisseur, je remarque que le balancier est de grande dimension, presqu'aussi grand que le barillet, gage de précision. Je trouve que l'ensemble, tout en acier, loin d' être luxueux, respire le sérieux. Le boîtier en argentan n'a pas pris une ride. Bref, un bon outil, qui complète logiquement notre brave sextant.

Bien sûr, après plus de soixante dix ans de repos, la petite dame a besoin de se dégommer les articulations, car les huiles sont sévèrement gommées, mais il suffit de toucher délicatement le balancier pour constater qu'il ne demande qu'à reprendre son boulot sans se faire prier.

Je suis ravi, d'autant que mon amie me déclare tout de go
"Elle vous plait? Elle est à vous."

Pas question de se faire prier et dès très bientôt et même avant, ma Tribaudeau va aller rendre visite à mon horloger avant de rejoindre mon étagère: "souvenirs-souvenirs".

Kenavo.

---
"La vieillesse est un naufrage."
Pas grave, je coule lentement, pavillon haut

Eric
[image]
Page d'accueilYvelines,
01/02/16, 17:22

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Bravo !!
Un sextant, une montre et une histoire qui les relie et le tout avec un talent de conteur
Merci Cap'taine

---
Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple - Prévert

jak6133
[image]
Arcachon,
01/02/16, 17:39

@ Eric
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Un vrai plaisir :-) :-)
Encore merci :yes: :yes:

Laurent B
[image]
Près du Ciron...,
01/02/16, 18:04

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

En un mot : Merci !

:ok:

---
"Plus le singe monte à l'arbre, plus on lui voit les fesses"

rocalin
[image]
01/02/16, 19:56

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Merci Michel!
J'avais raison de me méfier de la boisson gazeuse... c'est ce que je fais: le picrate derrière la cravate, l'autre dans le lavabo pour récurer les canalisations.
J’espère que Madame ne lira pas ce sujet car en voyant ce que deviennent les ramequins de ses moelleux au chocolat:lol3:

---
Always look on the bright side of life!

GdeGirafe

01/02/16, 20:07

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Merci pour cette belle histoire et merci d'être resté sur Chronomania ;-)
GdeGirafe

Alex à ML
[image]
Ile de France,
01/02/16, 21:44

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Dumela rra,

Merci pour ce moment d'H&H (Histoire et Humour).

Et quelle précision dans le renseignement ; je ne peux que confirmer, cher Capitaine, pour y avoir trainé qlq années, que le Kalahari est fort peu équipé en poteaux indicateurs.

Mais j'y ai peu vu de sextants. C'est probablement que j'ai mal regardé, pensez donc, l’époque je n'intéressais même pas aux montres, toute mon éducation restait à faire donc ...

En tous cas grand merci pour la revue.:-)

---
Non fui, fui, non sum, non curo

seconde

02/02/16, 09:07

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Merci Capitaine ! Le sextant ne donne pas l'heure mais il a évidemment toute sa place ici ; la montre est belle, efficace et sans bling bling, j'aime beaucoup son mouvement et notamment la découpe des ponts. Les deux sont réunis par vos talents de conteur que je me réjouis de retrouver...

J'espère une photo de la belle quand elle reviendra de chez l'horloger !

Deniz
[image]
Page d'accueilFrance,
02/02/16, 09:50

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

et après cela, comment as tu pu penser nous quitter...

très bel article, et bravo pour la restauration

regis69
[image]
02/02/16, 10:20

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Et pour faire plaisir à notre capitaine préféré :

[image]

États-Unis : les aspirants navigants repassent au sextant
Publié le 16/10/2015 18:02 | Mis à jour le 19/10/2015 16:19
Le bon vieux sextant fait son retour dans l’armée la plus moderne au monde. Selon le quotidien régional The Capital Gazette, l’Académie navale américaine a recommencé à former ses aspirants à la navigation astronomique.
La raison ? L’instrument reste fiable en cas de cyberattaque. « Nous nous sommes entièrement informatisés, déclare au quotidien le lieutenant-colonel Ryan Rogers, titulaire de la chaire de navigation de l’institution. Le problème, c’est qu’il n’y a plus de solution de secours. »

Les aspirants ont commencé à recevoir trois heures de cours hebdomadaires cet été. La promotion 2017 sera la première à avoir des rudiments dans l’utilisation du sextant. La formation dispensée à Annapolis (Maryland) s'était arrêtée en 1998.

Comme c’est le cas de nombreux cycles de formation américains. L’US Coast Guards, par exemple, ne forme plus au sextant depuis une dizaine d’années, bien que des cours de théorie soient dispensés et que les cadets de ce corps de l’US Navy utilisent l’appareil à bord du voilier école Eagle.

Origami
[image]
Paris,
02/02/16, 15:16

@ capitaine56
 

Merci

Merci beaucoup Capitaine,

Mon grand-père avait un sextant, et il doit toujours être dans la maison familiale.

Est-ce que tu pourrais nous expliquer comment ça marche ?

Et une question que je me suis toujours posée : Les sextants sont principalement fait pour être utilisés sur des bateaux, et si j'ai bien compris, il faut mesurer l'angle entre l'horizon et le soleil (ou des étoiles).
Mais sur un bateau, ça a tendance à bouger pas mal... Comment ils faisaient, les marins, pour pouvoir mesurer avec précision un truc qui bouge en permanence ?

Merci pour tes lumières

---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
02/02/16, 16:06

@ Origami
 

de rien

Double piège! Merci Origami. Je vais tenter de faire simple. Pour les explications détaillées, voir Wikipédia ou mieux, s'inscrire aux cours de navigations d'une école d'hydro.

Le sextant permet de se positionner en latitude en calculant un angle (hauteur angulaire) entre un astre (soleil, lune, une étoile) et l'horizon à une heure donnée. L'observation se fera chaque jour, à la même heure, en visant le même astre. D'où l'importance de la précision de la montre (avant l'heure, c'est pas l'heure, après l'heure...)et de la bonne visibilité: comment repérer le soleil par temps de pluie ou de brouillard? Pas moyen, donc, dans ce cas, obligation de naviguer à "l'estime", ce qui donne parfois des résultats curieux et peut entraîner des erreurs graves lors du prochain point effectué ou lors de l'atterrissage sur la côte (voir mon article sur Molène ou celui baptisé "navigation";)

Quant aux mouvements du navire ils sont contrebalancés par trois éléments:

-L'avantage que présente le sextant de viser en même temps l'horizon et l'astre choisi. Ceux-ci bougent donc en même temps, ou plutôt sont stables l'un par rapport à l'autre

-La dextérité de l'utilisateur! Ce n'est pas une blague: c'est en forgeant...

-Sur un navire de grande dimensions, plusieurs officiers effectuent au même moment leurs observations puis comparent les résultats, ce qui permet d'obtenir une estime plus précise.

Aujourd'hui, la navigation est simplifiée grâce au positionnement satellitaire, mais gare à la panne!

[image]

Eric Tabarly, son sextant, son Oméga.

---
"La vieillesse est un naufrage."
Pas grave, je coule lentement, pavillon haut

Origami
[image]
Paris,
02/02/16, 17:23

@ capitaine56
 

de rien

Merci pour les réponses.

---
Ma nouvelle montre : HDDWatches (aussi sur Twitter)
Les Origami Watches : www.origami-watches.com.

alemmar
[image]
Page d'accueil02/02/16, 21:46

@ Origami
 

de rien

:-)

Ce billet est une des raisons pour lesquelles je vous lis toujours ( z'êtes bien les seuls dans le domaine): une belle histoire bien comptée, un objet presque obsolète mais fascinant pour le profane et un rapport évident avec l'horlogerie.
Bien loin du bizness et des prix délirants, ça fait du bien aux nostalgiques!
Merci Capitaine de nous faire profiter de ces trésors du passé, si actuels cependant: il est triste de vois des gosses de 14 ans ne pas savoir lire l'heure sur un instrument à aiguilles; il est probablement dangereux de ne conter que sur l'électronique à pile lorsqu'on navigue...
Moitessier, héros et précurseur des circum navigations à peu de frais, a écrit un papier très pédagogiques sur la navigation aux étoiles; c'était dans les 70's...Si je peux je vous scanne ça.
Labiz!

---
Please touch your own favorite watch with your kind heart and love for ever.
(I. Tokunaga)

http://watchphotosblog.eklablog.com/accueil-c24620802

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
02/02/16, 23:26

@ alemmar
 

de rien

ma chance a voulu que je connaisse, un peu, dans ma jeunesse, Eric Tabarly, un peu plus Alain Colas, davantage Alain Gauthier, beaucoup plus Hervé Laurent (qui fut mon employé) et quelques autres, tel Loïc Fougeron et son "Captain Brown",le "coffre-fort" à voile... et encore aujourd'hui Jean Luc Van Den Heede qui est pour toujours mon ami et qui sera toujours, à mes yeux, le meilleur de tous. Il est vrai que cela aide à connaître un peu la navigation et à être néanmoins modeste face à la mer que j'aime par dessus-tout, après ma famille, of course.

---
"La vieillesse est un naufrage."
Pas grave, je coule lentement, pavillon haut

Exupery
[image]
03/02/16, 11:36
(Modifié par Exupery
le 03/02/16, 12:08)


@ capitaine56
 

de rien

Bravo capitaine, bel objet, et belle restauration!

Tu as de la chance d'avoir connu ces navigateurs. Pour ma part, du groupe de Tabarly, j'ai connu Titouan Lamazou quelques semaines lorsqu'il est venu nous rendre visite au royaume de l'insolence. J'aurais voulu connaître Moitessier, mais je n'ai découvert son oeuvre qu'après sa disparition. Ces objets m'ont toujours fasciné. Nous avions un octant (arc d'1/8e de cercle vs 1/6e pour le sextant) familial, qui a été volé, mais j'ai mon sextant depuis une quinzaine d'années, un modèle professionnel moderne similaire à celui de la photo de Regis.

La Royale continue de former au sextant, qui, même s'il ne sort jamais, reste un équipement obligatoire sur navire en cas de panne d'instruments électroniques. Dans ses dernières années, Moitessier confiait qu'il n'utiliserait un GPS que pour devenir "plus précis au sextant", tant il aimait la gymnastique intellectuelle de l'appareil, qui est un peu un "art" zen et demande une initiation.

Pour l'anecdote, l'exemple de l'US Navy rappelle celui de services en Allemagne qui ont commencé à réutiliser des machines à écrire pour certains documents, par peur des cyber-attaques.

Le sextant fait partie de cette famille d'objets combinant la même recherche de l'élégance du raisonnement et du geste, de la mathématique et de la mécanique des rouages de cuivre et des rouages du ciel, et enfin d'un objet-témoin intemporel, construit pour durer plus longtemps qu'une vie d'homme. Il est aussi un jalon de l'histoire de nos connaissances et du génie scientifique: optique, astronomie, géographie, difficultés inhérentes à la production d'instruments de précision (solidité, fiabilité, dilatation des matériaux face aux écarts de température, etc).

Comme les montres mécaniques, il n'a plus le monopole de sa fonction. On peut donner l'heure d'une autre façon, on peut donner une position géographique d'une autre façon... Mais l'objet reste d'une efficacité redoutable qui garantit qu'il ne sera jamais obsolète.

Il reste très lié à la mesure du temps, surtout quand on connaît l'histoire du défi impossible qu'a été celui de faire le point précisément, lié au défi de construire un chronomètre de marine fiable. Ce fut le défi de la longitude.

Enfin, pour rigoler, citons la Juvenia Sextant, hommage à l'instrument:

[image]

---
Proverbe Chinois: "Man with 1 watch knows time. Man with 2 watches never sure!"

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
03/02/16, 13:36

@ capitaine56
 

de rien

Merci pour ce commentaire qui me comble. Des navigateurs que j'ai croisés (il y en eu d'autres, plus ou moins célèbres), il est vrai que tous connaissaient l'usage du sextant et du chronomètre.

Hélas, certains (j'ai les noms!) connaissaient aussi l'usage de la pompe à fric et la fréquentation de ceux-ci s'est avérée particulièrement douloureuse pour mon porte-monnaie de grand naïf. Heureusement, ils n'étaient pas tous dans ce cas, sinon il ne me resterait aujourd'hui que de très mauvais souvenir du sponsoring. L'arnaque n'est pas le propre de quelques vendeurs de montres et si tu savais à quel point j'ai eu à en souffrir, tu me prendrais pour un imbécile grave. J'aurais un livre à écrire sur l'époque 1970/ 1990, quand le sponsoring naissant permettait tous les abus. Mais me voici à nouveau hors sujet! Cela dit, sur mon modeste canot, il y a un sextant: il est en plastique et il n'est jamais sorti de sa boîte!

---
"La vieillesse est un naufrage."
Pas grave, je coule lentement, pavillon haut

Canard Sauvage
[image]
Au cœur des Alpes,
03/02/16, 14:49

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Heureux de voir le capitaine de retour au port pour un de ses articles de haut vol dont il a le secret.

---
God save the Triple.

Jecko

04/02/16, 12:22

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Un très bel article, que j'ai eu grand plaisir à lire.
Merci

Bugs
[image]
04/02/16, 15:45

@ Jecko
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Moi aussi et effectivement pas du tout hors sujet. Un instrument trop méconnu mais fascinant ... Merci pour ce reportage.:yes:

---
Le rapport mathématique entre la surface des ailes du bourdon et son poids démontre qu'il lui est impossible de voler. Mais le bourdon l'ignore. C'est pourquoi il vole...

ilan
[image]
Page d'accueil04/02/16, 16:57

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

»
» Le sextant permet de se situer en latitude. Le chronomètre permet de se
» situer en longitude, par comparaison avec l'horloge-mère du bord.
» Connaissant la latitude et la longitude, on sait où on est, sauf les

Ceci n'est pas tout-à-fait correct. Pour connaitre sa latitude, on n'a besoin qu'un d'un octant, puisque l'on ne mesure que des hauteurs qui sont nécessairement entre 0 et 90 degrés.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Octant_(instrument)

Le sextant n'est nécessaire que pour mesurer des angles supérieurs à 90 degrés jusqu'à 120 degrés et ceci pour mesurer des angles célestes pour la méthode lunaire de détermination de la longitude.

-ilan

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
04/02/16, 17:47

@ ilan
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Certes, certes! Mais pourquoi s'embarrasser d'un octant, alors que l'on peut aussi utiliser un bâton de Jacob?


[image]



De même, le chronomètre n'est pas indispensable: Christophe Colomb et ses prédécesseurs se sont contentés d'un sablier

[image]


Quant au compas, autant se contenter de celui-ci:

[image]


Question à deux balles: qui a utilisé un octant depuis l'invention du sextant au début du XVIIIème siècle?

Plus sérieusement, le sextant présente deux énormes avantages par rapport à l'octant:

Premièrement, il permet la visée de l'horizon et d'un astre en même temps ce qui stabilise la visée. C'est impossible avec un octant;

Deuxièmement, il offre un angle de visée de 120 degrés au lieu de 90 avec l'octant, ce qui est bien pratique en navigation côtière pour mesurer l'angle entre deux amers.

J'ai bon? :flower:

---
"La vieillesse est un naufrage."
Pas grave, je coule lentement, pavillon haut

ilan
[image]
Page d'accueil04/02/16, 18:07

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Je ne comprends pas cette réponse, l'octant est similaire au sextant, sauf qu'il ne mesure que 90 degrés.

Le sextant n'a pas été inventé au début du 18ème siècle, mais en 1759 suite à la demande de la marine britannique d'étudier l'application de l'octant à la méthode lunaire.

-ilan

» Certes, certes! Mais pourquoi s'embarrasser d'un octant, alors que l'on
» peut aussi utiliser un bâton de Jacob?
»


» [image]

»
»
» De même, le chronomètre n'est pas indispensable: Christophe Colomb et ses
» prédécesseurs se sont contentés d'un sablier
»

» [image]

»
» Quant au compas, autant se contenter de celui-ci:
»
»
[image]

»
» Question à deux balles: qui a utilisé un octant depuis l'invention du
» sextant au début du XVIIIème siècle?
»
» Plus sérieusement, le sextant présente deux énormes avantages par rapport à
» l'octant:
»
» Premièrement, il permet la visée de l'horizon et d'un astre en même
» temps ce qui stabilise la visée. C'est impossible avec un octant;
»
» Deuxièmement, il offre un angle de visée de 120 degrés au lieu de 90 avec
» l'octant, ce qui est bien pratique en navigation côtière pour mesurer
» l'angle entre deux amers.
»
» J'ai bon? :flower:

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
04/02/16, 20:41

@ ilan
 

Un sextant, c'est hors sujet?

» Je ne comprends pas cette réponse, l'octant est similaire au sextant, sauf
» qu'il ne mesure que 90 degrés.
»
» Le sextant n'a pas été inventé au début du 18ème siècle, mais en 1759 suite
» à la demande de la marine britannique d'étudier l'application de l'octant à
» la méthode lunaire.


Alors, j'ai tout faux et je vous prie bien humblement de m'en excuser.
Demeure néanmoins un problème: les deux inventeurs du sextant, John Hadley, sujet de sa Gracieuse Majesté d'une part et Thomas Godfrey, citoyen de la libre Amérique étant décédés le premier en 1744 et le second en 1749, je me demande bien comment ce même appareil a pu être inventé de nouveau en 1759. Ne s'agit-il pas plutôt, de la date de mise en service dans la flotte britannique?

Enfin, pour faire bref: le sextant est plus pratique que l'octant. Mais sans aucun doute y a-t-il parmi nous quelques navigateurs qui sauront nous départager.
Bonne soirée et bonne navigation.

---
"La vieillesse est un naufrage."
Pas grave, je coule lentement, pavillon haut

ilan
[image]
Page d'accueil04/02/16, 20:48

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

» » Je ne comprends pas cette réponse, l'octant est similaire au sextant,
» sauf
» » qu'il ne mesure que 90 degrés.
» »
» » Le sextant n'a pas été inventé au début du 18ème siècle, mais en 1759
» suite
» » à la demande de la marine britannique d'étudier l'application de l'octant
» à
» » la méthode lunaire.
»
»
» Alors, j'ai tout faux et je vous prie bien humblement de m'en excuser.
» Demeure néanmoins un problème: les deux inventeurs du sextant, John Hadley,
» sujet de sa Gracieuse Majesté d'une part et Thomas Godfrey, citoyen de la
» libre Amérique étant décédés le premier en 1744 et le second en 1749, je me
» demande bien comment ce même appareil a pu être inventé de nouveau en 1759.
» Ne s'agit-il pas plutôt, de la date de mise en service dans la flotte
» britannique?
»
» Enfin, pour faire bref: le sextant est plus pratique que l'octant. Mais
» sans aucun doute y a-t-il parmi nous quelques navigateurs qui sauront nous
» départager.
» Bonne soirée et bonne navigation.

Oui, vous avez complètement confondu "octant" et "sextant". Hadley etc. on inventé l'octant, d'après une idée de Isaac Newton. Le sextant n'est que la modification de l'octant pour mesurer des angles plus grands.

Voici la photo d'un octant de la page que j'ai cité ci-dessus :

[image]

-ilan

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
04/02/16, 21:07

@ ilan
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Ben mince, alors, qu'Est-ce que je suis nul!
Par contre, pourriez-vous, s'il vous plait, supprimer les textes auxquels vous répondez? Il y a une touche pour cela. Merci et bonne soirée.

---
"La vieillesse est un naufrage."
Pas grave, je coule lentement, pavillon haut

Exupery
[image]
04/02/16, 20:36

@ ilan
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Comme le dit le capitaine, un octant seul ne peut donner le point, il faut nécessairement lui adjoindre un chronomètre de marine. Les recherches scientifiques de chronomètres ont été contemporaines.

Le principal avantage du sextant est d'être plus polyvalent. Rappelons aux autres chronomaniaques que la méthode lunaire avec un sextant permet de mesurer la distance entre la lune et d'autres corps célestes, pour déterminer l'heure GMT et donc la longitude. Le deuxième point très utile, comme le dit le capitaine, est de pouvoir mesurer davantage d'amers en navigation côtière, grâce à un angle plus ouvert.

Le sextant permettant plus de choses, il a logiquement remplacé l'octant. Les techniques de construction ont aussi rendu l'ancien instrument soit obsolète, soit redondant (puisque tout sextant comprend un octant).

---
Proverbe Chinois: "Man with 1 watch knows time. Man with 2 watches never sure!"

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
04/02/16, 20:44

@ Exupery
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Merci, Exupéry, je savais que tu viendrais à mon secours.

---
"La vieillesse est un naufrage."
Pas grave, je coule lentement, pavillon haut

Polka
[image]
Chronoagent ? NO WAY !,
04/02/16, 17:23

@ capitaine56
 

Bravo

Et merci Michel !

---
Chronoagent : dobbiamo dire no a questi ladri

birdy1962
[image]
Lausanne, Suisse,
06/02/16, 23:00

@ capitaine56
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Merci amiral de ce texte et ces explications pour le sextant...très instructif !!

salutations

---
Si toutes les femmes étaient fidèles, il n'y aurais pas d'hommes infidèles !

capitaine56

Page d'accueilBretagne,
07/02/16, 12:19

@ birdy1962
 

Un sextant, c'est hors sujet?

Très heureux que cette restauration soit parvenue à distraire certains d'entre vous.

Par ailleurs et pour mieux fixer la date de l'invention de ce bel et utile instrument, je me suis à nouveau penché sur mes sources. Voici ce que je peux citer:

Dans l'ouvrage "Mesure du temps et de l'espace" de Samuel Guye et Henri Michel (bibliothèque des arts à Paris) l'invention du sextant est mise au crédit du seul Hadley en 1731

Wikipédia améliore ce point de vue, en attribuant cette invention à Hadley (1682-1744) et à Godfrey (1704-1749)qui ont suivi la même démarche de chaque côté de l'Atlantique sans se connaître.

Dates et inventeurs également confirmés par la revue " Futura High Tech Magazine", par le Musée des Arts et Métiers à Paris ou "Astromédia".

---
"La vieillesse est un naufrage."
Pas grave, je coule lentement, pavillon haut

246084 messages dans 20443 discussions, 27359 usagers enregistrés, 96 usagers en ligne (5 enregistrés, 91 invités) :
1971, seikoman38, michelB, BBKING309, LeonDeBayonne
RSS Feed
powered by my little forum